Sirop de thym médicinal (bobos d’hiver)

Sirop de thym médicinal (bobos d’hiver)

Bonjour à tous et toutes,

Alors que nous nous rapprochons doucement de l’automne, il est temps pour nous de fini les conserves du potager. Sans doute comme moi avez vous mis en bocal tomates et fruits d’été.. mais avez vous aussi pensé aux sirops médicinaux que nous pouvons préparer par nous même ? Venez, nous allons voir un exemple avec mon chouchou: le thym!

Depuis l’antiquité déjà, le thym c’est l’herbe bénite, celle qui soigne nombre maux avec ses propriétés antiseptiques, antitussives, antifongiques, et ses vertus très efficace contre les affections des voies respiration. En hiver je l’utilise souvent en infusion/tisane pour tout ce qui est petit bobos (rhumes, petits soucis digestifs..). Mais soyons honnêtes, si l’idée de la tisane ne dérange pas les adultes, pour les petits c’est une autre affaire. Soit c’est “nannn pas la tisaaaanne”, soit elle doit contenir autant de miel que de tisane (ou presque).

En fouinant dans les bouquins d’astuces au naturel / remèdes de grand mères, j’ai découvert qu’on pouvait aussi présenter le thym autrement : en sirop médicinal. Il concentre les principes actifs tout en revêtant une certaine gourmandise. C’est de suite plus engageant, non ?

Cet été, lorsque mes pieds de thym furent bien en forme, j’ai voulu tester. La recette ne change pas de celles des sirops classiques. Pour “preparer” un éventuel usage médicinan, j’ai d’abord voulu présenter cela comme une petite gourmandise pour ne goûter. Tout le monde s’y est gaiement prêté, les petits gourmands ont trouvé cela bon.. et a ma grande surprise, mon mari en est tombé radicalement fan. Amusant 🙂

Bonne provision ayant été refaite, je voulais vous partager l’idée. Faire ses propres sirops anti toux maison est quand même mieux qu’acheter les “on ne sais quoi” du commerce, non ? 😉

~~~~

Sriop de thym

~~~~

Recette : Sirop de thym

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes

Ingrédients

Pour un flacon d’environ 750ml :

  • 200 g de thym frais / thym citron frais
  • 50 cl d’eau
  • 200g de sucre (500 si longue conservation)

Réalisation

  • Lavez soigneusement le thym. Retirez les racines et rameaux secs.
  • Mettez le thym dans une casserole avec l’eau, couvrez, portez à ébullition, puis maintenez à frémissement 20 mi.
  • Retirez du feu puis laissez infuser 1 à 2 heures.(tout en maintenant couvert)
  • Filtrez le liquide à l’aide d’un égouttoir à fines mailles.
  • Pesez le liquide, disposez le dans une casserolle et ajoutez le même poids en sucre .  Faire cuire 5 minutes jusqu’à ce que le sirop nappe la cuillère.
  • Verser dans dans flacons hermétiques, et conservez au frais à l’abri de la lumière

Srrop de thym

 

Conservation :

  • 3 à 6 mois version “200g” de sucre // jusqu’à 1 an à l’abri de la lumière avec 500g de sucre.
  • Conservez puis au réfrigérateur après ouverture

Utilisation :

  • soit dilué dans de l’eau à convenance pour la gourmandise
  • soit 1 cuillerée à soupe matin, midi et soir en cas de petit bobo d’hiver (toux, rhume)

 

 

En savoir plus: Plus d’idées pour se soigner ne hiver à retrouver dans ce billet

Astuces soigner au naturel en hiver - Au Fil du Thym

Print Friendly, PDF & Email


11 thoughts on “Sirop de thym médicinal (bobos d’hiver)”

  • Bonjour, merci pour cette recette qui j’en suis sûre trouvera son utilité dans les prochaines semaines. Je file voir les autres astuces pour se soigner l’hiver. Agréable fin de semaine. Fanny.

  • Bonjour, très intéressant par contre je diviserai par deux car dans notre petit potager je n’aurai pas assez de Thym. Souvent l’hiver quand je suis enrhumée c’est plutôt tisane, thym, miel, citron et j’ai rigolé en vous lisant car c’est plutôt beaucoup de miel.
    Par contre pour la toux je l’ai systématiquement et je l’ai dit à beaucoup et même une de nos clientes qui fait de l’asthme et la pauvre en pleurait tellement elle toussait. Elle à tester dès le lendemain en rentrant chez eux en Belgique elle a testé et je vous assure elle était très heureuse car sa toux est passée très rapidement. Bon alors on fait comment, remède de grand mère d’un de nos clients il y a quatre ans. Il faut prendre un navet le creuser, le mettre dans un récipient qui ferme et dans le creux du sucre en poudre, et récupérer le jus qui en sort le mettre dans un flacon et recommencer et lorsque nous avons de quoi prendre pendant quelques jours ce sirop on le prend trois fois par jour 1 cuillère à soupe. De toute façon il y a des recettes sur le net, mais je vous assure que cela fonctionne très bien. Mais merci beaucoup pour votre sirop médicinal.

    • Bonjour,
      Pour la recette, ile ne faut pas hésiter à adapter les quantités, c’est fait pour. Ayant quand 15 pieds de thym au jardin, c’est vrai que je n’ai pas eu de soucis de quantité ^^
      Un très grand merci pour votre astuce avec le navet, je ne connaissais pas du tout (ni n’en avait entendu parler !). Je testerais si on a un souci cet hiver; ces remèdes de grand même sont souvent bien plus efficaces que les trucs du commerce, sans compter qu’ils sont plus sains. Grand merci donc 🙂
      Bonne journée !

  • Très belle idée !!!
    Pas pour moi qui fuit le sucre, mais à tester pour les bobos d’hiver.
    Ou alors crois-tu que je puisse utiliser un autre sucrant comme le sucre de coco à IG bas ? ou stévia ?
    Je vais le réaliser pour mes parents, c’est un joli cadeau santé
    Merci, tes conseils sont toujours précieux

    • Bonjour,
      (désolée pour le temps de réponse, un transfert Toulouse -> Valence ce week-end ^^) .
      Vis à vis du sucre, ce qui m’embête est qu’il sers de conservateur; sans lui le sirop ne se conserverait que 2-3 jours. Dans certaines recettes on propose de le remplacer par du miel, qui marche aussi côté conservation.
      A ce que je lis sur le net, la stevia ne se conserve que quelques semaines, cela ne sera pas assez. Côté sucre de coco, je n’ai pas trouvé d’info conservations long terme.
      Donc s’il n’y a pas de contraintes médicales derrière (diabète), je vous conseillerais de le garder; de toute façon ce n’est qu’un “remède” qu’on ne prendra qu’épisodiquement… Si vous trouvez des informations, je suis preneuse. Comme nous n’avons pas de problème sur ce sujet là à la maison, je n’y connais pas grand chose mais cela ne me ferais pas de mal de me documenter.

  • J’ai acheté 200g de thym frais mais c’est beaucoup trop volumineux pour le 1/2 litre d’eau.
    J’ai l’impression qu’il y a une erreur dans les proportions.
    Je vais essayer quand même.
    Merci bien

  • J’ai acheté 200g de thym frais mais c’est beaucoup trop volumineux pour le 1/2 litre d’eau.
    J’ai l’impression qu’il y a une erreur dans les proportions.
    Je vais essayer quand même.
    Merci bien

    • Bonjour,
      C’est sensé être un sirop très concentré et longue conservation ce qui justifie le peu d’eau dans la recette. Je me souviens d’avoir aussi eu le soucis de volume au départ mais en commençant la cuisson puis en mélangeant cela m’avait semblé ok.
      J’avais volontiers vérifié dans le livre où j’ai trouvé la recette mais malheureusement, il est actuellement sous cartons pour déménagement >< En attendant, vous pouvez tout à fait doubler la quantité d'eau (1l) mais doublez aussi la quantité de sucre (min 400 g). dans ce cas on garde les propriétés de conservation. Bonne journée

  • Bonjour,
    J’en prépare également et je le conserve au frigo. Nos recettes sont quasi identiques, à cela près que j’utilise du thym bio séché (la plante sèche est beaucoup plus efficace que fraîche), et que j’y ajoute quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation. Par contre, si vous devez prendre un traitement allopathique à proximité du sirop, n’en rajoutez pas. Le pamplemousse décuple les effets des principes actifs.
    Et pour le goût, j’utilise du sucre de canne complet des magasin bio. Comme il n’est pas purifié, le sirop se gardera moins longtemps, mais les avantages sont nombreux, vu qu’il est bourré de minéraux (et moins carriogéne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.