Escapade en vallée de Biros (Pyrénées Ariégeoises)

Bonjour à toutes et tous,

Une fois n’est pas coutume, je vous emmène en « vacances », à la découverte d’un très joli coin des Pyrénées Ariégeoises arpenté il y a peu. Prenez vos baskets ou chaussures de randos, les paysages sont à couper le souffle 🙂

****

C’était fin Mars….

Je l’ai parfois évoqué sur le blog : mon mari a dorénavant de lourds problèmes de santé, pris en charge avec des traitements  lourds et très réguliers. Si au quotidien, on arrive à gérer, la notion de « vraie vacances » est à présent exclue.  Nous pouvons juste envisager une petite escapade de 2-3 jours sur les créneaux de « mois pire ». Après de difficiles mois d’hiver, un « créneau » s’est profilé fin mars. Nous sommes vites tombés d’accord sur le fait d’en profiter et de viser un « coin » qu’on avait juste aperçu : la région de Bethmale dans les Pyrénées Ariégeoises. Le hasard de la réservation du gîte nous a conduit en vallée de Biros toute proche, où nous avons plus que largement changé d’air et eu quelques bols de « waouh ».

C’est cette petite escapade et ces paysages que je souhaiterais  partager avec vous. Vous trouverez en bas du billet une carte sur les lieux visités si jamais vous êtes tentés d’y venir. 😉

 

****

Seintein & Antras

Hasard de la réservation du gîte, nous avons atterrit du côté de Seintein. Une fois les affaires déposées, le goûter pris, une balade dans le village s’imposait.  Passé la grande route assez morne, le cœur du petit village présentait des maisons typiques des Pyrénées : murs en pierre, toits pentus pour faire tomber la neige. De quoi déambuler tranquillement en découvrant le style architectural local.

 

Après la balade, mon mari voulu reprendre la voiture pour grimper dans les hauteurs. Direction les hauteurs d’Antras et des potentiels points de vue sur les montagnes. J’eus beau lui dire que les montagnes étaient bouchées, nous voici partis à l’assaut du village perché. Si le point de vue était encore gris, le petit village avait plein de charme.

****

Randonnée Matinale

Le lendemain matin, réveillée à l’aube, je profite de la grasse mat’ de mes gourmands pour attraper chaussures, bâtons de rando et la « miss » qui a besoin de se dégourdir les pattes, et nous partir à l’assaut des montagnes. Il me démangeait depuis la veille d’aller me confronter aux pentes de cette vallée de Biros et réaliser un tour de reconnaissance « floristique ».

Bien que l’heure soit matinale, nous ne sommes pas seules dehors :

 

 

Passer sur l’autre flan de Vallée de Biros révèle les petits hameaux endormis, cachés entre les arbres..

 vallée de Biros - Mars 2022

 

Ce matin, il a gelé. Mon regard est vite attiré par les corydales parées cristaux brillants. Je m’arrête pour la macro-photo.

 

Nous attrapons vite le chemin de promenade qui s’engouffre dans les forêts. Dans l’ombre des vallées, le temps est encore frisquet, ce qui invite clairement à marcher pour se réchauffer. ^^

 

Si le chemin semble au départ suivre la vallée, il s’engouffre bien vite dans les pentes…. et elles  révèlent plus ardues que prévues ! Encore un peu, je me croirait sur les pentes de Cauterets ! Pendant cette grimpette, seul l’horizon pastel m’accompagne.

 

Je grimpe plus d’une heure. Mes efforts sont récompensés par l’arrivée sur un promontoire dominant la vallée de l’Orle. Les montagnes encore blanches scintillent sous le soleil du matin, contrastant avec le gris des forêts d’hiver. J’essaye d’imaginer lorsque celles-ci seront recouvertes de leur toit de verdure… Ce coin devrait être charmant.

 vallée de Biros - Vue sur la vallée de l'orle

 

Il est déjà temps de redescendre. En passant, mon addiction à la botanique prends le dessus : Découvrir des anémones hépatiques, des hellébores vertes,  des violettes, des dorines, des potentille faux fraisiers,… Je « discute » beaucoup avec les violettes en cherchant d’identifier les 3 espèces différentes dans le coin ^^.


Anémone hépatique

Héllébore verte

Violettes suaves

 

 

Retournée dans la vallée de Biros, le soleil a plus que largement envahi les pentes. Il fait dorénavant plus que bon… Et mes gourmands doivent être réveillés. Je retourne donc au gite.

 vallée de Biros

****

Ucheintein

Après le copieux petit dej’ de mes gourmands, nous profitons du beau temps pour suivre le conseil du propriétaire du gîte : « Montez jusqu’à Ucheintein  et faites le chemin sur les flancs à pied. C’est une jolie balade familliale ».  Nous prenons donc la voiture, direction les lacets qui grimpent dans les pentes. Assez vite, le panorama se dégage et révèle les montagnes.

 

 vallée de Biros

 

L’arrivée au premier hameau d’Ucheintein est magique.  Le village a tout le charme des petits villages anciens et de montagne.  Dans les jardins, les jonquilles et arbres fruitiers viennent de démarreur leur floraison.  Le paysage s’est entièrement dégagé, révélant le haut des montagnes. Au delà, c’est déjà l’Espagne. Nous nous arrêtons bouche bée.

 

 vallée de Biros - Ucheintein

 

 

Avant de continuer sur la route verdoyante et d’atteindre Uchentein

 

Une nouvelle pause contempler les montagnes, l’horizon semble si loin.. et qu’imaginer une fois que les arbres auront refait leurs habits de printemps. Le cadre de cette vallée de Biros ne sera-t-il pas bucolique ?

vallée de Biros - Ucheintein

 

Nous nous arrêtons à Ucheintein et continuons la route entre Ucheintein et Balacet à pied. Les dires du propriétaire se confirment vite car nous alternons entre bois en début de printemps, prés verdoyants, cabanes d’estives encore endormies. Le coin recèle d’énormément de charme.

vallée de Biros - Ucheintein

 

Au détour d’un virage, un paysage se dévoile, permettant de contempler les montagnes de la barrière frontalière.

vallée de Biros - Ucheintein vers Balacet

 

Nous arrivons à Balacet en une petite demi heure, tournons un peu et faisons le chemin en sens inverse.

Et l’incontournable Bethmale

Si la beauté la vallée de Biros a été une énorme surprise pour nous, impossible de ne pas faire un saut au lac de Bethmale proche. C’était notre première sortie « post confinement n°1 » à l’automne 2020 donc autant dire qu’elle compte pour nous. Pour cela, nous reprenons la voiture et partons dans l’autre vallée. De même qu’avant, un arrêt photo à Bethmale s’impose.

 

Les souvenirs de notre sortie d’automne reviennent sur la route. C’est stupéfiant de voir les changements de végétation avec cette végétation printanière faite de renoncules dorées, pulmonaires bien vives, trèfles de toute couleurs, stellaires holostées et plantain.. Mais au fil des mètres d’altitude pris, la végétation s’atténue et nous semblons rentrer de nouveau dans l’hiver. C’est sous ces teintes un peu passées que nous arrivons au lac de Bethmale.

Quelques mètres dans la forêt, et puis  l’émerveillement…

 

En réalisant le tour du lac, je ne peux m’empêcher de recenser les nouveautés florales : de l’ isopyre faux-pigamon, du tussilage, des corydales et anémones sylvestes .. Ne croyez pas que la forêt est endormie. Il y a un festival de couleurs au ras du sol. ^^

 

En terminant le tour, au dessus du lac, impossible de passer à côté des teintes cristallines. Nuances de bleu, de vert….

 

Un dernier regard… et il est temps de rentrer à la maison. Il y en a qui bossent le lendemain. 😉 Un détour à la fromagerie de la Core redescendant faire des provisions de Bethmale, et nous rentrons dans le Gers.

 

***

Carte  des lieux visités

En espérant que cette petite escapade dans la vallée de Biros et alentours, vous a plu, dépaysé,  voire que vous ayez envie d’y venir je vous présente ci-dessous une carte des lieux visités. Et si vous passez par là, n’hésitez pas à réaliser un détour à la fromagerie de Bethmale découvrir les fromages « Bethmale »  : des tomes de montagne crémeuses, réalisées au lait de vache, de brebis ou de chèvres. Elle sont intéréssantes en gratin type tartiflette. Pour la dégustation à cru, on vous conseille plus que chaudement le « 3 laits ».

 

 

***

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonsoir Florence
Je viens de relire trois fois ce magnifique « reportage « si bien écrit. La première;la découverte, la deuxième où je m’attarde sur le texte et les photos et la troisième , l’impression de suivre votre chemin,le plaisir, j’étais transportée ne manque plus que le subtil parfum des fleurs de printemps .Merci pour ces moments.

Merci pour ce magnifique partage. Je le retiens pour une prochaine idée de randonnée.

Merci pour ce beau reportage. Que la Montagne est belle et ces petits villages charmants

Merci pour cette jolie découverte, je ne connais pas encore l’Ariège et l’envie me prend à voir tes superbes photos. Je crois que je vais bientôt délaisser mes pyrénées atlantiques pour quelques jours.. Et le fromage Bethmale.. miam! Bonne journée