Blanquette sole st jacques

Bonjour à tous,

Les fêtes de fin d’année ont un petit goût de « quand y’en a plus… et bien y’en a encore » {alors on danse}, ne trouvez vous pas ? A peine le réveillon de Noël passé, on se surprends déjà à chercher des idées pour le menu du 31 et remettre du festif dans l’assiette de ses gourmands. A ce sujet, j’aimerais vous proposer une petite idée recette que j’ai tentée à Noël, et qui a eu beaucoup, beaucoup de succès : une blanquette de sole et  de noix de st Jacques.

Je l’admet, le mot de “blanquette” au départ n’a rien de très festif et évoque plutôt le plat (de grand mère) que l’on déguste en famille pour le repas dominical. Cependant, j’ai vu passer dans les revues un nombre assez incalculables de version “élaborées” au poisson, ce qui a piqué ma curiosité.  De plus, pour ses fêtes, ma famille ayant une préférence sur ces fêtes pour le poisson, l’occasion était trop belle pour passer au travers du test. 😉

Pour le poisson, j’ai choisi de la sole qui est très réputée pour sa chair fine, puis rajouté quelques noix de St Jacques pour relever les saveurs (NB : vu la tête de celles que l’on ma fournit, cela ressemblerait plutôt à des pétoncles..). Un de mes gourmands quémandant des morilles, ces champignons sont venus compléter cette blanquette de sole. Le plat en lui même s’est avéré très simple et rapide à préparer, ce qui fut assez utile ce soir là.

Bref; Tout cela pour vous dire que de tout ce que j’ai tenté pour ce premier réveillon, c’est ce plat qui a marqué le plus les papilles 🙂 Cela a été jugé très fin, gourmand, et malgré une attente de plus d’une heure (l’apéro a été plus long que prévu >< ) le poisson était très moelleux grâce à une cuisson basse température.

Ma famille m’ayant vite réclamé la recette,je vous la partage  🙂

 

Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 500 gr de filets de sole
  • 250 gr de petites noix de St Jacques/Pétoncles
  • 60 gr morilles séchées
  • 150 ml de vin blanc
  • 200 ml de crème fraîche
  • 1 bouquet garni (thym, laurier)
  • 1 échalote
  • huile d’olive
  • sel, poivre

Réalisation

  1. Epluchez et hachez l’échalote. Si vous disposez de morilles sèches, faites les gonfler dans un peu d’eau chaude.
  2. Faites chauffer un peu d’huile dans une casserole puis faites y revenir l’échalote jusqu’à ce qu’elle soit translucide.
  3. Ajoutez les noix de saint jacques/pétoncles et faites les dorer une trentaine de secondes.
  4. Déglacez avec le vin blanc (portez à ébullition jusqu’à ce que l’alcool soit évaporé soit 1 à 2 minutes), puis ajoutez le bouquet garni, les morilles (avec le jus), et laissez mijoter une petite dizaine de minutes à feu doux.
  5. Ajoutez les filets de sole coupés en morceaux, et faites les cuire environ 5 minutes à feu doux.
  6. Ajoutez enfin la crème, sel, poivre. Rectifiez l’assaisonnement  et servez

Astuce : Si vous avez également des gourmands qui veulent toujours finir un truc/terminer leur discussion de l’entrée avant d’attaquer le plat, laissez cette blanquette à feux très doux (temp <60°C). le poisson ne sur-cuira pas à cette température.

Suggestion d’accompagnement : Proposez plutôt du riz, pommes de terre vapeur, duchesses, ou un petit gratin de champignons.

 

 

Mots clés sole, noix de saint jacques, blanquette,morille, crème, sole tropicale

Print Friendly, PDF & Email