Sauté de veau aux carottes et vin blanc

Sauté de veau carottes et vin blanc - Au Fil du Thym

Bonjour à tous et toutes,

Un week-end maussade s’annonce, alors je crois qu’un plat réconfortant et familial serait tout à fait approprié, ne trouvez-vous pas ?  Venez, j’ai une petite idée-recette à vous proposer.

Il y a quelques années déjà, j’ai réussi à mettre la main sur une encyclopédie de la cuisine des années 1970. C’est toujours étonnant de plonger dans ce type de livres car la mise en page est nettement plus lourde que celles des livres d’aujourd’hui, avec un enchaînement pléthorique de recettes sur une même page. De plus, on peut tomber sur des recettes qui laissent perplexes, comme des gâteaux avec triple étage de crème au beurre, ou encore des « biscuits au saindoux »  (i.e. à la graisse de porc) très courants « avant » mais qui soulèveraient vite des jets de pierre aujourd’hui.  Néanmoins, si on cherche un peu dans la masse, il est possible de (re)trouver des petites pépites de recettes, notamment du côté du salé.

Dans cette encyclopédie, par exemple, j’avais déniché une recette oubliée : le fricandeau de veau : C’est un plat composé d’une belle noix de veau dorée sur toutes les faces, puis mijotée avec des carottes et du vin blanc. Cela avait l’air très parfumé et dans les « cordes gustatives » de mes gourmands. Suite à cette découverte, j’avais réfléchi à une version un peu « modernisée » et un peu moins onéreuse. Le remplacement de la noix de veau par de la viande à blanquette semblait une bonne solution, cette dernière étant plus abordable et adaptée à une cuisson longue.

J’ai donc tenté cette version il y a déjà quelques années. Côté odeurs, je peux vous garantir qu’elle a vite embaumé dans la cuisine, et attiré l’intérêt de mes gourmands qui trouvaient que « cela sent trop faim ». A la dégustation, les promesses étaient au rendez vous avec une viande bien fondante, une sauce très très très (j’insiste vraiment sur le très) parfumée. Même si la viande utilisée est de la viande à blanquette, les saveurs n’ont rien à voir et sont significativement plus longues en bouche. Il faut dire que le vin blanc et les carottes, cela « marche » toujours très bien avec la viande de veau. Mes gourmands ont plus qu’adoré et se sont tous resservis. Depuis (2015…), c’est un classique de la maison.

Comme je projette de l’itérer ce week-end, je me suis dit que la recette vous plairait peut-être. C’est un plat réconfortant, plutôt de saison, et qui se prépare « quasi tout seul ». J’espère donc que l’idée vous tentera.

Bonne journée !

****

Sauté de veau carottes et vin blanc - Au Fil du Thym

****

Recette : Sauté de veau carottes et vin blanc

Saison de la recette : Toute l’année

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson: 1 heure

 

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 1 kg de veau (viande à blanquette, épaule)
  • 1 oignon ou quelques oignons doux
  •  2 gousses d’ail
  • 1 kg de carottes
  •  2 branches de céleri
  • 20 cl de vin blanc
  • 1 bouquet garni (laurier, thym, sauge)
  • huile d’olive
  • sel et poivre
  • fécule de maïs (maïzena) pour lier la sauce

 

Réalisation

  •  Épluchez les oignons et émincez les finement. Hachez l’ail. Lavez céleris et carottes, puis coupez les branches de céleris en fines lamelles et les carottes en grosses rondelles (ou demi rondelles selon la taille)
  • Coupez la viande en gros dés de 2 à 3 cm de large.
  • Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une grande sauteuse, puis faites y colorer la viande sur toutes les faces. (Il ne s’agit pas de la cuire, mais juste colorer). Retirez la viande et réservez au chaud.
  •  Dans la même sauteuse, remettez 1 cuillère à soupe d’huile, puis faites revenir oignon, céleri et ail jusqu’à ce que l’oignon soit translucide.
  • Ajoutez le vin blanc, un verre d’eau et portez à ébullition 2-3 minutes pour faire évaporer l’alcool. N’hésitez pas à racler un peu le fond de la sauteuse pour récupérer les sucs dégagés par la viande.
  • Ajoutez la viande, les carottes, le bouquet garni; mouillez à hauteur puis baissez à feu doux (petits bouillons). Laissez mijoter ainsi pendant 1 heure (minimumù) à 2 heures (mieux). Essayez de garder couvert une bonne partie de la cuisson, et découvrez environ une demi-heure avant la fin pour faire évaporer l’eau excédentaire.
  •  Juste avant de servir, liez la sauce avec une à deux cuillère à café de fécule de maïs, préalablement délayée dans un peu de jus récupéré. Salez et poivrez à convenance.

Servez ce sauté veau carottes et vin blanc bien chaud.

Sauté de veau carottes et vin blanc - Au Fil du Thym

 

Astuces :

  •  Accompagnement : Accompagnez ce sauté de veau carottes et vin blanc de pommes de terre vapeur ou de riz.
  •  N’hésitez pas à préparer cette recette à l’avance, et laisser à mijoter un peu plus. Comme la blanquette, c’est une recette encore meilleure le lendemain.
  •  Batch cooking : C’est une recette idéale batch cooking car vous pouvez tout à fait en préparer en grande quantité et conserver 2 jours au réfrigérateur.

 

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments

un plat qui va nous réchauffer!!
bon 1er mai