Haricots tarbais mijotés aux carottes et sauge (made in Gers #13)

Haricots tarbais mijotés aux carottes et sauge - Au Fil du Thym

Bonjour à tous et toutes,

Je vous retrouve ce matin pour vous proposer une de mes recettes « batch-cooking veggie » du moment, qui mettra à l’honneur un ingrédient incontournable du Sud Ouest : le haricot tarbais.

Depuis mon arrivée dans le sud-ouest, je n’ai eu de cesse d’essayer de découvrir les ingrédients « du coin ». Côté carnivores, mes gourmands ont vite laissé libre cours à leur addiction au canard. Côté veggie j’ai vite repéré que le sud ouest était un riche terroir à légumineuses, dont le plus célèbre doit être le haricot tarbais. C’est un gros haricot blanc, aux saveurs très douces, une texture plutôt moelleuse, et un petit goût proche de la noisette. C’est de plus une IGP depuis 2000, reconnue pour sa qualité et utilisé dans la recette originale du cassoulet.

Rien de compliqué dans la découverte gustative des légumineuses, vous me direz, sauf que voilà, ma belle famille est originaire de Vendée/ Deux Sèvres et on ne rigole pas avec le haricot blanc : C’est la mogette : « un point-c’est-tout ». Très fondant, ce haricot blanc régale ma famille avec du chorizo ou du jambon de Vendée… mais de mon côté, je ne l’apprécie pas vraiment.

Bref, il a bien fallu un an, que mon mari se rende compte que la mogette n’a pas droit de cité dans le Sud Ouest et qu’ici c’est le haricot tarbais, « point-a-la-ligne ».
(Sur les marchés, fin septembre)
(Mari) « Font ch## » pas de mogette »
(Florence) « Tu est dans le Sud Ouest, ici c’est le tarbais qui se plaît au climat. »
(Mari) « Oui, mais la mogette… »
(Pleure sur l’épaule.. non je plaisante 😉 )

Bref. Il y a plus d’un an, pour mon premier essai de cuisine du haricot tarbais – mes gourmands n’étant pas très motivés à le tenter – je suis partie sur une recette  végétarienne aux saveurs simples : mijoté tranquillement avec des carottes fondantes et de la sauge. J’adore le mélange sauge et carottes car la sauge amène une rondeur à une carotte souvent sucrée. Ici, la saveur de noisette du haricot tarbais devait finir de lier les goûts des ingrédients pour former un ensemble équilibré. L’intuition n’a pas été mauvaise car je me suis régalée avec ce plat basique ! L’appréciation a été telle que je l’ai usé voire même abusé l’année dernière pour nombre de mes  « gamelles du soir » quand je rentre très tard du travail. Cette année je n’ai pas tardé à récidiver, pour ma plus grande gourmandise.

A nouvelle saison des haricots, je voulais partager  avec vous cette recette de haricots tarbais carottes et sauge, au cas où vous cherchiez une idée de plat veggie. L’idée est déclinable avec tout haricot de votre préférence ou de votre région, si jamais vous n’avez pas de tarbais à portée de main. Je profite aussi ce l’occasion pour la partager avec l’office de tourisme de Condom Tenarèze, pour notre collaboration bénévole autour des recettes « made in Gers ».

Bonne journée !

 

****

Haricots tarbais mijotés aux carottes et sauge - Au Fil du Thym

 

****

 

Recette : Haricots tarbais mijotés aux carottes et sauge

Saison de la recette : Octobre – Mai

Temps de préparation :15 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients

Pour 4 personnes

Pour les haricots (1)

  • Si mi secs : 1,2Kg de gousses de haricots tarbais mi-secs <=> 450g de haricots tarbais écossés
  • Si secs : 300 g de haricots tarbais secs

Pour la garniture de carottes et sauge :

 

Réalisation : version haricots mi secs

  • Épluchez les gousses de haricots mi sec puis rincez les.
  •  Épluchez l’oignon, retirez le pied puis émincez le. Lavez les carottes, pelez les. Coupez les en quarts dans le sens de la longueur puis détaillez ces petits quarts. Écrasez la gousse d’ail.
  • Dans une sauteuse ou une casserole large, faites chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive puis faites y revenir oignons et carottes à feu vif pendant 3-4 minutes.
  • Ajoutez les haricots, la gousse d’ail, le laurier et la sauge, puis couvrez d’eau. Portez à ébullition et couvrez.
  • Laissez cuire pendant 30 minutes. Découvrez sur les 5 à 10 minutes de fin de cuisson afin de faire évaporer l’eau en excès.
  •  Salez et poivrez avant de servir

 

Réalisation : version haricots secs

  • La veille : Faites tremper les haricots secs dans une casserole d’eau.
  •  Faites cuire les haricots secs pendant 45 minutes dans une casserole d’eau bouillante.
  • Épluchez l’oignon, retirez le pied puis émincez le. Lavez les carottes, pelez les. Coupez les en quarts dans le sens de la longueur puis détaillez ces petits quarts. Écrasez la gousse d’ail.
  •  Dans une sauteuse ou une casserole large, faites chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive puis faites y revenir oignons et carottes à feu vif pendant 3-4 minutes.
  • Ajoutez les haricots, la gousse d’ail, le laurier et la sauge, et un peu d’eau. Couvrez et portez à feu vif.
  •  Laissez cuire pendant 15 à 20 minutes, le temps que les carottes soient fondantes. (Poursuivez la cuisson si vous souhaites des haricots très fondants).
  •  Salez et poivrez avant de servir

 

 

Haricots tarbais mijotés aux carottes et sauge - Au Fil du Thym

Astuces :

  • (1) Le plat est aussi réalisable avec d’autres variétés de haricots blancs
  • A l’avance / Conservation : C’est un plat qui se prépare très bien à l’avance et se réchauffe bien. Conservez 2-3 jours au réfrigérateur.
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour Florence
Ah oui, ici, c’est le haricots tarbais !!
Chez moi, en Dordogne , on le consomme traditionnellement avec une sauce aux tomates fraiches , ail et persil et couenne de porc au sel ou talon de jambon de pays !
Mais j’aime bien les cuisiner aussi comme une  » crème épaisse  »
Tu les fais cuire comme indiqué dans ta recette , puis tu les mixes avec sel , piment d’Espelette ou autres piments , huile d’olive , persil et une cuillère à soupe de vinaigre balsamique !
A déguster comme une purée ou sur des tartines de pain grillées !!
Et si tu veux en manger toute l’année, c’est très facile à cultiver !
Il faut les semer de mai à juillet espacés de quelques cm , un grain par un grain !!
Mais les haricots rament, prévoir pour qu’ils s’accrochent et ils montent haut !!
Mon papa m’a appris sa technique, il sème en même temps que les haricots du maïs devant la rangée de haricots , à un pied !
Comme ça, ils poussent en même temps et les haricots grimpent dans le pied de maïs qui est devant lui !
Et en plus, ensuite , tu récupères l’épis de maïs pour tes poules !
Il faut également penser à mettre le goutte à goutte au potager !
Une fois écossé, tu peux mettre tes haricots en poche au congélateur ou les faire stériliser !
Mais ça c’est une autre histoire !

Re : coucou
J’ achète les graines dans une bio coop de mon village !
Merci en tout cas !
Au plaisir !!

Une façon toute simple et bien parfumée de cuisiner ces haricots ! C’est un bonne accompagnement pour un plat tradi dominical.
Bonne soirée, bises.