Crumble de coings au sarrasin

Crumble de coings au sarrasin

Bonjour à tous et toutes,

 

Que diriez-vous d’un dessert de saison facile à préparer ? Je vous propose de cuisiner un fruit rustique que l’on relègue souvent au simple registre de la pâte de fruit : le coing.

 

Cette recette de crumble coing – sarrasin est un peu une histoire de cuisine ratée. Vous allez sourire. ..

Vu que les pérégrinations de mon déménagement se prolongent, j’ai fini par quitter mon appart’-hôtel temporaire pour prendre un gîte à l’entrée du Gers. J’ai gagné de la place, la campagne à proximité et la possibilité d’héberger toute la famille sur place quelques jours. Cela nous a,  entre autre, permis de passer quelques temps ensemble pendant les vacances d’octobre, des moments réjouissants. De plus, le gîte est très bien, la cuisine est grande donc immanquablement j’ai repris avec plaisir du service en cuisine. ^^

Peu après avoir posté la recette de sablés au sarrasin, gourmandise m’a pris et j’ai voulu les itérer dans le gîte. Si préparer la pâte des sablés est bien simple, allez faire des sablés quand : 1) vous n’avez pas de rouleau à pâtisserie pour étaler la pâte, 2) Vous n’avez pas de feuille de cuisson pour le four..  Même en utilisant la vieille technique du beurrage de la plaque de tôle, vos biscuits accrochent et vous récupérez des miettes… Génial.. Néanmoins, j’ai mis les miettes mises de côté, sait-on jamais..

Ce même week-end, je dégottais des coings au marché, un de mes péchés mignons de l’automne. Faute de meilleure idée, je les préparais au plus simple, c’est-à-dire au sirop avec un peu de badiane et de cardamome. Soir venu, les coings dans l’assiette à dessert, l’idée me pris de rassembler les miettes de mes ex-biscuits sarrasin et les coings.  Et là,  excellente petite découverte ! Avec sa note rustique, le sarrasin se marie très bien avec le fruité du coing. En fait son amertume contrebalance la saveur très marquée du fruit tandis que le blé classique se laisse  facile dominer.  De son côté, le coing est suffisamment fort en goûts pour s’équilibrer avec la rusticité du sarrasin. Il faut juste servir les fruits frais ou à température ambiante pour qu’il modèrent leurs saveurs. Vraiment surprise, j’ai “post-ité” l’idée d’un crumble coings sarrasin, afin de peaufiner cette recette peu après..

C’est immédiatement le week-end suivant que j’ai amélioré l’affaire en modifiant la recette de biscuit pour la faire ressembler à une pâte à crumble, puis en y ajoutant de la noisette. Cette dernière amène de la profondeur qui manquait légèrement dans le premier essai. Pour les coings, il fut toujours plus pertinent de les déguster à température ambiance car chauds ils prennent trop le dessus.  Mais ainsi fait, ce crumble coing sarrasin est vraiment un petit délice. Les amateurs de coings s’en regaleront et pour les autres cela permet de changer du classique crumble de pommes.

Voilà, je souhaitais vous partager l’idée, afin de vous donner des alternatives pour cuisiner le coing. Il vaut plus que la simple recette de pâte de coing 😉

Belle journée !

 

Crumble coing sarrasin - dessert d'automne - Au Fil du Thym

 

Recette :  Crumble de coings au sarrasin

Temps de préparation : 30 à 40 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes (coings) + 15 minutes (crumble)

Ingrédients

Pour 4 à 6 personnes :

Pour le crumble

  • 90 g de farine de sarrasin
  • 60 g de beurre
  • 40 g de poudre de noisette
  • 60 g de cassonade
  • 1 pincée de sel

Pour les coings au sirop

  • 4 coings moyens
  • 80 g de sucre
  • 2 étoiles de badiane
  • 1 gousse de cardamome

 

Réalisation

Etape 1 : Cuisson des coings

  • Lavez vos coings, puis retirez la peau à l’économe. Coupez-les en 4 et retirez leur trognon dur. Vérifiez aussi s’il n’y a pas de gentils locataires dans les coings, surtout s’ils sont bio..
  • Disposez les coings dans une casserole, couvrez l’eau puis ajoutez le sucre et les épices.  Portez à ébullition.
  • Faites les cuire à feu moyen jusqu’à ce que les coings soient bien fondants et aient pris une couleur orangée. Cela prend autour de 30 à 40 minutes selon la taille des coings.  Préparez le crumble entre temps.
  • Récupérez vos coings et réservez-les (1)
  • Portez le sirop à ébullition jusqu’à avoir un début de texture nappante. Une fois arrivés à ce point, réservez le sirop avec les coings.

 

Etape 2 : Réalisation du crumble

  • Dans un saladier, placez tous les ingrédients du crumble.
  • Mélangez à la main jusqu’à bien amalgamer et former une pâte homogène.
  • Sur une plaque de cuisson four recouverte de papier cuisson, émiettez cette pâte en gros morceaux.
  • Faites la cuire pendant 15 minutes à 180°C

 

Pour servir ce crumble coings sarrasin : Servez les coings frais ou à température ambiante nappés d’un peu de sirop  et avec le crumble sur le dessus.

Crumble coing sarrasin - dessert d'automne - Au Fil du Thym
Astuces :

  • (1) Le coing étant un fruit très savoureux, il est préférable de les servir à température ambiante. Chauds (comme des pommes), ils seraient trop forts en goûts pour ce dessert.
  • Si vous n’avez pas de sarrasin, vous pouvez remplacer par de la farine classique.
  • Si vous avez un peu de kasha (sarrasin grillé) dans vos placards, n’hésitez pas à ajouter 2 cuillerées à soupe de kasha dans la pâte à crumble, cela apportera une petite note de croquant.
  • Pour les plus gourmands, une boule de glace vanille complètera bien ce dessert.

 

 

~~~~

Suggestions Maison : Autres desserts de saison à partager

Tourte aux coings

tourte aux coings et un peu de cannelle - Dessert coing automne - Au Fil du Thym

Crumble pomme noisette

 

~~~~

 

Print Friendly, PDF & Email


7 thoughts on “Crumble de coings au sarrasin”

  • Merci pour cette recette ! Le coing est vraiment un fruit délicieux et qui offre de nombreuses possibilités, tant salées (en tajine !) que sucrées. Je fais souvent des crumbles avec de la farine de sarraisn (notamment aux poires, ou aux abricots, avec un peu de romarin, quand c’est la saison, et aussi des crumbles salés, à la courge butternut par exemple).
    Comme j’étais à court de sarraisn, j’ai dernièrement fait le test avec de la farine de seigle et c’est aussi vraiment très bon !

    • Bonjour
      Le coing se cuisine bien aussi en salé, mais je dois avouer ne pas avoir encore trouvé une recette végétarienne avec, sans trop partir sur du sucré. Tous les ans j’espère y arriver, mais cette année c’est un peu plus compliqué.
      Je n’ai jamais fait de crumble au seigle, mais cela doit être tout aussi délicieux !

  • Bonjour Florence, le gîte est vraiment une excellente idée dans de telles situations. Encore une fois souvenirs ravivés avec pas de rouleau à pâtisserie, je me revoyais enfant avec une bouteille à la place du rouleau, mais c’était avant.
    Sinon les coings j’adore, je vais tester avec la farine de sarrazin. j’adore la couleur que prend le coing en cuisant. Les coings confits au four comme c’et bon. Depuis que je connais le blog de Syll, c’est la fête pour les recettes diverses aux coings. Peut – être connais – tu sont blog. Je te mets le lien sur les coings .Merci pour cette bonne idée.
    https://www.un-peu-gay-dans-les-coings.eu/search/label/coings

    • Bonjour,
      Le gîte est effectivement une solution plus confortable pour ce “court terme qui se prolonge”. Cela permet de redonner un semblant de normalité. Pour l’étalage de pâte, cela s’est fini au grand verre 😉
      Je connais de nom le blog, mais je n’avais jamais pris le temps de fouiller. Effectivement il y a pléthore de recettes de coings ! Merci pour l’info !
      Les coings au four j’en ai justement fait la semaine dernière, effectivement c’est excellent ^^

  • Bonsoir Florence !
    Très sympa ton idée de crumble aux coings ! J’ai testé une recette de cobbler aux coings de mon côté et cela m’a beaucoup plu. J’aime beaucoup ce fruit mais il n’est pas facile de trouver des recettes avec sorti de la gelée et de la pâte de fruit.
    Bonne soirée, bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.