Baume plantain anti démangeaison - Au Fil du Thym

Baume anti-démangeaison au plantain

Bonjour à toutes et tous,

Je pensais vous retrouver ce matin pour une balade botanique, mais force est de constater que la nature est un poil « en retard » cette année, faute aux températures fraîches et giboulées de Mars. Alors je change mon planning pour partager avec vous un de mes « musts » du moment en terme de remèdes aux plantes. Venez 🙂

Si vous vivez à la campagne, vous baladez souvent dans la nature, avez une piscine, ou autre, sans doute connaissez vous le désagrément estival des multiples piqûres de moustique. Pire encore, de moustique tigre. A la maison, étant à la campagne, on n’est guère épargnés.. et moi qui me balade souvent dans les friches pour réaliser de la chasse au fleur, je passe quelques mauvais moments en été.

Bref, l’année dernière, quand j’ai ressorti mes bouquins de remèdes aux plantes, j’ai lu que le plantain en macérât huileux ou en baume était réputé très efficace contre ces démangeaisons et les piqures d’orties. Vu l’abondance de plantain lancéolé dans la région au printemps, j’ai voulu tester, sais-t-on jamais. Un macérât huileux a été lancé début avril pour dès disponible courant mai et le début de la « saison des insectes ». Très franchement son efficacité m’a plus que surprise et a plus que surpris mes proches. Sans être être le remède miracle qui te supprime la piqûre d’insecte en 3 secondes, il soulage très vite et pour une durée assez longue. On l’a testé en famille tout l’été et vite adopté comme le plus efficace versus tout produit trouvé en pharmacie.

Seul reproche à ce macérât huileux, c’est l’incapacité à être transporté en balade. La quantité restante de macérât a été transformée en baume transportable dans le sac de randonnée. C’est petit et pratique. 🙂

Alors que la saison du plantain a démarré dans le Gers, je voulais partager ce « remède » avec vous. Franchement, je vous le conseille, en macérât ou en baume selon vos préférences. Ces préparations sont  clairement les plus efficaces et le moins onéreuses. Pour ma part, je lance la fournée 2022 ce week-end 😉

J’espère donc que cela vous intéressera !

Bonne journée

 

****

Baume plantain anti démangeaison - Au Fil du Thym

****

 

Tutoriel : Baume plantain lancéolé (anti démangeaison)

Matériel

Pour le macérât :

  • Feuilles de plantain lancéolé (*)
  • Huile d’olive ou de tournesol pour recouvrir
  •  vitamine E (conservateur)

Pour le baume :

  •  100 ml de macérât huileux de plantain
  •  10 g de cire d’abeille
  •  1 cuillérée à soupe d’argile blanche
  •  Conteneurs (au choix) : pot en verre ou 2 boites de dentifrice solide

Réalisation

Étape 1 : Le macérat de plantain

  • Baladez vous dans la campagne pour cueillir des jeunes feuilles de plantain lancéolé. Il se reconnaît actuellement par :
    – longues feuilles ob-ovales/lancéolées, vertes, striées
    – inflorescences à tête noires
    – présence un peu partout
  • A la maison, lavez les feuilles, épongez soigneusement puis mettez à sécher 24 h sur une plaque.
  • Remplissez un bocal, tassez, couvrez d’huile.
  • Laissez macérer 3 semaines à un mois dans un papier kraft. Remuez régulièrement le bocal pour éviter que cela ne stagne trop
  • A l’issue de ce temps, filtrez et ajoutez 1 goutte de vitamine E par 10 ml de macérât.

 

Étape 2: Le baume plantain

  • Lavez et ébouillantez votre conteneur.
  • Placez l’huile, et la cire d’abeille dans une casserole. Faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que la cire fonde entièrement. Mélangez délicatement pour homogénéiser.
  •  Retirez du feu, ajoutez l’argile et mélangez soigneusement pour bien la répartir.
  • Versez le liquide dans un conteneur et laissez refroidir. Fermez le conteneur.

 

Utilisation (macérât ou baume) :

Appliquez le macérât ou baume plantain sur les lieux avec piqûres d’insectes, d’ortie qui démangent beaucoup. Cela devrait calmer rapidement les démangeaisons.

Conservation : Une bonne année, A l’abri de la lumière.

 

Astuces (*) :

  • Toutes les variétés de plantain fonctionnent dans cette recette mais je trouve qu’il est bien de la réaliser en mars/avril avec du plantain lancéolé, cela permet d’avoir le baume dès l’été.
  • Plus d’infos sur les propriétés du plantain à retrouver sur wikipédia
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de

14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ah! super idée,Je m’empresse d’en ramasser et ben voilà l’occupation inattendue mais bienvenue de cet après midi !est ce qu’il ne serait pas possible de transporter le macérât dans un pulvérisateur de poche type ceux qu’on emporte en avion(que j’ai utilisé aussi pour le gel hydroalcoolique « fait maison »). ,

Bonjour Florence,
Merci de la réponse;L’argument est en « béton »!je ferai directement le baume, Bonne journée ensoleillée.Caroline

Bonsoir !
Bonne idée ce baume !
Pour la vitamine E et la cire d’abeille, où peut-on s’en procurer ?
(Un site comme Aromazone ?)
Merci d’avance pour votre réponse.

je frottais les enfants quand au cours de promenade ils avaient été caressés par des orties mais jamais pensé à en faire un baume !

Merci pour cette bonne idée. Ce sera ma prochaine cueillette.

Bonjour Florence !
Super idée le baume au plantain, surtout pour les balades !!
Je l’utilisais déjà à la maison sur les piqûres d’orties mais pur : c’est à dire que je le mâchouille pour en retirer le suc et je frotte sur la piqûre, c’est magique !! seulement on en a pas toujours sous la main 😉
Sinon je voulais te dire que tes photos sont toujours magnifiques, bravo !! tu as un vrai regard d’artiste !
très belle journée à toi !
Charlotte

Il est plus efficace de ciseler les feuilles de plantain avant de les faire macérer dans l’huile.

Bonjour et bravo pour cette excellente recette. Quand j’étais petiote, en vacances à la campagne, ma grand mère (herboriste) frottez mes petits bobos et piqûres d’insectes avec des feuilles de plantain qu’elle écrasait avec un pilon pour en extraire le jus. Elle faisait des tas de mixtures avec des tas de plantes. Elle m’a aussi laissait son livre de recettes dans lequel il y a le baume au plantain… et votre recette est parfaite. Si on y ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles, les propriétés du baume en seront renforcées, pour les démangeaisons de piqûres d’insectes je rajoute 2 à 3 gouttes d’HE de lavande vraie ou lavande aspic (les deux fonctionnent), HE de géranium rosat, HE de camomille romaine et HE de menthe. Le baume sent alors divinement bon.
J’adore votre blog, j’adore les plantes, j’adore la nature…
Merci, Cordialement à toutes les « sorcières » !!!!

Bonjour oh je vais me laisser dans ces recettes à base de plantain car ravie de découvrir une recette pour les piqûres d’insectes naturelle car j’utilise actuellement huile essentielle lavande mais parfois pas assez . J’avoue m’intéresser de plus en plus aux bienfaits des plantes. Merci pour votre blog

Bonjour, je voudrais juste connaître la quantité de plantain à mettre dans l’huile ? Et peut-on remplacer la vitamine E par l’extrait de pépins de pamplemousse ? Merci.