Baume à l’achillée millefeuille (cicatrisant)

Baume à l’achillée millefeuille (cicatrisant)

Bonjour à tous et toutes,

Je ne pensais pas publier cette idée, issue de mes différents tests de remèdes naturels aux plantes. Et puis, j’ai été tellement surprise par son efficacité qu’il me semble bon de la partager. Venez 🙂

Comme vous le savez, depuis plus d’un an, je me suis lancée dans la préparation de remèdes aux plantes sauvages ou du jardin. Les médicaments “officiels” étant souvent inspirés de ces plantes, pourquoi ne pas essayer de revenir à l’essentiel (ie. la plante) et tenter par nous même ? Même sans avoir une confiance absolue envers l’efficacité, je me dis que cela vaut toujours le coup de tenter, se faire un avis. Qui sais, nous pouvons avoir de très bonnes découverte.

Bref, à l’aide de quelques bouquins de vulgarisation, je me suis d’abord lancée dans les macérats huileux de plantes et les préparations qui en découlent comme les baumes. Ce sont des crèmes épaisses, à base d’huile et de cire d’abeille, facilitant l’application sur la peau. L’année dernière donc, j’ai tenté deux baumes avec deux plantes ayant de bonne vertus médicinales pour la peau :
– le soucis officinal ou calendula : régénérante et adoucissante
– l’achillée millefeuille : apaisante, cicatrisante, et hémostatique.

L’utilisation de ces baumes est restée assez légère jusqu’à cette année, quand je me suis lancée dans les travaux de rénovation du jardin. Entre les ronces, la garance voyageuse, le chiendent (et cie), je terminais mes sessions de débroussaillage les bras bien griffés. Comme je cicatrisais assez mal, j’ai fini par tester le baume d’achillée devant être “cicatrisant”.. Et si je vous en parle, c’est clairement car l’efficacité du baume d’achillée m’a surpris. Pas de magie de remède miracle (ie. cela ne cicatrice pas vos plaies en quelques seconde), mais clairement cela m’a vachement aidée : les griffures s’atténuent bien, moins de petits saignements,peau qui semblait un peu moins abîmée.. et c’est 100% naturel.. j’en suis clairement devenue fan ^^

La saison de l’achillée millefeuille étant arrivée, je voulais donc vous proposer l’idée. Vous pourrez trouver cette plante jusqu’au début d’automne, donc n’hésitez pas.

 

*****

Baume achillée millefeuille cicatrisant - Au Fil du Thym

*****

Tutoriel : Baume Achillée Millefeuille cicatrisant

Ingrédients

Pour le macérat:

– dune dizaine d’inflorescences d’achillée millefeuille
– huile de tournesol
– 1 pot en verre

Pour le baume (pour 1 petit pot en verre de 100-120m) :
– 90 ml de macérat d’achillée millefeuille
– 10 g de cire d’abeille
– 6-8 goutes d’huile essentielle de lavande (facultatif) (2)
– 5-6 gouttes de conservateur vitamine E
– 1 pot
– 1 petit fouet

Réalisation

Étape 1 : Cueillette de l’achillée millefeuille
L‘achillée millefeuille (cf. mon herbier)  se trouve dans les prairies, bords de chemins ou de route, plutôt bien exposés et secs. Pour la reconnaître :
– taille 20-40cm, souvent en touffe
– fleurs blanches en corymbe
– les feuilles sont très découpées

Achillée millefeuille

 

Étape 2 : Préparation du macérat

  •  Faites sécher les inflorescence d’achillée pendant 24h sur une plaque
  • Disposez ensuite dans un pot, recouvrez d’huile.
  •  Faites macérer pendant au moins 3 semaines “à température ambiante”, le pot étant placé dans un sachet kraft
  • Filtrez, pesez l’huile et ajoutez 1 goutte de conservateur par 10 ml d’huile

 

Étape 3 : Préparation du baume [après 3 semaines]

  • Placez l’huile dans une petite casserole, la cire puis faites chauffer à feu doux et en remuant de temps en temps jusqu’à ce que la cire fonde
  • Entre temps, ébouillantez votre pot et laissez le sécher.
  • Hors du feu, ajoutez l’huile de lavande (2) et le conservateur. Mélangez pour bien intégrer.
  • Versez dans le pot et laissez refroidir.

 

Astuces :

  •  Conservation du baume achillée : Facile 1 an, si placé à l’abri de la lumière.
  • Pour les proportions de baume, n’hésitez pas à adapter (par règle de trois) en fonction de la quantité d’huile macérée que vous récupérez.
  • (2) l’huile essentielle de lavande ne fait qu’amener du parfum. Si vous avez des problèmes d’allergie, ne l’utilisez pas.

 

Utilisation : En massage sur une peau abimée, griffée, irritée. La sensation est un peu grasse au début, mais cela passe. Utilisez jusqu’à 3 fois / jour.

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal

Bonjour, j aime beaucoup tous vos articles! Merci . Le vin de mélisse a eu beaucoup de succès.


2
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x