Accras de morue - Au Fil du Thym

Bonjour à toutes et tous,

C’est avec plaisir que je vous invite ce matin autour d’un grand classique de la maison, été comme hiver. Cela croustille, c’est facile à préparer, c’est à la morue, ce sont… les accras !

Mon Mari a depuis toujours été un grand fan des accras de morue. Dans ces plus jeunes années, il connaissait un restaurant antillais donc c’était la spécialité et s’en régalait. Quand les années l’on conduit à déménager et à ce qu’on s’installe ensemble, ces « accras » ont vite été dans les recettes « Si tu savais les faire, cela serait génial ». En étant franche, il m’a fallu 2-3 essais de recette pour trouver la bonne (= celle qui lui convient et sans ingrédient venant d’ailleurs) et depuis des années, c’est devenu un classique de la maison que je connaît par cœur. A l’apéritif quand des amis passent, en plat pour lui et les petits gourmands, cela fait toujours mouche. J’en ai même décliné une version veggie, si cela vous intéresse.

Vous me direz sans doute « ok, donnes la recette », mais figurez vous que j’ai une petite anecdote. Lors de la dernière réalisation, j’ai eu un trou sur le dosage d’un ingrédient. En cherchant sur le blog, « chou blanc ». J’ai changé de mots clés, rien de plus. Embêtée, j’ai cherché dans mes fiches écrites personnelles, rien à signaler, pas le moindre signe ou tache d’huile des accras. Oh punaise. Sur le coup, cela m’échappa :
(Florence) « Mais pu » » » , ou est ce que je l’ai mise ?  »
(Mari, qui passait par là) « Tu cherches quoi ? »
(Florence) « La recette des accras ! Je ne la retrouve pas « 
(Mari) « Elle n’est pas sur le blog ? »
(Florence) « Non, nulle part ! Je ne sais pas ce que j’ai fichu mais je l’ai paumée. J’essaye d’être rigoureuse dans la gestion des recettes du blog, mais là je ne comprends pas ce que j’ai fait.. Qu’elle (nom d’oiseaux) !. »
(Mari)  » Et tu disais pas que tu avais une sauvegarde de sauvegarde de sauvegarde du blog sur un disque ? peut être dedans ? »
Lueur d’espoir dans l’énervement. J’ai été chercher en 4e vitesse le disque de sauvegarde du blog, fouiller dans le dossier de fiches recettes « non postées » qui s’y trouvent… jusqu’à mettre ENFIN la main dessus (soupir de soulagement). Et en lisant la recette, deveniez ce que j’ai découvert dans les commentaires : une mention (en majuscules ! ) « A POSTER DES QUE POSSIBLE » … Cela va j’avais de la suite dans les idées…

Je peux vous dire qu’ après cela, elle est repassée en haut de la pile des recettes à poster ^^. Il ne manquait juste que le créneau de publication avec des températures convenables, créneau qui est enfin arrivé.

Voici donc la recette de ces accras de morue « à ma façon ». J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à nous.

Bonne journée

****

Accras de morue - Au Fil du Thym

 

***

Recette : Accras de morue à ma façon

Saison de la recette : Toute l’année

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes pour les accras + 10 minutes pour la morue

 

Ingrédients

Pour 4 à 6 personnes :

  •  400 à 500 g de morue salée
  •  250 g de farine
  • 20 cl d’eau
  •  1 sachet de levure chimique
  • 3 bonnes pincées de piment
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 botte de persil
  • poivre
  • Huile de friture

Réalisation

  •  Faites désaler la morue pendant environ 12 heures.
  •  Égouttez la morue et faites la cuire une dizaine de minutes dans du lait.
  •  Pendant ce temps, hachez le piment, l’ail et le persil. Réservez.
  •  Disposez farine, le piment, poivre et levure dans un saladier ou équivalent. Ajoutez l’eau et mélangez pour obtenir une pâte homogène.
  • Lorsque la morue est cuite, égouttez la, retirez les arrêtes et écrasez la finement avec une fourchette.
  • Ajoutez la morue, le persil haché à votre pâte et mélangez pour obtenir quelque chose d’homogène.
  • Faites chauffer l’huile de friture. Une fois celle ci chaude, déposez y des petites boules de pâtes formées à l’aide d’une cuillère à café.
  • Quand les beignets remontent à la surface, laissez les cuire 2 minutes environ
  •  Une fois cuits, retirez les et égouttez les sur du papier absorbant

Accras de morue - Au Fil du Thym

 

 

Astuces :

  • J’évite de saler les accras car la morue ne désale pas entièrement
  • En saison, n’hésitez pas à remplacer le piment sec par du vrai piment
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de

5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Et par quoi pourrait-on remplacer la morue ???

Très bonne base pour un mets toujours apprécié et qu’on peut adapter avec ingrédients plus ou moins forts ou piquants selon les goûts ou l’âge des gourmands ! Bel été à vous et bons apéros ,profitez , profitez ! À très vite pour de nouvelles idées ! Merci

Bonjour, désaler la morue c’est la laisser tremper dans l’eau ? Faut il changer l’eau plusieurs fois ? Pour le piment c’est du piment de cayenne? Merci .