Randonnée dans les dentelles du Royans (Oriol En Royans)

Randonnée dans les dentelles du Royans (Oriol En Royans)

Bonjour à tous et toutes,

J’espère que vous avez pu passer un bon week-end, qu’il ai été beau ou pluvieux. Histoire de bien commencer la semaine, j’aimerais vous proposer un peu d’évasion et vous emmener profiter (sans effort) d’une de mes dernières sortie-randonnée. Si vous appréciez les jolis paysages, vous êtes vraiment invité(e) 😉

Après un été caniculaire, les jours de beau temps de septembre ont été accueilli avec beaucoup de contentement : moins chaud, la possibilité de partir se promener plus tardivement, de rester un peu plus dehors et profiter des derniers instants de beau temps. Alors, début septembre, une fois la période de rentrée stabilisée, on s’est refait une “grande randonnée” avec des intimes, histoire de profiter des couleurs de l’été. Cette fois, point de hauts plateaux du Vercors, nous avons jeté notre dévolu sur la proche “région” du Royans, un coin situé entre Valence et Grenoble, réputé nous accueillir les berges de l’Isère et des immenses vergers de noyers.  Si vous passez dans ce coin, arrêtez vos à “Pont en Royans”, cela vaut le détour.

Bref, pour notre sortie, nous avions repéré un randonnée Oriol-en-royans qui se voulait “facile”, un départ dans les champs, un retour en forêt.. mais qui s’est finie à flanc de falaise sur une bonne partie du parcours ! L’avantage de cette  difficulté, est qu’elle nous nous a révlé de magnifiques paysages de “dentelles” rocheuses devant lesquels ont est restés longuement pantois.  Appareil photo à la main, je n’ai cessé de “mitrailler” ces paysages pour vous rapporter des souvenirs, vous rapporter/partager un petit bout de notre émerveillement..

En espérant que ceci vous plaise, vous égaye, je vous souhaite un bon lundi !

 

~~~~

randonnée oriol-en-royans
Débutons au petit matin, dans la douce lumière du jours..

 

Alors que les mousses s’éveillent à peine

 

Les chemins se révèlent teintés de couleurs dorées

 

Saveurs d’automne dans les champs..

 

Quand la montagne se dévoile dans l’or du matin..

 

A mes pieds, je découvre les premiers colchiques de la fin d’été..

 

On commence la descente dans les gorges.. le point de vue est saisissant..

 

Au travers des arbres, percent les falaises

 

Habitants des forêts

 

 

Autour du Pas de l'écho / randonnée oriol-en-royans
A la première trouée le spectacle est saisissant.. Les montagnes se détachent comme des remparts, dentelles rocheuses si ouvragées..

 

Descendons encore un peu..

 

Autour du Pas de l'Echo / randonnée oriol-en-royans
Nous voici au pas de l’écho.. Point de vue incomparable sur les dentelles..

 

Ne pas avoir le vertige 😉

 

Nous restons de longues minutes à contempler les lieux, puis pris par le temps, reprenons la marche. La forêt est profonde sur  la dernière centaine de mètres de dénivelés qui nous sépare du bas de la combe, hormis une toute dernière trouvée..

 

Randonnée oriol-en-royans / Aperçu des dentelles du Vercors

 

Derniers mètres de descente.

 

Arrivés en bas, nous suivons le lit des ruisseaux asséchés par l’été, puis tombons nez à nez avec la centrale hydro-éléctrique de Bouvante. Son ventre ensommeillé attends les pluies d’automne…

Dans ces gorges humides, on peut découvrir d’étonnantes fleurs, preuves de l’imagination de la Nature en terme de beauté et de diversité..

Balsamine de l’Himalaya

 

En remontant vers le hameau de Tamée, après la forêt, nous débouchons avec un nouveau point de vue sur le Royans.. Immenses paysage verdoyants

randonnée oriol-en-royans / Paysages du Vercors

 

Arbres rangés

 

En arrivant vers notre point de départ, je me retourne une dernière fois : Prairies, montagne, … Images Nature des coins de France que nous devons protéger. Je rêve en les voyant que mes petits gourmands les retrouverons dans 20-30 ans… Ce rêve ne me semble ici pas impossible si on s’y met tous.

randonnée oriol-en-royans / paysages du Vercors

~~~~

 

Plus d’informations

Pour réaliser la randonnée:

  • Se garer à la localité de Tamée (petit hameaux)
  • Rattraper le chemin de promenade qui grimpe dans la montagne et le poursuivre jusqu’à trouver un panneau indiquant le pas de l’écho
  • Descendre dans la montagne sur un chemin étroit et pierreux, direction pas de l’écho
  • Descendre tout en bas dans la vallée, passer la centrale électrique par la route
  • Remonter en direction de la D70 et retourner à Tamée

Durée : durée 2h30-3heures environ

Difficulté : la descente à flanc de falaise se réalise sur un chemin étroit et pierreux, donc les chaussures de randonnée sont obligatoires. La randonnée n’est pas accessible aux personnes avec des difficultés de marche, et il est préférable de ne pas y emmener les jeunes enfants

 

~~~~

Print Friendly, PDF & Email


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.