Petites crèmes dessert à l’aspérule odorante

Petites crèmes dessert à l’aspérule odorante

Bonjour à tous et toutes,

En ce joli jour du 1er mai, alors que la fleur des bois par excellence, le muguet, est mis à l’honneur, j’aimerais prendre un peu de temps pour vous emmener en balade en forêt pour découvrir une autre plante sauvage… puis vous régaler en cuisine 🙂 Étés-vous partants / partantes pour ces découvertes ?

Dans un petit coin de forêt bien caché, je vois toutes les fins avril / début ,fleurir de jolies ombelles étoilées : l’aspérule odorante. Dans les sous-bois, sur un moelleux tapis de feuille, elle pousse au soleil en nappes blanches, apportant gaieté et élégance à ces lieux reculés. Outre sa beauté, cette plante recèle d’un petit trésor : un délicieux parfum d’amande. Lorsqu’elle fleuri, on peut souvent être surprit par cette odeur quand on la frôle et/ou la froisse.

Je connais cette plante depuis un moment, l’ayant découverte lors d’un cours de cuisine. Et tous les ans, j’apprécie de pouvoir la cuisiner et réaliser avec de délicieuses crèmes dessert. La recette de ces crèmes est de composition ultra simple, mais l’aspérule odorante infusée révèle des saveurs étonnantes d’amandes et de foin. Si cela surprendre au départ, c’est un dessert très fin, très parfumé,  un petit régal que belle Maman et moi adorons et retrouvons avec plaisir une ou deux fois par an.

Alors que vous allez peut être en forêt pour le muguet, j’aimerais donc vous inviter à regarder si vous ne dénichez pas cette aspérule odorante..  et si vous ne pourriez pas vous régaler avec 🙂

Bon premier Mai !

~~~~

Crèmes dessert à l'apérule odorante

~~~~

 

Recette :  Petites crèmes dessert à l’aspérule odorantes

Pour 4 à 5 crèmes (selon la taille de vos verrines)

Ingrédients

  •  500 ml de lait
  • 100 ml de crème
  • 30 gr de maïzena
  • 50 gr de sucre semoule
  • Une vingtaine de tiges fleuries d’aspérule odorante

Réalisation

Étape 1 : Cueillette et préparation de l’aspérule

  • Baladez-vous en forêt, dans les recoins semi-ombragés, vous pouvez peut-être y dénicher de l’aspérule odorante. Elle se reconnait avec :
    • Des feuilles vert émeraude, groupées en verticillés (= ombelle sur la tige)
    • Une ombelle de petites fleurs blanches
    • Un léger parfum d’amande

 

  • Coupez les plantes avec un ciseau, n’arrachez pas le pied afin qu’il repousse l’année prochaine. De même ne coupez pas plus de 20% de votre spot, pour en laisser aux abeilles.
  • A la maison lavez délicatement les pousses, puis faites les sécher à l’air libre pendant 48H (*)

 

Etape 2 : Les crèmes

  •  Après le séchage, disposez dans une casserole les 3/4 du lait, la crème, l’aspérule odorante puis faites chauffer à ébullition, puis coupez le feu. Laissez infuser à couvert pendant au moins 15 minutes. Filtrez ensuite et disposez .
  • Délayez la maïzena dans le reste de lait, puis ajoutez le au lait infusé. Ajoutez également le sucre.
  • Faites chauffer le tout jusqu’à ébullition en remuant au fouet. Laissez prendre quelques minutes si vous trouvez la crème trop liquide.
  • Versez dans des verrines, puis réservez au frais.

 

 

Crèmes dessert à l'apérule odorante

 

Astuces :

  • (*) L’aspérule développe ses arômes d’amandes et de foin lors du séchage, d’où l’importance de laisser sécher. Elle se conserve 1 an après séchage.
  • Si vous adorez vraiment l’amande, réalisez ce dessert avec du lait d’amande et de la crème d’amande.

 

 

 

 

Pour finir, un petit brin de muguet du jardin pour vous porter chance 🙂

 

 

Print Friendly, PDF & Email


13 thoughts on “Petites crèmes dessert à l’aspérule odorante”

    • Bonsoir,
      Au plaisir de partager les idées ! L’aspérule odorante est vraiment excellente en dessert, donc n’hésitez vraiment pas à l’utiliser pour cette recette ou une autre.
      Si vous tentez, tenez moi au courant je suis preneuse d’idées de variantes et/ou de retours..

    • Si tu arrives à trouver de l’aspérule odorante en forêt, franchement essayes une crème sucrée infusée avec. Les saveurs sont vraiment étonnantes on est entre le foin et l’amande, ce qui donne un parfum surprenant et délicieux aux desserts faits avec.
      De mon côté, depuis que j’ai trouvé le spot, même s’il me faut marcher 1 heure en forêt pour l’atteindre c’est devenu mon petit passage gourmand obligatoire ; )

  • Bonjour,

    Je vois souvent de l’aspérule lors de mes balades. Nos amis belges l’utilisent pour faire une liqueur mais je n’avais aucune recette.
    Pour le séchage, faut-il mieux mettre les tiges sur une grille? Faut-il les tourner (comme le foin)?

    Merci, Angeline

    • Bonsoir
      Désolée de répondre si tardivement, peu de temps disponible.
      Pour l’aspérule, en fait vu que je n’en ceuille que pour une fournée (20 tiges) et que cela ne sèche que 24H, j’ai tendance à les mettre sur une plaque à plat et de ne pas les retourner. Cela suffit amplement. Si vous ceuillez en grande quantité, et que vous n’avez pas de plaque assez grande pour tout étaler à plat il sera préférable de tourner au moins une fois.
      Tenez moi au courant si vous essayez !

      • Un délice! J’ai suivi mon ‘instinct’ en laissant sécher sur une grille à gâteau dans ma cuisine: qui du coup embaumait! Comme elles n’étaient pas tout à fait sèches, je les ai mises dans mon four éteint quelques minutes.
        Les crèmes étaient encore meilleures le lendemain: je les ai servies avec une compote de rhubarbe, une salade de fraises, et un petit moelleux chocolat blanc-huile d’olive: tout un programme!
        Je réfléchis à les utiliser dans des sablés, et une crème pâtissière.

        Je repars pour une cueillette cet après-midi

        Bonne journée.

  • Tient, je n’aurais jamais pensé à utiliser cette plante pour agrémenter un dessert ! C’est vraiment une excellente idée !
    Je suis sûre que des bons biscuits l’accompagnerait parfaitement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.