Tisane du jardin (menthe, verveine, anis)

gestes écolos août 2021 :Tisane menthe verveine - Au Fil du Thym

Bonjour à toutes et tous,

Je vous retrouve ce matin pour discuter avec vous d’une de mes petites lubies du moment : préparer mes futures tisanes maison, à partir de mon jardin. Si l’idée vous amuse, venez. : )

J’ai un petit rituel qui fait toujours sourire mes gourmands : la tisane du soir. C’est cliché et vieillot mais voyez vous j’adore cela. Ce rituel a pris un telle importance que je suis incapable de me coller devant le film / la série du soir / aller lire les histoire et encore plus d’aller dormir si je n’ai pas  ma tasse bien chaude (ou plus tiède en été).  Cette habitude fait l’objet de quelques boutades gentillettes du type :

(Plus si petit gourmand) “Maman-Mémé, tu as ta tisane ? “

(Mari) “Évites de me réveiller cette nuit quand tu iras aux toilettes ?” (Florence) “Et pourquoi ?” (Mari) “Parce que la tisane, ça fait pisser !” (Mari se prends un coussin dans la figure)

Ce rituel tisane est devenu une vraie source de gourmandise depuis que l’on a découvert un vendeur de café/thé/tisane “zéro déchet” sur notre habituel marché. Il propose (de superbes cafés et) une tisane appelée “tisane du berger” qui est tout à fait à mon goût. Elle a de bonnes notes mentholées, un peu de citronné, et d’autres notes complémentaires qui la rendent très équilibrée.  De plus, je trouve qu’elle facilite la digestion des dîners, surtout quand ceux-ci sont trop gourmands.

Bref, tout récemment l, en remarquant que le spot de menthe du jardin avait beaucoup (beaucoup) grandi et mériterait une bonne “tonte”, j’ai repensé à cette tisane. Avec le foisonnement de menthe, la verveine citronnelle qui “pète le feu”, pourquoi n’essayerais-je pas de préparer cette tisane version maison ? C’est très simple à faire.  Ainsi, je me suis retrouvée à faire une bonne cueillette de menthe, de verveine, puis lancer le séchage de tout ce petit monde. Le lendemain, au détour d’une promenade, j’ai complété avec de la menthe sauvage qui a une saveur très fraîche. Une fois tout les feuilles sèches et hachées, des zestes de citron et quelques grains d’anis sont venus compléter l’ensemble.  En testant cette tisane “maison”, pour être franche, j’ai été très agréablement surprise : j’ai bien les notes dominantes de ma tisane favorite : la menthe et le citron, et ce côté fraîcheur si appréciable.  Même si les saveurs complémentaires manquent, cette tisane maison à l’avantage d’être 100% locale Sur le coup, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver un mini sentiment de victoire : c’est un petit pas de plus dans la débrouillardise et l’autonomie. ^^

Suite à cette bonne expérience (qui sera reproduite bien vite ^^), je voulais vous partager l’idée de cette tisane menthe verveine “du jardin”. Si vous n’en réalisez pas déjà et possédez un jardin aromatique, peut être cela pourra vous intéresser. N’hésitez pas à adapter les dosages et les condiments à vos préférences; on a tous nos goûts.

PS : Si vous réalisez déjà des tisanes maison, pouvez-vous partager en commentaires vos réalisations ? Je suis preneuse d’idées : )

Bonne journée

****

Tisane menthe verveine - Au Fil du Thym

****

Tutoriel : Tisane du jardin / Tisane menthe verveine maison

Ingrédients

  • 50 g de feuilles de menthe (10 -12 tiges) (1)
  • 30 g de feuilles de verveine citronnelle (10 branches environ)
  • 3 cuillerées à soupe de grains d’anis
  •  zestes d’un demi citron ou d’un orange
  • 1 bocal pour la conservation

Réalisation

  •  Faites la cueillette de vos plantes, de préférence le matin.
  •  Lavez les plantes, égouttez les soigneusement.
  • Faites sécher les plantes :
    • Pour la quantité indiquée dans le billet, effeuillez les plantes. Disposez les feuilles sur une plaque métallique puis faite sécher sur une plaque à la lumière mais sans exposition directe pendant 3 à 4 jours, en remuant une fois par jour pour remettre les feuilles du dessous sur le dessus.
    • Si vous doublez, triplez (ou plus), liez vos tiges en bouquets puis faites les sécher en les suspendant tête en bas dans un lieu au sec, à l’abri de la poussière.
  •  Le dernier jour, faites aussi sécher les zestes de citron (sur les feuilles en séchage ou dans une coupelle)
  •  Le lendemain, récupérez les feuilles et les zestes. Coupez le tout finement(3). Disposez dans un bocal avec les grains d’anis puis mélangez.
  • Fermez le bocal (non hermétiquement, l’air doit encore circuler) puis conservez à l’abri de l’humidité et sans lumière directe.

 

Utilisation : On compte 5 à 10 g de plantes par litre d’eau de tisane. A noter que cette tisane menthe verveine peut aussi être bue à température ambiante.

Conservation : 6 mois

Astuces

  •  (1) Variez les menthes pour varier les saveurs, quitte à en cueillir à la campagne. En détail, pour mon bocal, j’ai mis 1/3 de menthe sauvage récupérée sur un de mes chemins de promenade et 2/3 de menthe “classique” des jardins. Sur Rustica, vous pouvez aussi trouver un intéressant billet sur l’utilisation des différentes variétés de menthe en tisane
  •  (2) Les 3-4 jours sont un minimum : les plantes doivent être bien sèches.
  •  (2) L’astuce de flemmard est de mettre une partie des plantes dans le bocal, couper en masse, remettre la suite etc..
  •  Faites attention qu’une tisane maison sera très probablement moins “compacte” qu’une tisane du commerce donc si vous dosez votre tisane au pifomètre du volume (ce qui est mon cas), vous pourrez monter un peu la dose.
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour Au fil du thym
C’est une des infusions que je prépare tout les ans !!
Effectivement elle favorise la digestion en douceur !
Celle ci est beaucoup, beaucoup d’autres encore !!
La nature offre tellement à qui la respecte !!
Et le fait maison est tellement appréciable par le fait d’avoir réussi !!!
C’est excellent pour l’estime de soi et la confiance !!
Je te, vous souhaite de belles dégustations !!
Enjoy

Moi aussi j’aime bien ma tisane du soir, au jardin j’ai de la mélisse, du thym, de la menthe aussi et j’achète pour compléter de l’hibiscus, j’aime bien son petit goût acidulé. Je varie les mélanges

Bonjour,

Comme vous, j’aime beaucoup les tisanes maison, et particulièrement la menthe.
Je ne cueille que les feuilles que je fais sécher durant plusieurs jours et que je conserve, la plupart de temps, durant quelques années.
Je les laisse entières.

J’ai également de l’anis au potager mais j’ignorais que l’on pouvait cueillir les grains et qu’ils pouvaient être ajoutés à une infusion. Comment faut-il procéder ? A quel moment (à quel stade ?) faut-il les cueillir ?

Merci pour vos précieux conseils.

Belle fin de journée.

Moi aussi j’aime ma petite tisane du soir avec un carré de chocolat noir. Miam. Les zest de citron tu les fait sécher aussi ? Merci

Grande adepte de l’infusion du soir, je fais aussi sécher mes “feuilles” mais pour cela, je les attache en bouquet, tête en bas et je laisse sécher à l’air libre dans un endroit bien ventilé et peu lumineux. Au bout de quelques jours, quand c’est bien sec, je mets les feuilles entières dans un bocal bien propre et sec. (Pour le tilleul par contre, je faisais sécher les brachtées à plat)
Je ne fais pas de mélange, ce qui me permet aussi d’utiliser les plantes séchées dans des recettes de cuisine ensuite le cas échéant.