Chou blanc lacto-fermenté

Chou blanc lacto-fermenté

Bonjour à tous et toutes,

Recette n°2 de notre “tour trop choux“, ou devrais-je dire “technique à connaître pour se faire du bien en hiver”. Nous allons parler de la lacto-fermentation version chou. Venez donc !

Cela fait déjà quelques années que je vois passer des idées de légumes lacto-fermentés. C’est une technique de conservation des aliments particulière utilisée pour la choucroute que l’on appelle fermentation lactique. En quelques mots, “naturellement” quand les aliments sont laissés à l’air libre, les micro-organismes naturels provoquent des réactions chimiques puis la décomposition des aliments. Cependant, si on plonge ces mêmes aliments dans de l’eau salée, les ferments lactiques prennent le dessus sur toutes les autres micro-organismes. Au lieu de décomposer, ils transforment les aliments : les glucides sont transformés en acides lactiques et ce jusqu’à rendre l’aliment stable (= se conservant bien dans le temps) [1]. A priori, cette technique permet aussi de développer la valeur nutritionnelle des ingrédients conservés.

Bref, de mon côté, j’étais tentée depuis longtemps par tenter des légumes lacto-fermentés mais je n’ai jamais trouvé le créneau qu’en toute fin d’hiver dernier.  J’ai essayé avec du chou blanc, puis après avoir bien laissé mariner, franchement j’ai trouvé ce chou lacto-fermenté bien sympa. Cela amène des saveurs différentes dans une salade et est plutôt agréable sur le plan digestif. On n’en consomme néanmoins pas en grande quantité à chaque fois, juste de quoi relever son assiette et se faire du bien.

Bref, j’avais envie de vous partager l’idée si nous ne pratiquez pas déjà.
Je vous conseillerais juste d’être assez modéré quand vous le présentez à différents convives, les saveurs sont spéciales et ne plairont pas à tous (De plus, il y a certains réfractaires au “sain” donc méfiez vous ^^).

~~~~

Chou lacto-fermenté (chou blanc) - Au Fil du Thym

 

~~~~

Recette : Chou blanc lacto-fermenté

Temps de préparation : 7-8 minutes

Temps de fermentation : 2 x semaines

Ingrédients

Pour 1 bocal de 1 litre :

  •  1/4 à 1/3 de chou blanc (dur) (adaptez avec la taille)
  • Un litre d’eau
  • 10g de gros sel
  • 1 bocal de 1 litre et sa rondelle

Réalisation.

  • Lavez et ébouillantez le bocal dans lequel vous placerez le chou
  • Lavez le chou, retirez le cœur dur puis émincez le finement. Remplissez en le bocal.
  • Diluez le sel dans le litre d’eau puis versez sur le chou jusqu’à remplissage. Fermez ensuite le bocal.
  • Laissez “mariner” une semaine à l’abri de la lumière.
  • Au bout de cette semaine, disposez ce bocal au réfrigérateur au frais. Attendez encore 1 à 2 semaines avant de le consommer.

 

Dégustez ce chou lacto-fermené (bien égoutté) en complément de salade, d’assiette veggie, etc

Astuces :

  • Les produits lacto-fermentés ont beau être riches en nutriments, leur saveur ne plaira pas à tous. Ne soyez donc pas trop enthousiaste pour le proposer à vos convives 😉
  • Conservation : Le chou lacto-fermenté se gardera plusieurs mois s’il n’est pas ouvert, une qunizaine de jours au réfrigérateur après ouverture.

Note :Sources [1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Fermentation_lactique

chou lactofermenté ( chou blanc) - Au Fil du Thym

Print Friendly, PDF & Email


1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Marion Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Marion
Invité

Même si je suis convaincue par le chou lactose-fermenté, j’ai toujours une appréhension à la réaliser maison, j’ai peur de m’empoisonner (oui, je sais, c’est très bête) ! Du coup, je préfère l’acheter en magasin bio en bocal en verre.
Bonne journée, bises.