Potager débutant #4 : Récolter les graines et les conserver

Potager débutant #4 : Récolter les graines et les conserver

Bonjour à tous et toutes,

Si vous suiviez ce blog au printemps dernier, peut-être aviez-vous aperçu à l’occasion la série de billets “potager débutant”. L’objectif de cette série était de vous proposer une synthèse et retour d’expérience des trucs et astuces pour arriver à entretenir un potager facilement et sans y passer beaucoup de temps. Vous avez été nombreux à l’époque à la suivre… et plusieurs d’entre vous m’ont dit s’être lancés depuis.

Lors de cette série. un internaute (donc j’ai perdu le nom, mea-culpa… ) m’a demandé si je prévoyais un billet sur la “suite” du potager après saison, c’est-à-dire la  récolte des graines pour le potager l’année suivante. J’avais bien l’idée d’écrire ce billet, mais sans savoir s’il était pertinent de le poster. Alors la réaction de cet internaute m’a motivée à le faire. Il n’y avait plus qu’à attendre la saison adaptée, qui va arriver sur la fin d’été.

Je vais donc vous parler ce matin de comment récupérer les graines et bien les conserver. 🙂 Je vous rappelle juste que ce sont des astuces “amateurs”, pas obligatoirement conformes aux règles de l’art  donc n’hésitez pas à me compléter par commentaires au besoin.

 

Autres billets de la série :
* Potager débutant #4 : Récolter les graines
* Potager débutant #3 : Les plantes faciles à réussir
* Potager débutant #2 : L’entretien
* Potager débutant #1 : Préparation et matériel

 

~~~~

Pourquoi récolter les graines du potager (et plus)?

Actuellement , la majorité des plantes vivrières sont annuelles (= c’est-à-dire qu’elles réalisent leur cycle de vie de la graine -> plantule -> plante -> fleur -> fruit -> graine) en un ou deux ans. C’est par exemple le cas des carottes, tomates, courgettes, etc… Elles doivent donc être régulièrement re-semées  (soit naturellementn soit par l’homme ) et pour les re-semer il faut des graines.

Les intérêts de la récupération de ses propres graines sont les suivants :

  •  c’est économique : un sachet de graine c’est toujours quelques euros, avec un prix qui grimpe plus la graine est bio, de variété ancienne, où la mode. En récupérant soit même on évite cette sortie d’argent.
  • c’est facile à réaliser : il suffit de laisser la plante en place jusqu’à formation des graines, puis récolter à la main et conserver dans l’endroit adapté.
  • C’est un pas vers l’autonomie : plus besoin de passer en magasin et de l’industrie semencière (quasi monopolisée par Montsanto et Bayer) ou des jardineries.
  • C’est un moyen d’avoir beaucoup de graines et de les partager : Une plante (issue d’une seule graine) fournit généralement une myriade de graines, qui peuvent être partagée.
  • C’est un acte militant écologique : Recueillir ses graines permet de faire perdurer des variétés anciennes que l’agriculture “classique” n’a pas / plus le doit de cultiver

 

Aparté (corrigez-moi si je me trompe, car la légalité change vite sur le sujet… ) : Dans l’agriculture (en France et souvent dans le monde), les agriculteurs n’ont pas le droit d’utiliser leurs propres graines pour leur activitéé et/ou de vendre ces graines. Ils doivent obligatoirement les acheter auprès de  l’industrie semencière, qui ne met souvent à leur disposition que des variétés manipulées ou hybrides (F1,Fx) . Ces variétés sélectionnées pour des critères de productivité ont souvent perdu une partie de leurs caractéristiques naturelles, voir même deviennent stériles (= ne produisent plus de graines pouvant germer). Ces obligations conduise à un appauvrissement de la variété des fruits/légumes cultivés (avec notamment perte des variétés anciennes, éliminées pour des questions de rendement), de la biodiversité, et de la résistance aux perturbations naturelles de la nature (sécheresse, gel, maladies..).

 

 

Persil formant ses graines

Récolter les graines : attendre que le persil monte en fleur

 

~~~~

Comment récolter les graines ?

Récolter les graines est facile et peut se réaliser dans son propre jardin. Petites astuces

  •  Attendre la bonne saison : Il faut évidemment attendre la saison où la plante à former ses fruits et/ou ses graines. Côté graines, il y a deux périodes charnières : fin de printemps/début été pour les plantes de printemps et hiver; et le début d’automne pour les plantes d’été. Les graines sont prêtes qu’une fois que le “conteneur” est bien sec (jauni).

 

  • Quand la plante forme ses fleurs/graines uniquement après récolte (exemple : choux, carottes, navets, betteraves, aromatiques), laisser au moins un exemplaire de la plante monter en graines. Cela impose de ne pas la récolter les légumes, mais permet d’admirer leur floraison. Les choux notamment c’est spectaculaire 🙂

chou kale en fleur

Récolter les graines de chou kale

 

  • Repérer comment la plante présente ses graines. Les graines sont toujours cachées dans une enveloppe protectrice afin d’être mise à l’abri des prédateurs ou d’être relâchée qu’à la bonne saison. On distingue (*)
    –  Des gousses (qui s’ouvre en deux)
    –  Des capsule (exemple pavot, ouverture plusieurs fentes)
    –  Des follicule (ouverture par une seule fente)

    Pour de nombreuses plantes, les graines dans le fruit (pomme, courges, courgettes)

 

gousse de grande cornille / Capsule de coquelicot / Capsule de nigelle de Damas

 

  •  Récolter les graines en ouvrant les gousses, capsules, etc 🙂

 

  • Récolter les graines en ouvrant les fruits (ex: potirons, courgettes) avant leur cuisson. L’année dernière par exemple, j’ai récolté de nombreuses graines dans les différentes courges qui sont passées dans la cuisine, elles sont bien parties.

 

  • Disposer les graines dans un conteneur, et bien étiqueter avec date de récolte et la variété.

 

  • Ne pas hésiter à partager ses graines avec les jardiniers amateurs autour de vous si vous en avez beaucoup

~~~~

Sur quelle plantes peut-on récolter les graines ?

 

Pour vous donner des idées, voici les graines que j’ai pris l’habitude de récolter. Notez que la liste est loin d’être exhaustive.

  •  Légumes d’été : tomates, courgettes, aubergine, courge, poivron : les graines sont contenues dans les fruits, lorsque ceux-ci sont bien mûrs.

 

  • Haricots et pois : sous forme de gousse, en ayant laissée les gousses biens sécher sur la plante

 

  • Les choux : il faut pour cela laisse un plant former ses fleurs, puis les gousses. Récoltez les gousses lorsqu’elles commencent à sécher .

 

  • Les racines : de même laisser un à deux plante former ses fleurs, puis ses capsules de graines. Ne récolter les graines une fois que les capsules sèchent.

 

  •  Fleurs de printemps / été : qui forme des capsules comme la nigelle de damas, le coquelicot, le soucis, l’anthémis

 

  • Les aromatiques : où l’on les laisse monter en fleur puis en graines.

 

Graines de coriandre prêtes à récolte

Récolter les graines de coriandre

 

~~~~

Comment conserver les graines ?

Où les conserver ?

Les graines doivent être conservées au frais à l’abri de la lumière et surtout de l’humidité. Si vous avez la malchance d’avoir un dégât des eaux sur vos graines, vous aurez la mauvaise surprise de les voir germer…. Pour ma part, la conservation se fait dans un placard au garage.

 

Quel conteneur ?

Il y a quasiment autant de type de conteneur que de jardinier en fait. Sachets crafts, sacs en tissu, pots en verre, en plastique, tout est possible. Ce qui est indispensable est que l’air et l’humidité puisse circuler. Évitez donc un pot hermétique, vos graines vont à un moment ou un autre pourrir le restant d’humidité.

Pour ma part, j’ai un “melting pot” selon ce que j’ai sous la main au moment de la récolte :

  • Sac en papier kraft : intérêt : léger, ne laisse pas passer la lumière, peut permettre de contenir beaucoup de graines. Inconvénient, non ré-utilisable.
  • Sac en tissu : respirant, opaque, plus ou moins joli, ré-utilisable, mais à fabriquer soit même avec des chutes de tissu.
  • Pots en verre en plastique : permet d’identifier la graine à l’intérieur facilement, ré-utilisable. Inconvénient : éviter les couvercles hermétiques.

 

Sacs en kraft / sacs tissus “maison” / pots

 

Petites astuces en vrac :

  • Groupez bien vos graines dans un seul endroit dans votre maison/garage/abri de jardin : on oublie facilement certains rangements.
  • N’hésitez pas à utiliser un “grand conteneur” pour mettre tous les mini-pots/sachets de graines, c’est plus pratique.

 

 

Bien re-semer

Avant de re-semer renseigner vous sur le net sur la période de semi optimale des plantes. Certaines c’est en début d’automne, d’autre début de printemps, ce n’est pas immédiat après la récolte. Par exemple, pour les tomates, on récolte les graines pendant la saison des fruits (été) mais il faut attendre le début de printemps. Pour vous renseigner, écosia sera votre ami, ou alors le site de rustica.

 

 

 

 

~~~

Voilà, de petites astuces. Et vous, récoltez vous vos graines ?

Ps : Je ne suis pas une “pro” donc n’hésitez pas à me donner votre point de vue, me corriger si vous voyez une incohérence, etc. Ce billet est là pour aider le plus possible de personnes, donc autant que nous capitalisions nos bonnes pratiques 🙂

 

En espérant que ce billet vous a intéressé, je vous souhaite un bon week-end !

 

 

Pour aller plus loin

Print Friendly, PDF & Email


4 thoughts on “Potager débutant #4 : Récolter les graines et les conserver”

  • Bonsoir , je ne prends jamais le temps de discuter avec vous …alors que chacun de vos posts est une découverte et un exemple que j’ai envie d’approfondir … Je vous remercie pour toutes vos idées , vous êtes positive et vous m’aider à me fixer des objectifs , ce soir je relis vos billets , c’est un bol d’air … Plus concrètement , je vais vous parler de nos pommes de terre. .. Quand mon fils à commenćé son immense potager , j’ai mis la main à la poche et j’ai acheté les plants de patates ( grosse quantité car il fallait penser à nourrir aussi le futur poulailler et même …un cochon …) La récolte fut belle et il en restait suffisamment l’année suivante pour faire l’essai de les replanter plutôt que d’acheter de nouveaux plants …. Cela fait 5 ans que cela dure …. Je ne sais pas si cela est très conventionnel mais en tout cas c’est économique … Bien sur nous gardons également toutes les graines et essayons chaque année de nouveaux semis ( avec plus ou moins de réussite ) tout ceci avec plaisir , patience , impatience et étonnement …. Bon week end à vous et à très vite …

    • Bonjour,
      Déjà merci d’avoir pris le temps d’écrire, c’est souvent difficile de le trouver et de sauteur le pas. 🙂
      Vis à vis des pommes de terre, c’est tout à fait naturel il d’en conserver une partie pour replanter ( pour tout vous dire, mon beau père le fait !). En fait il y a quelques dizaines d’années c’était ainsi que l’on procédait dans les campagnes. C’est économique et cela permet de conserver les variétés qui se plaisent localement. Il n’y a que la société de consommation / l’industrie de la semence qui a changé notre regard en nous faisant croire que c’est mieux de racheter. Alors que c’est loin d’être naturel.
      Comme vous tous les ans j’essaye de nouvelles choses. Cette année c’était les betteraves :p
      Merci vraiment pour le petit mot sur le blog et les billets; cela me touche beaucoup !
      A bientôt alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.