Pommes de terre confites (poêlée sarladaise)

Pommes de terre confites (poêlée salardaise)

Bonjour à tous et toutes,

A deux semaines de Noël, je vous invite avec grand plaisir pour découvrir ce qui sera notre menu de Noël « chez soi, mais tous ensemble ». Nous n’allons va pas attaquer par la partie la plus gourmande (quoi que..), mais la suite arrivera bien vite 😉

Cet été, à la faveur des heures insouciantes, ma famille étendue évoquait l’idée de faire un grand Noël, en grande famille, tous ensemble dans le Gers. Il y a plein de gîtes à côté, le Gers est connu comme un territoire gourmand, un cadre reposant, donc tout le monde comptait venir se dépayser. Lorsque septembre est venu, les différents « médicaux » de la famille ont vite émis des doutes sur la faisabilité de la chose… Puis, quand le confinement n°2 a été annoncé, personne n’a été surpris, et nous avons bien vite discuté d’une nouvelle organisation pour les fêtes. Dès les premières discussions, toutes les familles sont tombées d’accord sur la prudence : Les grands parents sont un peu âgés, mon mari est entré dans la catégorie des « à risque » , il y a d’autres fragilités côté famille lointaine…  Nous préférons tous pouvoir nous souhaiter « Bonne année » par visio plutôt que dans l’angoisse des hôpitaux (ou pire).

Si les fêtes sont prévues à distance, nous avons vite rebondi pour rester dans le partage. En effet, à force de se voir en visio, pour certain(e)s de regarder les lives de Cyril Lignac, il est venu une idée: Et si on mangeait tous le même menu ? Et si on retrouvait en visio-dessert comme à pâques ? Et surtout, si on cuisinait tous ensemble par visio ? A distance, mais tous ensemble.

L’idée à vite séduit. Cela a commencé par les parents/beaux parents, est parti auprès des sœurs/frères de mon côté et du côté de mon mari, est remonté aux autres belles familles.. Pas loin de 6 (voir 7) familles sont partantes pour l’opération « Menu-Cuisine-Dessert-ensemble » ‘(MCDE dans notre jargon) ! Et devinez à qui a été confié la responsabilité de composer le menu, trouver les recettes, organiser la « grande vidéo-conf de cuisine » et aider tous les cuisiniers amateurs.. A la bloggeuse cuisine de la bande 🙂 Tout le monde trouvait que j’assurais dans l’imagination, et que le blog serait un excellent support de diffusion de recettes.

En étant franche, j’ai vite accepté malgré la responsabilité que cela impose. C’est une montagne a gravir que de trouver un menu qui 1) plaira à tous, 2) est festif, et 3) sera préparable par les cuisiniers avancés comme ceux du dimanche ! J’ai juste sollicité toute la bande des 6 familles pour la sélection des ingrédients principaux du repas. Côté plat principal : il y a eu unanimité direct : le canard. Gers inside. (Vous verrez la recette demain. 😉 ) Aujourd’hui, j’aimerais vous mettre en bouche avec l’accompagnement. Je l’ai voulu simple et peu onéreux (la crise est aussi passée chez nos proches…).

Parlons donc d’un accompagnement de fête pas cher, et par là d’un ingrédient adoré par beaucoup : la patate. Il y a des milliards de manière de la préparer, dont une version particulièrement savoureuse : confite. Cela revient à cuire la patate doucement mais longuement, de manière à ce qu’elle soit très fondante, enrobée d’une bonne couche d’onctuosité. Comme cette patate confite est (dans mon menu) destinée à accompagner un canard, elle sera confite à la graisse de canard. Pour les amateurs d’une certaine marque de surgelés allez reconnaître la version maison de la « poêlée sarladaise ».

A l’annonce de cet accompagnement, mes gourmands ne se sont clairement pas fait prier pour tester la recette. Ils sont ensuite clairement régalés quand ils l’ont eu dans l’assiette. Des pommes très fondantes, un peu grassouillettes, un petit goût d’ail, ils adorent. J’ai déjà été bonne pour en refaire 😉

Je partage donc la recette ici, pour la famille mais aussi pour vous. Que cela soit pour les fêtes ou plus, n’hésitez pas à réaliser des pommes de terre confites, les gourmands adorent (NB : et pour les non-amateurs de graisse de canard, remplacez juste par l’huile d’olive).

Bonne journée !

 

****

Pommes de terre confites (poêlée salardaise)

 

****

 

Recette : Pommes de terre confites à la graisse de canard (Poêlée sarladaise)

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 1 heure

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  •  1 kg de pommes de terre à chair ferme ( charlotte, chérie, amandine..)
  •  2 belles gousses d’ail
  •  3 à 4 cuillerées à soupe de graisse de canard (2)
  •  1 branche de thym
  •  sel, poivre

Réalisation.

  • Épluchez puis hachez les gousses d’ail. Lavez les pommes de terre, pelez-les puis coupez les en rondelles d’environ 0.5 cm d’épaisseur.
  • Dans une sauteuse, faites fondre la graisse de canard. Ajoutez l’ail les pommes de terre, puis faites les sauter à feu vif pendant une bonne dizaine de minutes en remuant régulièrement. Il faut qu’elles dorent sur toutes les faces.
  • A l’issue de ce temps, ajoutez le thym, couvrez, baissez à feu moyen puis laissez cuire, environ 45 minutes (1). A l’issue de la cuisson, les pommes de terre doivent être fondantes mais ne pas se déliter.
  •  Salez et poivrez avant de servir.

Servez ces pommes de terre confites bien chaudes.

Pommes de terre confites (poêlée salardaise)

Astuces :

  • (1) Le temps de cuisson est a ajuster en fonction de l’épaisseur de vos tranches. Vérifiez donc en cours de cuisson.
  • (2) Si vous n »appréciez pas la graisse canard, remplacez par de l’huile d’olive. (Cela marche tout aussi bien).
  •  A l’avance : Vous pouvez préparer ce plat à l’avance (la demi journée) mais dans ce cas je vous conseille de ne pas cuire entièrement les pommes de terre et finir au dernier moment.
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour Florence, j’adore votre blog que je suis depuis un bon moment ! J’adore également les pommes de terre sarladaise (de la ville de Sarlat) mais je pense que vous vous êtes trompé sur l’épaisseur de leur découpe qui serait 0,5cm et non 0,5mm.
Bonne journée et passez de bonnes fêtes malgré tout.
Murielle.

HUmmmmmm… Comme c’est bon ça !

Effectivement, cette recette est excellente, mais pour votre information, on dit sarladaise (de la ville de Sarlat) et no salardaise !