On a tous un jour eu ce moment de magie…

On a tous un jour eu ce moment de magie…

Bonjour à tous et toutes,

La vie est souvent étrange et nous réserve bien des péripéties ….

L’année a débuté avec fanfare, un de mes gourmands subissant dès le milieu de la semaine une violente intoxication alimentaire chopée “on ne sait comment”. Nous avons passé ce samedi aux urgences, l’aide du milieu médicale devenant indispensable. Même si au final il n’y a pas de conséquences, ces heures aux urgences ont été accompagnées d’angoisses et d’incertitudes (ainsi que d’un “mettez l’idée d’une bonne année là où vous pensez”...). Nous sommes revenus à la maison en soirée,  soulagés mais exténués. De mon côté, même si ce n’était qu’un “pépin de parcours”,  je suis rentrée avec un gros sentiment de ras le bol, une nette perte d’espoir envers de meilleurs lendemains…

Et puis, Dimanche matin, réveillée avant l’aurore, j’ai vite vu par la fenêtre qu’il y avait quelque chose d’anormal dehors… Un voile blanc de neige, amené par la tempête Filomena sur l’Espagne. Je n’en suis pas revenue : Quand on s’est installé, on nous avait dit qu’il neigeait tous les 15-20 ans dans le Gers. J’ai attendu l’aurore puis me suis précipitée dehors avec les deux “fauves” (ie. les chiens). Dans les premières lueurs de la journée, j’ai découvert les collines gersoises sous un léger manteau blanc. Il faisait froid, il faisait encore sombre, mais il y avait un air de magie dans l’air… Nous sommes partis tous les trois dans la campagne pour explorer les paysages métamorphosés par le blanc.  Ce fut l‘occasion d’une magnifique balade photos,  d’un moment d’ “éclate totale” pour les  “fauves” , d’un lâcher prise après l’angoisse.. Je suis revenue à la maison quasi deux heures après gelée, crevée, mais le moral restauré.

Cette couche de neige n’a pas duré (l’après midi, elle était partie) mais elle a été pour moi  un “moment de magie” (référence volontaire au titre de soprano ) qui m’a clairement fait du bien. Était-ce une simple coïncidence ou un signe du destin pour nos moments difficiles de la veille ?  J’aurais envie de me poser la question..  La vie se révèle parfois si étrange…  Quand on a l’impression d’être au fond du trou.. il y a toujours ce petit truc qui vous relance, vous donne envie de relever la tête et de continuer…

En ce début de semaine, je voulais partager avec vous les photos de ces instants de Neige Gers janvier 2021.  Je ne sais pas si on les re-verra de si-tôt, alors profitons ensemble de ce petit moment de magie 🙂

 

****

Partons à l’aube, avant même le levé du soleil. Dans l’obscurité des dernières minutes de la nuit, on peut voir les lumières dans les rues des petits villages

 

 

La neige n’est pas épaisse, juste 2 petits cm. Mais cela suffit pour révéler les détails des arbustes

 

 

Je grimpe dans les collines, les vallons sont figés sous le blanc

 

Sur les côtés des chemins agricoles, les herbes sèches et les arbustes sont décorés de l’éphémère manteau de neige.

Je m’émerveille des dessins formés par les herbes, des fenouils sauvages qui soudainement révèlent la complexité de leurs fleurs.

 

 

Finissons de grimper. La campagne est noyée sous le blanc. L’horizon se mêle avec les nuages. Les reliefs si saillants habituellement, disparaissent bien vite..

Neige Gers janvier 2021

 

A côté de moi, les “fauves” s’éclatent et courent de partout. C’est si rigolo la neige !

En haut des collines les fermes semblent endormies sous le blanc

Neige Gers janvier 2021

 

J’avance encore un peu, un regard au loin. Quand la terre se confond avec le ciel avec poésie..

 

 

En haut des collines, les vénérables chênes ressortent comme jamais. Paysages monochromes

 

 

Avec ce voile blanc, la différence de niveau de culture des champs ressort comme jamais.

A gauche, en blanc, un champ tout juste labouré, plus froid, ou la neige se fixe.

A droite, en vert clair, un champ garni de choux fourragers, plus chaud, où la neige fonds plus vite..

 

 

Nous continuons encore sur le haut de la colline, les fauves s’amusent. C’est ça le bonheur..

 

Mais ils connaissent bien le chemin : suivre le chemin agricole, passer le petit bois…

 

 

Au delà du petit bois, le paysage champêtre se révèle. Je repense alors que cet été, ces collines étaient garnies du jaune soleil des tournesol, du jaune d’or de l’été…

 

 

… La miss connaît la route : c’est l’heure de descendre dans la vallée en suivant le petit chemin qui sépare les deux champs..

 

Plongeons dans la vallée… A l’horizon seuls les chênes marquent la ligne de “crêtes”

 

Ici, dans ce petit chemin pentu, se trouve un des meilleurs points de vue sur la campagne.

 

Neige Gers janvier 2021

 

En bas dans la vallée, les bords de champs habituellement si gris et tristes, hébergent ce matin des motifs rigolos. Qui veut un cupcake ? 🙂

 

 

Je termine la balade en passant devant la réserve d’eau agricole coincée entre les collines. Ici, l’eau s’est gelée sous le froid

 

Neige Gers janvier 2021

 

 

Et les herbes se sont décorées des petits nuages de neiges

 

Un dernier regard dans les vallées avant de rejoindre les chemins plats qui me reconduiront à la maison. Je souris face à ce Gers Blanc. Il n’aura jamais fini de m’étonner !

Neige Gers janvier 2021

 

 

 

Bonne journée !

 

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

17
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x