Mer de Nuages, océan de givre

Mer de Nuages, océan de givre

Bonjour à tous et toutes,

Quand vient l’hiver, et particulièrement son début, il n’est pas rare de voir la vallée du Rhône envahie de brume. Les nuages sont épais, la visibilité réduite, le froid enserre nos maisons. Dans ces moments mornes, il est souvent difficile de se motiver à mettre le nez dehors. On fait le minimum : les courses, le travail, les rendez-vous, puis on rentre bien au chaud se mettre sous un plaid.

Mais si on se motive, si on se force à sortir en étant bien emmitouflé (e), on peut découvrir une Nature figée sous le givre. Ce sont des multiples sculptures miniatures : des pics, des étoiles, des paillettes scintillantes. Les feuilles, les herbes sèches, les branches arborent d’un voile blanc. Tous les reliefs des feuilles sont rehaussés et  l’on découvre la complexité des petites choses de la nature…

Si on continue, que l’on grimpe, que l’on se force à passer au-dessus des collines, parfois on émerge d’un coup dans le grand soleil d’hiver. Les nuages disparaissent, le froid s’éteint sous la chaleur du soleil, la lumière envahi l’espace. On se retrouve d’un coup dans un autre monde gai et joyeux. A la première trouée, au-dessus des collines, on peut apercevoir sous nos pieds une immense mer de nuage recouvrir la vallée. Dense, aérienne, si belle..  On pense aux proches restés dans le froid et on se sens quelque part privilégié…

Entre les fêtes, j’ai eu l’opportunité de réaliser une telle randonnée. Partie dans la brume pour chopper des photos de givre, j’ai émergé au dessus des nuages, et découvert la vallée du Rhône recouverte de son voile de nuages. Encore émerveillée de ce que j’ai vu, je souhaiterais vous le partager. Par écran interposé, cela n’aura pas un côté aussi spectaculaire, mais peut être pourrez vous éprouver cette ambiance d’hiver…

~~~~

 

Partons un début d’après midi dans l’ambiance gelée de l’Hiver..

 Le Thym du jardin arbore un éphémère liseré blanc

 

Dans les champs et les vergers de la plaine, toute la nature

c’est recouverte de blanc.

 

Les feuilles des ronces et du lierre arborent des paillettes de givre :

 

 

Alors que l’on s’enfonce dans la forêt, on découvre un monde figé :

 

 

 

 

 

 

Alors que l’on continue à grimper, l’ambiance se fait plus morne, le froid plus pénétrant. Je crains de devoir faire demi-tour pour ne pas geler à mon tour..

 

Au bout de quelques centaines de mètres, la lumière se renforce d’un coup. J’émerge sur une pente dégagée, et aperçoit les nuages au loin..

 

Je sais alors ce que cela veut dire : avec les températures, les nuages sont figés à  une certaine altitude et recouvrent la plaine d’un mer blanche et aérienne. J’accélère le pas pour grimper encore et  contempler ce phénomène si rare.

La lumière se fait plus vite, la chaleur d’hiver réchauffe l’atmosphère. Étonnant contraste entre l’ambiance gelés du bas et cette si rayonnante d’en haut.  Je m’abreuve de cette réconfortante lumière, m’émerveille de reflets dans les herbes et les feuilles sèches dans les arbres.

 

Même les houx semblent radieux sous le soleil

N’y tenant plus, je modifie mon chemin pour rejoindre un promontoire : Atteindre un sommet de colline, trouver un point de vue sur la vallée du Rhône aujourd’hui.. Après des minutes de marche et quelques mètres de dénivelé, j’atteins mon but et reste stupéfaite du résultat…

De part et d’autre, la mer de nuage recouvre la vallée

 

 

Je modifie une nouvelle fois mon chemin pour continuer ma balade à flanc de colline : Rester au dessus des nuages, profiter des étonnantes sculptures qu’ils laissent de temps en temps échapper..

 

Avant de finir la balade  et me ré-enfoncer dans l’hiver, un dernier point de vue sur les nuages..

 

~~~~

En espérant que ces quelques photographies vous auront distrait, peut être émerveillé,  ou dépaysé, je vous souhaite un bon dimanche !

Print Friendly, PDF & Email


8 thoughts on “Mer de Nuages, océan de givre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.