Petits gestes écolos du mois – Septembre 2021

Gestes écolos septembre 2021

Bonjour à toutes et tous,

Avec l’arrivée de Septembre, je vous retrouve pour le billet des petits gestes écolos du mois. Même si nous avons globalement eu de la chance en France avec un été présentant peu de canicules, l’actualité a cruellement rappelle que le climat change, provoquant de plus en plus d’évènements extrêmes : canicules, incendies, inondations…. Il est clair que l’on doit « se bouger les fesses ».

Les petits gestes écolos ne sont pas « LA » solution mais ils sont déjà les premières étapes que l’on doit franchir en individuel. Alors je vous propose de discuter autour des gestes écolos septembre 2021 que l’on appliqués en cette rentrée.. et espère que vous accepterez de partager les vôtres.

Malgré tout, je trouve qu’on a déjà pas mal avancé ensemble depuis que la section existe, et nous avons encore plein de choses à faire 🙂

****

Pour avancer > (Re) Faire son bilan carbone et identifier les axes d’amélioration

Dans les gestes écolos septembre 2021, le plus important  se décompose en deux étapes :

1) Lire la synthèse du rapport du GIEC

Je ne sais pas si vous avez vu passer l’annonce début août, les premières synthèses du nouveau rapport du GIEC ont été publiées. Ce rapport confirme – l’importance du changement climatique (avons-nous encore besoin de preuve quand on observe les évènements extrêmes partout dans le globe ? ) et montre que

  • le changement climatique est à 100% lié à l’activité humaine
  • ce changement est proportionnelle à la quantité de carbone cumulée que l’humanité émet dans l’atmosphère
  • le survie de l’humanité n’est pas garantie si on ne change rien
  •  mais que l’on peut limiter les dégâts si on change radicalement en diminuant drastiquement nos émissions carbone (CO²). Si on arrive à la neutralité carbone, le réchauffement s’arrête.

Le premier petit geste que je vous recommande – si vous ne l’avez pas déjà fait – est d’aller lire le rapport de synthèse du GIEC ou une synthèse de qualité sur le net. Je vous recommande celle de bonpote.com (lien ici) qui fait plutôt référence dans le milieu écolo.

 

2) Et faire sa part

La marche est claire : il diminuer drastiquement nos émissions carbone pour garantir notre survie. Concrètement, il faut les réduire de  -7.6% par an à l’échelle du monde … Et concrètement, 7% représente à la réduction forcée faite en 2020 avec les 2 mois de confinement covid pour quasi chaque pays. Cela vous donne une idée des efforts que nous devons réaliser (i.e. l’équivalent de 2 mois de confinement supplémentaires chaque année…) volontaires ou forcés.

Pour faire sa part, la première chose est de faire ou refaire son bilan carbone. Il existe nombre simulateurs sur le net. Celui de nos gestes climats (lien ici) est un des plus recommandés en France, car il prends en compte l’impact des services  publiques.

Pour être transparente avec vous, mes derniers résultats sont ci-dessous. Le graphe s’interprète ainsi :

  •  un Français en moyenne émet environ 10 To de CO² par an
  •  le niveau émission compatible de la Terre est de 2 To par an
  • Le gros chiffre est son niveau d’émission, décomposé selon les différents posts : transports, services, alimentation, logements, biens matériels

Vous pouvez ensuite cliquer sur chaque barre pour avoir la décomposition, ou cliquer sur le bandeau « passer à l’action » pour avoir des pistes permettant de réduire la facture carbone

 

En ayant – ce que j’estime – un comportement responsable, j’en arrive à 4 To / an . Ce chiffre s’explique ainsi :

  • La moitié est dû à mes transports en voiture, dont 85%  sont des trajets maison <-> travail. En habitant à 50km de mon travail en « pleine campagne », je ne m’attendais à un tel résultat. J’ai pourtant tourné le problème dans tous les sens pour limiter la voiture seule : 1) transports en commun ne sont disponibles que sur les 15 derniers km en faisant doubler mon temps de trajet (2H aller / 2H retour). 2) La voiture électrique n’a pas assez d’autonomie, celles hybrides ne passent pas bien dans le coin très vallonné ou je réside, et je n’ai pas d’autre solution qu’un petit SUV consommant peu ( 4.8L/ 100km). 3) Le covoiturage n’est pas possible, il y’a personne avant les 15 derniers kms…. La meilleure réduction que j’ai pu faire est de télétravailler au maximum autorisé par mon entreprise : 2 à 3 jours / semaine.
  • Un quart est lié aux services publiques (hôpitaux, écoles, administration,….) qui en moyennent représentent 1GTo par personne en France
  • et le reste a été bien limité : un peu de viande/poisson une fois par semaine, juste du remplacement de matériel électronique & vêtements, un maximum d’occasion,…

Malgré tout, vous pouvez le le voir j’émets encore 2 fois trop de CO² par an par rapport au niveau compatible pour la planète…  J’ai encore des efforts à faire.

Bref, cela vous dirait de réaliser votre bilan, étudier où sont les axes où vous devez réduire vos émissions et nous le partager ?

****

Côté Cuisine > Limiter les plats tout préparer malgré la rentrée

Avec la rentrée des plus-si-petits gourmands et /ou la reprise du travail, la tentation est grande de reléguer la cuisine au week-end est d’utiliser des plats/aliments tout prêts en semaine pour gagner du temps.  L’offre de ces plats est vaste : biscuits et gâteaux du goûter, crèmes desserts, raviolis, gnocchis et pizzas du rayons frais, surgelés cuisinés ou préparés, ou encore livraison de plats à domicile pour les citadins..

Ces éléments tout prêt ont deux inconvénients :

  • Ils consomment énormément d’énergie (ie. de CO²) en terme de fabrication et de transport jusqu’à votre assiette. J’ai trouvé une excellente infographe sur le sujet chez save 4 planet, je vous conseille d’aller voir , elle m’a éclairé.
  • Comme les prix sont tirés vers le bas, nous avons peu de garanties sur la qualité et l’origine des ingrédients. Même en bio, il n’est pas rare de trouver de la farine du canada, du jambon de l’est de l’europe ,  des haricots verts du kenya …. sans parles des exhausteurs de goûts (sel et sucre dans les sauces ….) ou de textures (yaourts ou crèmes desserts avec de la gélatine..)

Faire maison le plus possible de choses est vraiment important (et un vrai gestes écolos septembre 2021), quitte à simplifier les recettes. Un bon plat maison préparé en 15 minutes et laissé mijoté une heure à nettement plus de goûts qu’une des lasagnes bolognaises du commerce. Un cookie fait maison demandes certes un peu plus d’organisation qu’acheter un paquet de BNs, mais vous pouvez impliquer les petits gourmands et partager un moment avec eux.

Sans jeter bébé avec l’eau du bain, il faut remettre ces produits à leur place : au dépannage exceptionnel. On a le droit d’avoir une journée speed et les utiliser, mais il faut que cela reste du très très occasionnel.

 

Exemple de nos petits gestes concrets  à la maison : Jorganise les repas (y compris petit dej’ et goûter) avec du fait maison, quitte à ce que certains repas soient de simples salades « fourrezytout », des tartines, ou encore du congelé le week-end décongelé en semaine.. Mais, à côté, quand on mari prends la relève, il opte encore trop souvent pour certains plats tous prêt..

 

Mijoté aubergines et saucisses - Au Fil du Thym

****

Côté Cuisine de saison > Desserts et goûters aux fruits de saison

Pour rester dans le thème du fait maison au niveau cuisine, j’ai une autre idée de petits gestes écolos septembre 2021 que j’applique inconsciemment à la maison et qui mérite d’être partagé. En septembre on pense « rentrée », « goûters », « petites gourmandises » pour soi ou ses petits gourmands… et quand ces idées se traduisent en recettes, avez vous remarqué qu’elles sont à 90% avec du chocolat ? (Qui n’a pas pensé au savane, aux cookies, moelleux au chocolat,  en début de phrase… ?)

Bien que rentré dans les ingrédients de base, le chocolat n’est pas produit en France métropolitaine – vu que le cacaoyer a besoin d’un climat tropical – et est un produit ultra-transformé. C’est un des ingrédients les plus émetteurs de CO² au kg, même niveau que le veau et l’agneau [cf. source : bon pote]. Dans ce contexte, on peut peut être essayer d’envisager d’autres gourmandises que des gourmandises au chocolat ?

Le mois de septembre offre énormément de fruits de saison : mûres, figues, poires d’été, raisin, prunes, premières pommes, donc autant d’idées possibles pour composer des goûters et desserts savoureux aux fruits de saison . Ils seront plus locaux et franchement, vous ferez tout autant plaisir.  A la maison, par exemple je limite autant que possible le classique gâteau au chocolat (max 1 tous les deux mois) pour m’orienter sur des muffins au raisin, gâteau aux figues, tartes aux prunes, ou encore des salades de fruits. Avec la variété, les plus-si petits gourmands ne se sentent pas privés. Vous pouvez trouver plein d’autres recettes sur le blog sur la page de récap des recettes de fruits (lien ici=.

Alors qu’en dites vous ? On se tente des goûters de septembre aux fruits ?

 

[source bon pote] : https://bonpote.com/les-infographies-bon-pote/, infographie « Soignez votre alimentation ! »

 

****

Côté Maison > Trouver des alternatives à la consommation de vidéos internet

Je vous parlais tout à l’heure de nos émissions de CO² à réduire drastiquement. Un problème auquel on commence à se confronter est la surconsommation de produits numériques et internet.

  •  En 2019, le net émettait 4% des émissions globales
  • D’ici 2025 , on s’attend à ce que cela représente autant d’émission que toutes les voitures dans le monde [source : shift projet]

Le numérique comporte trois sources de pollution : Les terminaux (smartphones, tablettes, pc)renouvelés trop souvent , les datas center qui stockent données et vidéos et les flux de données (données qui transitent du data center vers votre PC/Smartphone). Dans ces deux derniers éléments, la vidéo est clairement la plus grande source de pollution CO². Cette vidéo implique la vidéo à la demande (VoD), le porno, les tubes musicaux, toutes les conneries mises en ligne sur youtube et les réseaux sociaux. Pour donner un ordre de grandeur, quand on regarde 10h de vidéos haute résolution, c’est comme si on chargeait l’ensemble du site Wikipédia.

Aujourd’hui , il est est crucial de limiter nos usages vidéos pour réduire nos émissions carbones et avoir la possibilité de préserver les vidéos utiles. Trois axes d’amélioration :

  • en limitant la taille des données chargées.  En ne metttant pas  de vidéo quand on souhaite juste du son, ou en réduisant au maximum la résolution. Un exemple sur youtube en dessous : baissez toujours la qualité au maximum et ne laissez pas le par défaut.

gestes écolos septembre 2021 : réduire la résolution des vidéos

  •  en réduisant son temps sur les vidéos internet : Est cela peine de mettre un stream en toile de fond ? Est ce vraiment utile de passer 1h à regarder des vidéos de chats qui tombent ? Est ce utile de regarder une recette sur youtube alors qu’elle est tout aussi compréhensible en texte ? Si on sait qu’on va regarder un film/série plusieurs fois, ne peut ton pas plutôt le trouver en dvd d’occasion ? Est ce utile en vidéoconférence d’avoir toujours la caméra d’activée ? Il est important de se poser ces questions et agir en fonction des réponses.

 

  • et surtout en évitant de charger des vidéos personnelles sur le net (et supprimant celles existantes) : Charger la vidéo du petit dernier qui ouvre ses cadeaux, cela peut faire sourire 2 minutes les grands parents, mais quand on pense que la vidéo va rester advitam eternam sur le net et polluer pendant des centaines d’années ( sans parler de la violation de la vie privée du petit dernier..), est ce que cela vaut le coup ?

 

Exemple de nos petits gestes concrets  à la maison :

  • Mon mari, grand consommateur de série en « toile de fond » à remplacé  son streaming par des DVDs d’occasion récupérés Emmaüs / vide grenier
  • De mon côté je refuse(-erais) de publier la moindre vidéo en lien avec le blog pour ne pas polluer et travaille pour préparer des recettes compréhensibles à l’écrit.
  • On apprends aux petits gourmands à plutôt mettre la télé que lancer du streaming…

 

La rentrée  est le bon moment pour appliquer ces nouveaux gestes écolos septembre 2021 et prendre les bonnes habitudes. N’hésitez pas.

[source : shift projet] https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2019/07/R%C3%A9sum%C3%A9-aux-d%C3%A9cideurs_FR_Linsoutenable-usage-de-la-vid%C3%A9o-en-ligne.pdf

****

Côté Loisirs > Profiter encore des soirées pour mettre le nez dehors

Un bon moyen de justement limiter les usages du streaming, c’est de sortir prendre l’air à pied (et oui, c’est un geste écolo)/ Et septembre avec ses douces soirées est le moment idéal pour aller se promener. Il ne fait pas trop chaud, il fait souvent beau, et les lumières de soirée sont un magnifique spectacle. Je ne sais pas vous, mais quand j’arrive à sortir la petite famille le soir, j’ai souvent l’impression que c’est un moment rien qu’à nous, un moment ou le temps se suspends, alors qu’on a souvent tendance à finir devant des écrans, séparés psychologiquement…

Alors profitons en, allons marcher, prenons le temps. On a tous besoin de ces moments de pause quand la vie scolaire redémarre.

 

Gestes écolos septembre 2021

****

Voilà, mes petits gestes écolos septembre 2021

Et vous ? Que pratiquez vous ? Qu’avez vous testé ?

 

N’hésitez pas à partager.

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour au fil du thym
Cent pour cent d’accord avec ce que tu énonces!!
Moi, ce que j’aimerai c’est que chaque personne puisse réfléchir en conscience sur sa vie,
sur comment elle vit – vraiment_ et qu’elle trouve des solutions à adapter à sa vie par rapport à tout ce qu’il ou elle peut faire par rapport à son environnement !!
Il est urgent maintenant de se pencher sur la question et pas que quelques personnes_TOUT LE MONDE !!!!
NOTRE MONDE EST EN TRAIN DE MOURRIR !!!
Merci à toi !

Je pense moi, sincèrement que c’est à chaque personne de changer le monde avec un nouveau regard !!
Un regard, une vision plus humaine, plus en adéquation avec tout ce qui vit et toute la planète !!
Un regard plus tourné vers Le Respect de tout , plutôt que vers la destruction !!
Moi, je crois fermement que si chacun faisait cette démarche en conscience , le monde se porterai que mieux !
Et pour le gouvernement, je suis certaine qu’ il faut faire COMME CE QUE FONT CEUX QUI SONT DANS LA RUE !!!
Nous habitons tous cette planète et ce n’est pas en nous taisons que nous pourrons faire que les choses changent !!
Il faut ALERTER encore et encore ET DIRE STOP , nous ne voulons plus vivre ainsi !!
Pour nous mais pour nos enfants et petits enfants et ainsi de suite !!
Le gouvernement sera bien obliger de réagir si tout le monde REFUSENT !!!
Comment ont fait nos anciens pour avoir le droit de vote par exemple !
Je n’invente rien !!
Ce n’est pas en subissant que l’on change le monde , mais en disant non, nous ne voulons plus!
Nous sommes tous les ARTISANS DE NOTRE BONHEUR OU DE NOTRE MALHEUR !!!
Bien à vous et bonne semaine !

Bonjour,

Côté voiture, je la prends 1 à 2 fois par semaine ( plus si je vais à la déchetterie). Je limite mes trajets et regroupe mes courses. De plus je roule mémère quand le feu tricolore je le vois rouge au loin je roule lentement afin d’ éviter d’ attendre et de passer au vert tranquillement.

Côté cuisine, je fais maison ( et avec des enfants charcutier traiteur et futur patissière y a pas le choix) mais je l’ avoue j’ ai des conserves industriels au cas où je serais hospitalisé et qu’ au retour j’ aurais des problèmes pour cuisiner (lorsque l’ on a eu le covid cela nous a bien aidé (j’ ai un buffet qui est réservé au stockage au cas où).

Côté vestimentaire je me sers des vieux vêtements usagés pour faire des chiffons et les recycler les dos de vêtements pour coudre des trucs divers. Prochain objectif coudre des marmite norvégienne avec les tissus que j’ ai à recycler pour Noël. Objectif 6 marmite à faire.

Merci pour vos articles

bon week end

Pour les DVD, il y a aussi souvent des fonds intéressants dans les médiathèques (et même dans les BU pour les étudiants). Cela permet de regarder un film sans passer par le streaming, mais aussi sans passer par la case « achat ».. (on en viendrait presque à regretter les vidéo-clubs !)

J’ai regardé ce site un peu vite, j’y reviendrai pour m’en inspirer ( recette, info, astuces). C’est la 1ere fois que je commente un article pour dire merci pour cette communication non violente sur les mamans qui aimeraient faire du fait maison aussi souvent que possible mais qui piochent aussi dans l’indus faute temps ou d’énergie. Merci pour toutes ces infos qui ont l’air très documenté ( je reviendrai lire et apprendre ☺️) et de ce temps pris pour donner des astuces aux autres. J’imagine que c’est un choix qui demande organisation et énergie. Donc pour tout ça, merci!

Bonjour,
je crois que je vais aimer ce blog. Je teste une recette ce soir. Dans le cadre d’une vie plus ‘nature’ peut-on utiliser l’eau de son puits? Et comment savoir si elle est potable? Qui utilise un puits parmi les lecteurs? Merci.