Petits gestes écolos : Octobre 2021

Bonjour à toutes et tous,

En ce début de mois d’octobre, je vous propose que l’on se retrouve pour discuter des petits gestes écolos du mois.  Avec l’arrivée de l’automne, la plupart des petits gestes que nous avions pendant l’été se referment, tandis que s’ouvrent de nouvelles possibilités.

Mais déjà, qu’avez vous découvert ou testé le mois dernier ? Quels ont été vos « bons gestes » ? Que prévoyez vous de faire en octobre ?

De mon côté :

****

Côté cuisine > Bien choisir son miel

Je ne sais pas si vous avez le même biais cognitif, mais j’associe souvent le miel aux recettes d’automne. Cake au miel, biscuits au miel, pommes au miel, mijotés sucrés-salés, sans parler du lait au chaud au miel « anti bobo ». Rien que le week-end qui vient de se passer, j’ai refait du granola poires et miel, et un cake miel et noisette… Le miel est un excellent aliment en terme de saveurs et de propriétés santés mais il faut le choisir avec soin.

En effet, en grande surface, la plupart des miel sont des assemblages de miel venus des 4 coins du monde (exemple ici et pourtant c’est du bio). Pire encore, dans les bas prix, on peut trouver des miels coupés qui sont un assemblage de miel et de sirop de sucre divers. Dans ce cadre, on perd tous les bénéfices santés du miel. Plus d’information sur cette page si cela vous intéresse.

Il est vraiment indispensable de choisir un miel de producteur/récoltant avec origine contrôlée et idéalement un nom de lieu sur l’étiquette.  Le top du top étant bien sûr si vous connaissez le lieu en question et qu’il est près de chez vous. Outre limiter le côté « cracra » ces miels sont :

  • un moyen de souvenir le producteur et de s’engager vers l’écologie.
  • nettement plus qualitatifs
  • et avec de multiples saveurs ( acacia, tilleul, lavande…).

Certes, le prix à payer est nettement plus élevé (par ex dans le Gers, à mon producteur favori c’est du 15e/kg) mais il vaut mieux payer cher et en utiliser moins/mieux. C’est la position que j’ai choisie depuis des années.

Granola noisette, poire, miel (Granola d'Automne) - Au Fil du Thym

 

****

Côté maison > Chasse aux économies d’énergie

Vous comme moi avez-vous sans doute entendu parler des très prochaines hausses du prix des énergies, et le regardez avec une pointe d’inquiétude. De manière pragmatique, je crois que c’est un passage obligé avec la crise écologique en cours, et que cela ne fait que commencer. Dans ce tas d’information, ce qui m’énerve particulièrement est que l’on ne parle pas de la piste d’économies d’énergie. Il y a tant de gaspillage qui seraient réductibles.

A titre individuel, à la maison, on a profité pour refaire le point sur les dépenses énergétiques et en particulier celles d’électricité. Si on pense facilement à éteindre les ampoules des pièces vides, ce petit geste n’est en fait pas grand-chose dans la dépense énergétique de la maison. Il y a plein d’autres gestes beaucoup plus efficaces que l’on peut réaliser :

  • éteindre les box internet quand il n’y a personne à la maison, boxes qui sont de très fortes consommatrices (à minima autant que le lave-linge)
  •  lancer machine à laver, vaisselle, sèche-linge que quand ils sont pleins
  •  débrancher PC, consoles, écrans, etc, quand ils ne sont pas utilisés
  •  débrancher les chargeurs après chargement de l’équipement
  •  couvrir les plats en cours de cuisson (quand possible)

Cela peut être bien de prendre le temps de faire le point et essayer d’instaurer d’autres pratiques. Vous trouverez de nombreuses suggestions complémentaires sur le site suivant

 

****

Côté jardin > Le maximum de plantes locales

Avec octobre s’ouvre la période des plantations d’automne dans le jardin ou sur votre balcon. Planter, amener de la biodiversité est un geste écolo à part entière, mais il y a un petit point de vigilance : L’origine des plantes.  En effet, dans les grandes enseignes et certaines jardineries, les plantes ne sont pas cultivées dans de bonnes conditions. Elles sont parfois cultivées en serre chauffées ou encore ne viennent pas de France.

Là aussi, on peut faire un peu mieux en essayant de choisir des plantes locales. Comment faire ?

  • En jardinerie, regarder l’étiquette : parfois, l’origine régionale est marquée (c’est le cas de Gamm’vert que je fréquente)
  • Ne pas hésiter à visiter les petites jardineries & pépinières locales hors grandes enseignes, beaucoup produisent eux même une partie de leurs plantes.
  • Fréquenter les foires aux plantes proche de chez vous, où les exploitants sont souvent de la région et les plantes bien robustes (vécu).
  • Si vous ne trouvez pas tout ce que vous souhaitez, je peux vous conseiller de faire vos achats sur mesarbustes.fr, une pépinière responsable made in France

L’avantage de choisir une plante locale (outre la réduction de la pollution liée au transport) est surtout que l’on maximise les chances de reprise. La plante ne se prend pas le choc de la transition de climat, et s’adaptera plus vite à votre jardin.

 

Foire au plantes du Gers (octobre 2020)

****

Coté cuisine > Au-delà des courges et des pommes

Je me permets un nouveau détour côté cuisine pour soulever un des petits gestes écolos octobre 2021 qui me tiens à cœur : la diversité dans les recettes. Tous les ans, en automne, on se rue volontiers sur le combo butternut / potimarron pour les légumes, et sur les pommes pour les fruits.  Ces achats mono-produits n’encouragent pas les agriculteurs à mettre de la diversité dans leurs exploitations, alors il est important d’acheter ces « autres choses » pour soutenir cette biodiversité.

  • Côté légume, penser au fenouils, betteraves, patidou, courges « bizarres » (bleu de hongrie, longue de nice, giramon, blue hubbard.. )
  • Côté fruit, faire aussi la belle part aux nashis, kakis, noix, pruneau..

De quoi mettre aussi différentes couleurs et saveurs dans les assiettes. 🙂

****

Côté conso > Bien choisir ses pulls

Même si on fait beaucoup d’efforts pour préserver sa garde-robe et ses pulls / gilets, il arrive fatalement le moment où ils sont fatigués et ne sont plus « montrables ». Dans un premier temps, on peut les déclasser dans la gamme « cocooning maison » (ou jardin) et/ ou remplacer par de la seconde main, mais parfois, il faut passer aussi par la case « neuf ». (C’est mon cas cette année, j’en ai un HS, et rien trouvé en récup’..).

Un peu comme tout, le choix d’un pull devrait ne pas être fait aveuglément, mais avec un peu de recul sur les pratiques environnementales. En effet, le coton ou la laine ont beau être naturels, certaines pratiques de culture ou d’élevage ne sont pas responsables (surconsommation d’eau & pesticides pour le coton, brutalité des élevages de mouton, sans parler des conditions de travail dans les pays producteurs…).   Aujourd’hui, il existe une large gamme d’alternatives responsables : coton bio et certifié, élevages responsables en France, laine recyclée…  Quitte à acheter neuf, autant investir en regard de ses valeurs.

 

Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à consulter quelques blogs dédiés mode éthique / éco-responsable, ils sauront vous renseigner. 😉

 

 

****

Côté balade > Reconnaître les arbres et leurs feuilles

Aller, avec l’automne va venir le ballet des feuilles d’automne et de leurs couleurs. En petit gestes écolos octobre 2021, et pour apprendre la biodiversité, que diriez-vous d’apprendre à reconnaître les feuilles des arbres et les arbres ? Ce n’est pas que pour les gamins car l’apprendre en tant qu’adulte permet

  • de se sensibiliser à la végétation proche de chez soit
  • d’aider les petits-gourmands à apprendre à leur tour la biodiversité.

Pour vous aider, le meilleur site que je connaisse est celui-ci : SVN Jussieu

 

*****

 

Voilà, mes petits gestes écolos octobre 2021. Et vous ?

 

Bonne journée !

 

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour ! J’aime beaucoup ces idées, très judicieuses et qui sortent un peu des conseils rebattus 🙂
Merci pour le lien sur les arbres, ça a l’air très bien, voilà qui va agrémenter les balades avec les petits !

Bonjour, Pour acheter des vêtements éthiques, durables et avec des matières biologiques je vous invite à aller sur le site LOOM. Je l’ai découvert récemment, j’ai effectué 3 achats dont je suis très satisfaites. Je ne suis pas une « influenceuse » mais une personne engagée pour le respect de notre planète et ses habitants. Cette entreprise indépendante est à taille humaine. Elle est localisée en France. Leurs objectifs sont de confectionner des vêtements conçus pour durer, pas pour suivre la dernière mode, des intemporels, pas de pub, pas de promos, pas de collections, pas de prix qui se terminent par 9,99… Bon j’arrête mais vraiment je trouve qu’il faut que nous soyons responsables c’est pour l’avenir de tous.J’aime beaucoup votre blog. J’apprends des tas de choses. Merci beaucoup à vous de nous ouvrir Grands les yeux. Bon week end

Et en plus, côté miel, il y a toujours un producteur près de chez soi!!!