Petits gestes écolos juillet 2022 - Au Fil du Thym

Petits gestes écolos du mois – Juillet 2022

Bonjour à toutes et tous,

Avec ce début du mois de Juillet, voici notre deuxième rendez-vous habituel du blog avec une proposition de petits gestes écolos juillet 2022.

Les premières canicules à 40°C de mi-Juin m’ont clairement marquées, car dès la fin de printemps nous atteignons des températures dangereuses pour nous et la Nature.  Peu après il y a eu les orages et même si nous n’avons pas été trop touchés, j’ai des connaissances qui ont eu leurs maisons et voiture ravagées. Tous les impacts du réchauffement s’accélèrent. A côté les 3 grands entreprises de l’énergie nous ont appelé à faire des réductions drastiques de la consommation d’énergie. Ce discours (basé sur l’actuel arrêt pour maintenance de nombreuses centrales nucléaires et sur la complexité d’approvisionnement à partir de l’étranger), nous montrent que de toute façon , nous allons devoir ralentir. soit par nous même, en nous modérant et devenant sobre par choix soit de manière forcée, par les pénuries et l’inflation (qui n’impacteront pas les « riches »).  Il est plus que temps de changer ou d’améliorer nos pratiques pour un mode de vie écologiquement compatible.  Et tous nos gestes écolos, qu’ils soient petits ou grands entrent dans ce sens.

Voici donc quelques idées de gestes écolos  juillet 2022 appliquées de notre côté. Et vous ?

 

***

Les incontournables

  • > L’anti moustique fait maison
  • > sécher le linge dehors et ne pas lancer de sèche linge
  • > faire des conserves pour conserver les saveurs d’été en « fait maison »
  • > Ne pas faire les soldes d’été si on a pas de vrai besoins.

 

 

 

 

****

Cote Cuisine > Enfin des fruits et légumes d’été

On les a attendus pendant des mois, ils sont de nouveau de saison et « made in France » : les fruits et légumes d’été. Tomates, courgettes, aubergines, melons, abricots, pêches, nectarines… alors profitons en ! Profitons en pour nous régaler avec eux, faire le plein de leur saveurs du petit déjeuner au dîner, dans des plats et dans des conserves.  Il y a tant de possibilités/

Se régaler à fond de ces ingrédients lors de la pleine saison a en plus divers avantages :

  • leur prix, moins onéreux
  • On peut limiter sans mal les ingrédients non locaux (bananes, chocolat,..) ou la viande et le poisson, car nos assiettes sont déjà (bien) pleines
  • Cela permet aussi d’accepter sans mal leur fin de saison…. et éviter d’avoir la tentation des tomates en plein hiver

Que des avantages 🙂

 

 

****

Cote apéritif > Du fait Maison et du Local

L’été est la saison des apéritifs, qu’ils soient à la maison ou dehors, en famille, entre amis ou dans les quartiers. Si la convivialité peut être consommée sans modération, il faut faire un peu attention à ce que l’on propose dans les assiettes et les verres. En effet, tous les classiques de l’apéritif que l’on retrouve en grande surface sont souvent pourvoyeurs de déchets non recyclables (plastiques..) , non locaux (cacahuètes et noix de cajou..; ) . C’est aussi valable pour les bières et alcools, souvent produits par des grandes industries où l’on peut douter de l’engagement écologique.

Un petit geste est de mieux organiser ses apéritifs en mode éco-responsable:

  • pour le picorage : opter pour du fait maison ou de l’artisanal local pour les petits trucs à grignoter (biscuits apéritifs, feuilletés,cakes …). Il existe énormément de petites recettes sympathiques à préparer en 5 minutes, qui sont souvent plus savoureux et plus équilibrés que les produits du commerce. On peut aussi profiter de la saison des tomates cerises, du melon pour les proposer à l’apéritif, avec un prix relativement modique.
  •  Pour les alcools et bières, s’orienter vers de la production locale. Partout en France existent de petites brasseries artisanales qui s’activent pour produire des bières responsables. Pour les apéritifs plus fort, chaque région à sa spécialité que l’on peut faire découvrir. Et pour les plus motivés, on peut s’orienter vers le fait maison avec des plantes du jardin / locales (Cela plaît énormément par chez chez moi), dont les saveurs surprendrons vos invités et vos proches.

 

gestes écolos juillet 2022 : mon apéro aux plantes maison

***

Cote Maison (1) > Le ventilo, pas la clim’

Il y a un très gros point de vigilance en été et particulièrement en juillet : la climatisation. Elle a énormément de défauts :
1 – C’est très consommateur d’énergie : pour un climatiseur moyen (2500kw) utilisé 8h /j (soit la nuit) pendant 2 mois, consomme 1200 kwh soit l’équivalent de 6 réfrigérateurs A+ branchés en parallèle pendant 1 an (2).
2- C’est (très) couteux : pour la clim’ citée au dessus, vous avez un surplus de 348 euros environ (tarifs engie 0.29 euros/kwh juin 2022)
3 – Si vous produisez de l’air frais chez vous, vous rejetez de l’air chaud dehors. Ce qui réchauffe encore plus les environs (surtout en ville) donc il faut encore plus chaud, donc vous climatisez plus
4- Les climatiseurs sont souvent utilisés de manière déraisonnable, avec des clim’s réglées à 20° alors qu’il fait 35-40°C. L’Ademe recommande donc de ne pas sélectionner une température inférieure à 26 °C, et de garder une différence maximale de 5 à 7 °C entre l’intérieur et l’extérieur.

Autant que possible, évitez donc d’installer une clim’ chez vous et de l’utilisez. Privilégiez les ventilateurs, qui sont moins consommateurs d’énergie, utilisez toutes les astuces « de bon sens » comme explicité dans cet article du blog et complété par les autres lecteurs du blog qui n’utilisent pas la climatisation. Vous trouverez aussi de nombreuses astuces dans cet article de que choisir.

 

Source :
(1) https://www.lesfurets.com/energie/guide/consommation-climatiseur
(2) https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/consommation/frigo

 

****

Cote Maison (2) > Mes économies d’énergie en été

Je me permet d’ajouter un petit geste écolo juillet 2022, suite à l’appel de dimanche dernier des trois grandes entreprises de l’énergie pour réduire la consommation d’énergie « immédiatement ». Si la notion d’énergie fait vite penser au chauffage d’hiver, il y a aussi beaucoup de gestes d’économies que l’on peut réaliser en toute saison ou en été  pour faire baisser la facture.

  • Acheter au juste nécéssaire.. pour limiter la consommation d’énergie qu’on ne voit pas lors de la production des objets. (Notamment: ne pas faire les soldes si on a pas de vrai besoins.)
  • Prendre la voiture et l’avion le moins possible, pour privilégiez des transports doux (et moins couteux)
  •  Utiliser un ventilateur à la place de la clim, et fermer la maison pour maintenir la fraîcheur au lieu de tout laisser ouvert.
  •  Ne pas lancer le four pour cuire une unique pizza (où l’on monte le four à 200°C pour quelques minutes… )
  •  Couvrir les plats quand on chauffe (exemple : si vous préparez des ratatouilles, conserves ou confitures) hormis si on a besoin de faire évaporer l’eau. Cela économise 25% de l’énergie.
  • Ne pas laisser réfrigérateur et congélateur ouvert longtemps et surtout ne pas les utiliser pour se rafraîchir.
  •  Limiter le chargement sur les réseaux sociaux de photos ET de vidéos d’été (ex : les barbecues, les enfants qui jouent dans l’eau, les pieds dans les fontaines, le chat qui a chaud, les thermomètres à 45°C… ) car les données numériques stockées sur internet sont fortement consommatrices d’énergies. (Et cela aura aussi l’avantage de préserver la vie privée..)
  •  Sécher le ligne dehors et non au sèche linge.

Astuces économies d'énergie

 

***

Coté Vacances > Ne pas oublier les PGE (Petits Gestes Ecolos)

Avec juillet arrivent les vacances d’été pour les plus chanceux. S’il faut se détendre, ce n’est pas le moment d’oublier de mettre à la poubelle tous ses gestes écolos de l’année.  En effet, quoi de plus satisfaisant que de se dire que « même là », on a contribué à préserver la nature.

Alors on oublie pas :

  • On n’achète pas « tout et n’importe quoi » … surtout le n’importe quoi de souvenir de vacances qui finira dans un placard et encombrera
  • On limite l’utilisation de la voiture, de l’avion et de tout engin à moteur y compris pour les loisirs (ex : excursions en bateau, baptêmes de l’air..)
  • On ne jette rien dans la nature, même les noyaux de fruits
  • On trie ses déchets, quitte à avoir un sac de compost qu’on ramènera à la maison ( je le fait ^^)
  • On évite les déchets plastiques « de confort » comme le sac plastique par ce qu’on a oublié ses sacs en tissu ou les type plats cuisinés tout prêts parce qu’on a la flemme de faire cuire des pâtes…
  • On privilégie le local, les petits marchés qui sont des vrais bouffées de découverte d’un terroir  – , surtout si on ne peux pas le faire au quotidien –
  • On se déplace à pied pour tous les petits trajet. On a le temps de profiter du trajet, on est en vacances.
  • On n’envoie pas toutes ses photos / vidéos de vacances à ses proches par mail et on ne les publie pas sur les réseaux sociaux, car leur stockage sur internet est (très) consommateur d’énergie. On pourra largement leur montrer « en vrai » à la rentrée avec tous les avantages du « présentiel ».
  • On rappelle à son voisin de camping que les « PGE » s’appliquent aussi en vacances

 

 

Sac cabas en tissu fait main - Au fil du Thym

 

****

Côté Nature > Les petites balades du soir

En été, alors que la nuit tombe tard, c’est vraiment le moment de profiter des soirées pour des petites balades à pied tranquille, seul ou à plusieurs. Cela permet de (re)découvrir les alentours de chez soi, de profiter de moments calmes ou de moments à refaire le monde, de moments de sortir le chien à plusieurs de prendre le temps de voir la nature, de décrocher des écrans, d’éviter les dépenses d’énergies « classiques » de la télé/streaming. Ces balades en mode « slow » sont idéales pour se « reconnecter » un peu à la nature et quitter le tumulte (souvent virtuel) de la vie humaine. Alors, vous venez, on sort ?

 

gestes écolos juillet 2022 : se balader en soirée

 

***

 

Voilà quelques petits gestes écolos juillet 2022. Et vous, vos idées / gestes / découvertes ?

Bonne journée

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de

7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cà me fait sourire car çà semble tellement évident à ceux qui pratiquent ! Les autres, lisent ? Autour de moi toujours une bonne excuse pour ne pas faire ou faire autrement… Cette fichue clim. qu’on la réserve aux EPADH ou autres établissements mais si l’on fait attention et que l’on aère et ferme volets et fenêtres pas besoin de clim…

Bonjour Florence
Entièrement d’accord sur tout ses gestes _écolos !
Pour s’y mettre , c’est simple _ c’est comme de tout , il faut de la VOLONTE !!
Au début, il faut se le rappeler souvent , ensuite , ça devient un quotidien facile !!!
Il y a un autre chose qui personnellement me fait BONDIR et ma famille aussi !!
C’est à propos des piscines municipales ou privées : le bon sens voudrait que les gens
ou les municipalités qui habitent proche d’un point d’eau : mer , rivière , océan ne puissent pas
obtenir d’autorisation pour construire une piscine !
Il faudrait également dans ce cas , que les accès aux points d’eau soient limités pour éviter l’affluence et donc la dégradation des lieux !
A bon entendeur !!
Merci Florence !!
C’est toujours agréable de te lire !
Enjoy !!

Bonjour,
Une astuce pour limiter la consommation de gaz ou d’électricité..
Pour la cuisson des pates, riz pommes de terre, ou lentilles, arrêter la cuisson dès que vous avez déposé vos féculents dans l’eau bouillante.
Attendre 10 minutes, vérifier la cuisson.
Merci pour toutes les astuces

Florence,
Vos petits rappels restent très importants. Nous venons de passer quelques temps dans le cadre hospitalier, croyez moi ou non, le personnel me trouvait étrange lorsque j’emportais tous les plastiques/papiers qui pouvaient être recyclés… De petits gestes… qui pourraient avoir le même effet papillon que les moins bons..