Petits gestes écolos du mois – Janvier 2021

Petits gestes écolos du mois – Janvier 2021

Bonjour à tous et toutes,

Avec la nouvelle année et un nouveau mois, c’est le moment d’échanger autour de nos petits gestes écolos du moment. Qu’en dites-vous ?

Certes le contexte sanitaire et la magie des fêtes a légèrement détourné notre regard de ces sujets depuis quelques temps. Mais notre planète n’a pas arrêté de tourner entre temps, et a toujours besoin de nos petits gestes.

Alors, dites-nous : avez vous des petits gestes écolos janvier 2021? Découvert des gestes, des idées, des initiatives ?

De mon côté…

***

  • Coté perso > Se donner des objectifs écolos pour 2021

Je crois que mon premier “petit geste écolo” de l’année va être de me donner des nouveaux objectifs écolos 2021. Je ne parle pas de bonne résolution, non, on les oublie vite. Ce sont des vrais objectifs, pratiques, réalistes, et surtout atteignables au cours de l’année. Avec eux je dispose d’un point de mire tout au long de l’année et cela m’aide à avancer.

Si je me souviens bien des objectifs des années précédentes :

  • En 2018, je voulais passer en mode “zéro déchet” (ou presque), et j’ai donc changé mes circuits de courses pour les faire en vrac, privilégié les produits à emballages recyclables , remplacé les gels /gels douche de la salle de bain par des savon solides.. La poubelle en a été réduite de moitié.
  • En 2019, mes objectifs étaient de remplacer la majeure partie de mes produits ménagers par des produits home made et écologiques . J’avais attaqué en 2018 avec le nettoyant multi-surface. En 2019, j’ai augmenté la panoplie avec la lessive, les décapants écolos, adoucissant..
  •  En 2020, je voulais trouver des alternatives à la voiture pour aller au travail. Le télétravail est passé depuis et je vais faire mon possible pour continuer, au moins quelques jours par semaine. J’avais aussi en objectif d’acheter moins de neuf et dans ce sens nous avons aménager la maison avec pas mal de meubles d’occasion.

En 2021, outre continuer mes nouvelles habitudes écolos, je voudrais arriver à réduire ma consommation des produits “venant d’ailleurs” : Je pense notamment au café et au chocolat qui au final ne sont jamais produits localement. Je voudrais aussi trouver des solutions “responsables” pour les vêtements car les plus-si-petits gourmands ont bien grandi, certaines pièces de ma garde robe sont très fatiguées. Si vous avez des idées je suis preneuse.

Et vous?

 

  • Côté maison > Ré-approvisionner les nettoyants écolos

Avec la nouvelle année, le froid qui nous invite souvent à rester à l’intérieur. Je ne sais pas vous, mais en janvier mais j’ai tendance à vouloir faire un bon gros nettoyage d’hiver à la maison. ^^ . Pour préparer cela, je refais souvent le plein des différents produits ménagers écolos/home made :Nouvelle fournée de tablettes lave-vaisselle et de nettoyant multi-surface, préparation de décapants à l’orange, état des lieux des “ingrédients” pour ces produits ménagers .. Il y a plein de trucs à faire pour préparer une année de ménage écolo. 🙂

 

***

  • Côté cuisine >  Découvrir des recettes aux légumes d’hiver

L’hiver n’est clairement pas la saison la plus engageante du côté des fruits et légumes frais. On a souvent envie par flemme ou confort, de se rabattre sur quelques classiques : poireaux, carottes, choux fleurs… Et pourtant côté légume, j’ai l’impression que c’est la saison présentant la plus forte variété d’espèces : entre les X variétés de choux, les Z variétés de courge, les Y variétés de légume racines…

Dans nos petits gestes écolos janvier 2021 me semble important d’essayer de diversifier au maximum ses achats de légumes en hiver. De un cela permet de varier le contenu de nos assiettes. De deux – a mon sens le plus important – cela permet de  soutenir les agriculteurs qui ont fait un énorme travail depuis quelques années pour ré-découvrir / re-cultiver tous ces légumes : il en va des ex-légumes oubliés (panais, topinambour,.. ), des variétés amusantes de légumes courants ( le choux fleur violet, la carotte rouge, chou kale violet..) ou encore de quelques variétés exportées d’ailleurs et qui se plaisent bien ici (potimarron hakkiado issu d’Asie par exemple). Cela ne parait pas, mais toutes ces variétés de légumes amènent de la bio-diversité dans nos campagnes et donc aident à la restauration de l’environnement.

De mon côté, j’essaye de tenter de nouvelles choses / nouveaux légumes dès que possible. Je n’ai malheureusement pas le temps de vous publier toutes ces recettes, mais ci cela vous dit, je peux vous faire un best-of des recettes d’hiver.  Qu’en dites vous ?

 

***

 

  • Côté maison >  Organiser sa consommation électrique (regrouper ou étaler)

Avec l’hiver, les modes de cuisson de nos plats se diversifient : le four reprend (beaucoup) du service, à côté la plate de cuisson réchauffe les soupes ou cuit les trucs de dernière minute, et si on a un micro-ondes, on est tenté d’y réchauffer le petit truc oublié en express.. Toutes ces petites choses mises bout à bout conduisent à une consommation électrique instantanée très élevée. Si en plus vous disposez à la maison d’une pompe à chaleur qui tourne à plein régime, vous avez vite fait de vous rapprocher du seuil de disjonction électrique..

Alors, un petit geste simple pour éviter les problèmes (et par là limiter sa consommation) est d’essayer de regrouper les cuissons sur un seul moyen et éviter de lancer tous les moyens de cuisson en parallèle. Exemple : On cuit le gâteau en même temps que la tarte salée. On profite de la chaleur du four pour réchauffer les plats et ne pas allumer la plaque. On réfléchit à organiser ses menus pour que le soir on cuise/réchauffe uniquement sur la plaque de cuisson.

De même, autre petit geste, on ne lance pas la lessive ou le lave vaisselle en même temps que la cuisson des plats et on attends la fin du repas et le début de la nuit. On limite aussi le streaming sur internet, ce loisir est très gourmands en énergie.

De mon côté, j’essaye dorénavant de prévoir des repas soit 100% cuisson four soit 100% cuisson plaque. Toutes les grandes cuissons sont réalisées le week-end, hors période de pic de consommation électrique.

 

*****

  • Côté jardin > Pailler les plantes fragiles au jardin

Le froid de l’hiver est une bénédiction pour le jardin. En effet, le froid et/ou le gel suppriment une partie des  maladies circulant dans les airs et susceptibles d’affecter les plantes au printemps été. Ce froid permet aussi à la plante de se préparer à la future période de floraison/fructification.

Néanmoins, certaines plantes dites peu rustiques ne supportent pas le froid et risquent de ne pas apprécier les gelées de janvier. Pour les protéger, la meilleure solution n’est pas forcément de les rapprocher de la maison ou d’acheter des voiles d’hivernage. Cela peut tout simplement être de les pailler très généreusement au pied. Je pense notamment aux clématites des jardins, plutôt frileuses du pied, aux verveines, aux hortensias, aux arbustes nouvellement plantés en 2020… Si vous ne l’avez pas fait, n’hésitez pas à pailler ces plantes avec tous les matériaux naturels  traînent dans votre jardin : les tas de feuilles mortes, des grandes herbes, du bois fragmenté avec un broyeur… C’est encore le moment et ce paillis se transformera au printemps /été en compost, enrichissant votre terre. 🙂

Et en passant dans votre jardin, n’hésitez pas à disposer quelques graines et/ou boules de graisse pour les oiseaux, ils en seront heureux.

 

gestes écolos janvier 2021 : pailler

***

Voilà, mes petits gestes écolos janvier 2021. Et vous ?

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

4
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x