Petits gestes écolos du mois – Août 2021

Gestes écolos août 2021

Bonjour à toutes et tous,

Nous arrivons en août, c’est donc le moment de réaliser un nouveau point de partage autour des petits gestes écolos du moment. A chaque saison et chaque mois, plein de possibilités de petits gestes !

Habituellement, les étés, je suis très très préoccupée par la chaleur et le manque d’eau. Cette année, avec le changement climatique qui bouleverse totalement l’atmosphère, nous vivons plutôt l’extrême inverse. Plutôt que le voir du mauvais côté, je le vois comme une chance pour la nature qui souffre un peu moins de la chaleur (et en particulier une chance pour mon verger installé l’année dernière… qui a peut être une chance de passer l’été). Mais avec ce bouleversement du climat estival, il nous faut aussi adapter nos habitudes et revoir nos gestes écolos en conséquence.

Je vous partage donc mes gestes écolos août 2021, et vous propose d’échanger les vôtres en commentaires 🙂

****

>  Adapter ses achats de fruits et légumes au climat de et été (exemple :moins de tomates)

A chaque fois que je vais au marché, je regarde attentivement les étals de fruits et légumes. Cette année, force est de constater qu’il y a beaucoup moins de fruits à cause du gel d’avril, et significativement moins de certains légumes comme les tomates. Si vous avez un potager, sans doute l’avez vous remarqué : seules quelques tomates mûres se battent en duel, et les autres n’arrivent pas à mûrir.

J’ai donc pris acte d’adapter mes achats et mes recettes pour suivre cette variation. Il y a beaucoup moins de tomates dans mes plats, et je privilégie les légumes “qui se portent bien” comme les haricots verts, les concombres ou les courgettes. Je ne ferais que peu de mes classiques confitures de fruits d’été, et attendrait plutôt l’arrivée des poires (qui d’après les producteurs, sont abondantes). Par contre, les herbes aromatiques “à feuilles” étant très en forme cette année, je les utilise beaucoup en recettes ou les met à sécher pour de futures tisanes.

Je ne connais pas l’avenir, mais si j’écoute les scientifiques, nous aurons de plus en plus de variabilité dans le climat et donc plus l’aléatoire dans les récoltes dans les années à venir. En conséquence, il me semble important de dores et déjà essayer de m’adapter et ne pas rester sur les “habitudes” en cuisine. Autant anticiper quand on a le temps.

De votre côté, vous adaptez-vous aussi ?

 

 

 

****

 

> A la maison, décorer de bouquets responsables

Avec le contexte sanitaire et la météo, apporter un peu de gaieté dans la maisonnée avec un bouquet de fleur ne fait pas de mal. Mais le bouquet de fleur, tout aussi naturel qu’il soit, peut vite être un mauvais geste écologique. Il existe quelques astuces pour qu’il soit responsable.

 

Pour les fleurs achetées, il est important de se rappeler qu’une fleur a une période de floraison et donc une saison. Je vous prends par exemple le cas des iris ou des tulipes, qui fleurissent dans les jardins entre mars et mai et non toute l’année. Si vous en voyez chez un fleuriste en ce moment, c’est qu’il ne vient pas (du tout) du coin. De même, les roses fleurissent entre avril et juillet, donc si vous en voyez en hiver, elles viennent du Kenya. Avant d’acheter, il est important :
– soit de prendre conseil auprès du fleuriste pour savoir quelles fleurs sont de saison
– soit de consulter des petits guides qui existent sur le net. En écrivant cet article, j’en ai trouvé deux pratiques : celui-ci (tableau récapitulatif) et celui-ci (suggestions par mois)

 

 Pour la cueillette sauvage, la question de la saison ne se pose pas, mais il faut être vigilant à deux règles :
– 1) Ne pas trop cueillir. Les fleurs restent la nourriture des butineurs et insectes, ne l’oubliez pas.
– 2) Votre passage doit être quasi invisible, c’est à dire qu’il ne faut cueillir que les fleurs abondantes dans la région.
J’ai un billet en préparation pour vos donner des astuces sur les sujet. 😉

 

bouquets d'été : tournesols et cardères

****

 

> En vacances, penser marche et vélo !

Lorsque les vacances ont sonné, je constate à chaque fois un étonnant phénomène chez mes gourmands. En temps normal, ils rechignent souvent quand il s’agit de faire plusieurs magasins distants à pied, mais en vacances, aucun problème pour aller chercher le pain à pied ! “On a le temps”, “Cela fait visiter”..

En vacances, j’essaye donc de profiter autant que possible pour économiser les kilomètres en voiture ou tout autre moyen de transport à moteur. Toute économie est bonne a prendre, même si ce  geste écolos août 2021, même si cela ne dure pas forcément une fois rentré. (qui sait, cela peut inspirer pour changer..)

Alors en geste écolos, une suggestion, faites vos courses à pied autant que possible, prenez l’air et le temps. Vous verrez sans doute des trucs que vous n’auriez vu autrement. Prenez le vélo (électrique ou non) s’il faut aller plus loin ou même pour une balade. Si l’on peut joindre l’utile écologique à l’agréable, que demander de mieux. 🙂

 

Cauterets, ville thermale des Pyrénées

****

 

> En vacances, privilégier les loisirs peu polluants

Je constate que les vacances sont pour de nombreuses personnes un prétexte “tout envoyer valser” y compris les petits gestes écolos et le bon sens écologique. Beaucoup décident alors de “se faire plaisir” en pratiquant une activité “trop cool” mais ultra polluante. Quelles activités polluante ? Si j’en réfère à différentes sources [1][2], il y a :

  • les piscines chauffées façon forêt tropicale, gourmandes en énergies et en eau (1m² de piscine chauffé 1 h c’est 2800 cuissons de gâteaux [1])
  •  les parcs d’attractions à la mode Dis###  : gourmands en énergie, en matériaux, en déchets pour les snacks et les souvenirs…
  •  tous les “sports” à moteur thermique : jet-ski, quad, kart, hélicoptère, évidement fort émetteurs de CO2 et avec des moteurs peu/pas optimisés (contrairement aux voitures)
  • les croisières : qui sont villes flottantes à 98% tractées, chauffées, électrifiées via moteurs thermiques (cf.  ce lien pour les détails)
  • le golf : qui malheureusement utilise encore beaucoup d’eau, de produits chimiques, perturbe la faune..)

Bon… Il est temps d’arrêter de faire l’autruche et changer nos habitudes. Aujourd’hui, on peut tout à fait se passer de ses activités et privilégier des activités éco-responsable. Pour les connaître, il suffit souvent de se renseigner auprès des offices du tourisme. Il existe même des labels éco-tourisme comme décrit dans https://www.consoglobe.com/francais-tourisme-responsable-2426-cg qui peuvent nous aider pour choisir destinations et activités.

De notre côté, en étant franche, l’ensemble des activités listées au dessus sont dans une liste “d’interdits”… et nous ne sommes même pas tentés. On privilégie depuis longtemps les circuits de découvertes, la rando-balade, la balade en vélo électrique et passons de très bonnes vacances ainsi.

Si vous souhaitez des astuces complémentaires, j’ai trouvé que la plaquette de l’ADEME était très bien faite.

 

[1]https://www.fournisseur-energie.com/activites-estivales/
[2]https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/video-vacances-d-ete-6-gestes-simples-pour-devenir-un-touriste-ecolo-7793982427

Gestes écolos aoput 2021 : marcher plutôt que les sports à moteur

****

> Préparer la rentrée avec des petits gestes écolos

La rentrée des (plus-si) petits gourmands est toujours un moment de grande préparation et de grand “état des lieux” de tout le “matériel” qui servira à l’année. Fournitures scolaires, sacs, vêtements, chaussures… Tout y passe, pour les petits comme pour les adultes. Cet état de lieux peut parfois nous entrainer vers des petits gestes non-écolo, comme du rachat excessif ou un remplissage de poubelle non approprié.

Maintenant, je (me/nous) “discipline” et prends le temps pour réaliser cette préparation de manière éco-responsable et suivre plusieurs petits gestes écolos août 2021 :

  •  du côté des vêtements ou des chaussures, ceux trop petits et en bon état sont troqués avec des proches ou donnés à Emmaüs (C’est valable aussi pour ma “garde robe” ou j’en profite pour chercher les quelques pièces non utilisées de l’année et les donne. . J’évite les bornes de tris pour ces vêtements, car les vêtements ne sont pas forcément toujours triés/bien revalorisés alors que c’est garanti par les associations notables.

 

  • pour les fournitures, un grand tri est fait pour récupérer tout ce qui est récupérable, quitte à déclasser (feuilles de brouillon, pot de crayons “presque-finis” à l’entrée de la maison,…). On ne rachète que le strictement nécéssaire.

 

  • On fait aussi le point sur le circuit de transports maison <-> école <-> travail pour déterminer s’il existe des alternatives plus écologiques (organisation de covoiturage notamment,..)

 

  • On fait enfin un point “organisation de la maison”, pour voir si dans le quotidien de l’année scolaire passée, on peut optimiser quelque chose. Un exemple : on a vu qu’il faut installer un panneau avec les “repas prêts” du réfrigérateur car mon mari (qui s’occupe des petits à midi) en a loupé quelques uns dans l’année et on a failli les perdre

Voilà, quelques idées..Et vous, avez vous de petits gestes écolos autour de la rentrée ?

 

 

***

Voilà mes petits gestes écolos août 2021.

Et vous ? Quels sont vos gestes écolos août 2021, vos découvertes ? N’hésitez pas à partager. 🙂

 

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour au fil du thym
Je constate que tout ce que vous dites est SIMPLEMENT DU BON SENS POUR NOUS _qui avons été élevé dans le respect de la nature et de tout ce qui l’a touche !!!
C’est simple , l’individu qui se sens responsable est l’Individu qui connait le sujet par ce que cela le touche !!!
On parle mieux de ce que l’on connait !!
C’est à chacun, chacune de faire ce qu’il peut en fonction de ce qui le concerne !!!
Il n’y a pas de petits gestes mais juste prendre la mesure des choses en fonction de sa vie , de ce que l’on vit et de ce que l’on souhaite pour soi et sa famille !!
Après chacun ajuste à sa façon !!!
Ce qui est sûr , c’est que les mentalités doivent changer le plus rapidement possible !!
Notre TERRE LA MERE SOUFFRE BEAUCOUP et il est grand temps d’ouvrir notre conscience
à autre chose , à plus de BON SENS ET DE MIEUX VIVRE !!!
Pour notre planète , mais avant tout POUR NOUS MËMES , NOS ENFANTS ET PETITS ENFANTS!
Ce qui est bon pour SOI !!!
Le monde de demain se construit AUJOURD’HUI !!!
N’ayez pas peur d’AIMER notre terre comme elle nous aime depuis tant et tant d’années !!
Enjoy
Passeuse, guérisseuse et médium

Bonjour Au fil du thym

C’est à chacun de faire ce qu’il peut pour SOI , pour SA VIE ,_en ce qui fait SENS POUR CHACUN DE NOUS _ de trouver ce qu’il correspond de réaliser pour VIVRE MIEUX !!
Il n’y a pas de petits gestes mais des gestes à accomplir CHACUN AVEC SES PREOCCUPATIONS!!
Et si tout le monde s’y met , une grande force, une grande vibration d’Amour arrivera et aura un impact considérable d’abord sur soi , puis sur notre planète, POUR NOTRE PLANETE !!
Tout peut changer si nous le voulons !!
La TERRE , notre MERE est en demande d’AMOUR et de RESPECT de notre part !!
Montrons lui que nous l’AIMONS ET LA RESPECTONS !!!
Mes sage canalisé par passeuse, guérisseuse et médium
Merci au fil du thym
Bien à vous de votre bienveillance

Pas de découvertes particulières, plus attentives que jamais au locavore donc plus de pamplemousses, d’avocats, … Il n’y a que les bananes que je n’arrive pas à compenser. Sinon vu le prix des denrées cet été la réserve ne se remplit pas ; on s’adaptera.

En août …
Je profite des vacances pour poursuivre le ménage dans mes mails et newsletters.
Pour les déplacements en voiture qui sont inévitables, je ne mets plus la clim.
Eveil à la nature des mes petits et au plaisir de la randonnée pour le plus grand des 2.
Nous ne sommes pas partis cet été mais avons profité de passer du temps avec nos familles et de découvrir les environs avec un oeil neuf. Très reposant 🙂

Je me pose en effet souvent la question des bornes de tri de vêtements. Je veillerai à aller directement auprès des associations et ressourceries.