– Écologie – Petits gestes écolos pour économiser l’eau

– Écologie – Petits gestes écolos pour économiser l’eau

Bonjour à tous et toutes,

Les températures et le grand soleil des derniers jours  nous montrent bien que l’été arrivé,  ne trouvez vous pas. L’été est une joyeuse période de soleil, de chaleur, de vacances, mais aussi une période cruciale pour la gestion de l’eau.  Années après année, en été, elle devient rare … Année après année, je n’arrive pas à m’imaginer gaspiller (même involontairement) cette ressource alors que les agriculteurs sont victimes de la sécheresse…  Je n’arrive plus à toléré d’arroser un bout de jardin pour  notre agrément visuel alors que les paysans perdent leurs récoltes …

Alors, au quotidien, à la maison, au jardin, ou dans “ce qui ne ce voit pas”, nous tentons en famille de capitaliser sur plein de petits gestes de préservation/ économie d’eau.  Pris indépendamment ces petits gestes peuvent sembler des broutilles, mais mis bout à bout, ils représentent déjà une belle rivière?

Comme vous faites sans doute pareil…  je vous propose ce matin que l’on échange autour de nos petits gestes “économies d’eau”.  Autant se partager les bonnes idées avant l’été, non ? Cela peut servir à tous 🙂

 

Voici les miennes :

 

PS : autres billets dans la série des petits gestes écolos :

 

—-

Petits gestes dans la salle de bain

 

  • Couper le robinet quand on se lave les dents, les mains : En effet, pas besoin de laisser l’eau couler pour rien quand on se brosse les dents/ frotte les mains, on peut n’activer l’eau qu’un peu au départ et pour le rinçage. Économie : 15L/ minute d’eau coupée.

 

  • Privilégier la douche (courte) plutôt que les bains :  Cela fait des lustres qu’à la maison nous n’avons pas pris de grand bain plein, qui est au final un gaspillage d’eau . Une douche rapide est généralement suffisante pour le quotidien. Les petits gourmands ayant été éduqués à la douche, cette habitude leur est ancrée.

 

  • Installer des mousseurs et /ou brise-jet sur tous les robinets  :  Le mousseur est un petit équipement qui se visse sur le robinet et permet de diminuer le début de l’eau de 30 à 70% (exemple en photo dans notre cuisine);  et ce sans perdre en “puissance”. C’est un peu le must have pour économiser l’eau . On en trouve aisément en magasin de bricolage (cf. lien qui renvoie vers des exemples). De notre côté on (enfin. Monsieur..) en a installé sur tous les robinets : cuisine, lavabo, douche..

 

Economiser l'eau : installer un mousseur

 

  • Installer WC à double commande  .. Et bien l’utiliser : !  Ce sont des dispositifs permettant de limiter la consommation d’eau à un besoin plus adéquat aux commissions réalisées (en moyenne 3 ou 6 litres d’eau consommé par chasse avec double commande d’eau , contre 12 litres sans).  Après installation, bien penser à les utiliser de manière appropriée

 

  • Ne faire une lessive qu’au juste nécessaire : La lessive est un gros poste de dépense d’eau, alors  pour ne pas gaspiller, on a choisi d’en réaliser uniquement quand besoin c’est-à-dire :
    • Le bac est plein (fini la lessive pour avoir le pantalon propre du lendemain)
    • Les vêtements sont effectivement sales (et/ou emplis d’odeurs de transpirations) : Un tee-shirt peut être porté plusieurs fois d’affilé s’il n’est pas sale/odorant sans que cela se “voit”, c’est tout autant d’économie d’usure du vêtement, et d’eau.

 

—-

Petits gestes d’économie d’eau en cuisine

  • Récupérer l’eau de lavage des légumes / fruits  : Dès qu’on cuisine les fruits/légumes se sont de grosses quantités d’eau qui passent. J’essaye au possible de laver mes fruits/légumes au dessus d’une bassine, et récupérer le reste pour l’eau d’arrosage.

 

  • Récupérer l’eau de cuisson des légumes: Même topo.. En sachant qu’en plus l’eau de cuisson est  aussi gorgés de nutriments et de bons engrais pour les plantes

 

  • Faire tremper la vaisselle plutôt que de lessiver sous l’eau courante.  :  Au lieu de lessiver (des heures sous l’eau courant le plat bien sale), je préfère dorénavant tout faire tremper dans le bac, puis réduire au maximum le passage sous l’eau courante. Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il faut être bien organisé pour laver la vaisselle du moins sale au plus sale, mais c’est une habitude à prendre 😉

 

—-

Petits gestes d’économie d’eau au jardin

  • Installer récupérateur d’eau dans le jardin : Geste basique, qui consiste à installer un récupérateur d’eau pour récupérer l’eau de pluie coulant des toits. Il en existe de plusieurs tailles/ volumes, mais c’est le moyen de faire des économies. On en a 2 de 1000L au jardin, cela nous tiens quasiment l’été

 

  • Pailler naturellement les plantes : C’est la solution la plus écologique pour limiter l’évaporation d’eau des plantes et la solution promue pour la permaculture. Que cela soit au potager, dans les plate-bande, ou les plantes en pots, le paillage est un excellent moyen d’économie d’eau. On peut utiliser de nombreux matériaux : pailles, branchages, branche broyées, résidus de tonte, herbes séchées (ex. dessous de mon potager : paillage avec la dernière tonte). Évitez au maximum les tissus qui ont l’inconvénient d’artificialiser les sols et augmenter la température à proximité des plantes.

Economiser l'eau : pailler les légumes du potager

 

  • N’arroser les plantes qu’au besoin : Autre geste auquel on ne pense pas : limiter l’arrosage des plantes du jardin au juste nécessaire. Il ne pleut pas tous les jours dans la nature, alors les plantes n’ont naturellement pas besoin d’eau tous les jours. De plus, quand elles vivent de la frustration en eau, elles apprennent à la supporter et sont plus résistances. Pour ma part,  je n’arrose que lorsque je vois que la plante commence à baisser la tête (feuille tombantes par ex), et cela ne leur empêche pas d’être belles /productives tout l’été.

 

  • Remplacer la pelouse par une prairie ou des herbes sauvages : Lorsqu’on a un jardin, on rêve souvent de la jolie pelouse verte en toute saison. Mais a moins d’habiter au nord, dès que l’on creuse, c’est une catastrophe écologique. En effet, en été  quand il fait chaud, il faut compter autour de 3 à 6 litres d’eau d’eau évaporée par m2 par jour (soit la consommation d’eau de 3-4 personne par m² de pelouse..). De plus, comme les pelouses sont “mono herbe”, elles sont très pauvres en bio-diversité. Chez nous, on a laissé la pelouse se transformer en prairie, avec notamment pas mal de trèfle blanc. Cela n’a dérangé personne, nous n’avons plus besoin d’arroser en été et cela reste a peu près vert.

 

Trèfle des montagnes

 

  • Ne pas avoir de piscine : Une piscine de jardin représente un volume de  50 000 à 80 000 litres d’eau. Imaginez la consommation que cela représente “pour l’agrément” quand on compare ce volume avec  ce que l’on a besoin de boire (2Litres / jour /personne => une piscine c’est l’eau pour 25.000 personnes !).   Alors même si cela “fleurit” chez les voisins, à la maison, on se refuse à en installer. Pour piquer une tête, il reste les piscines municipales.

 

—-

Et la consommation que l’on ne voit pas…

Nous avons échangé nos petites idées pour économiser l’eau par nos actes, mais j’aimerais aussi vous indiquer quelques petits gestes invisibles dans nos achats. En effet, nous ne voyons jamais l’eau consommée pour fabriquer l’objet que l’on achète alors qu’elle  peu  être énorme. Alors pour économiser l’eau, nous avons quelques petites habitudes à adopter dans nos achats

 

  • Utiliser des produits “solides” au lieu des gels et liquides : Par exemple les gels douches / shampoings classiques sont composés de  80% et 95% d’eau (1) et en demande plus encore lors de leur fabrication. Acheter des produits solides permet d’économiser toute cette eau de fabrication. En plus, c’est zéro déchet !

 

Economiser l'eau : choisir des savons et shampoings solides

 

  • Ne pas acheter de boissons en bouteille dans le commerce (et notamment sodas) :  En fait, un soda en bouteille demande l’eau (que l’on boit) , plus l’eau pour préparer les autres ingrédients, plus de l’eau pour de la fabrication de la bouteille (plastique)..  Il est donc plus raisonnable de préparer ses boissons d’été maison.

 

  • Limiter la consommation de bœuf : (Je ne dis pas interdire, ne vous méprenez pas). En fait, c’est juste que l’élevage de bœuf demande plus de ressources en eau/aliments que d’autres viandes (c’est normal si vous regardez la taille de la bête). Pour vous donner un exemple il a été estimé qu’il faut  de 15.000L d’eau par 1kg de bœuf (1). Donc pour économiser l’eau, on peut aussi remplacer de temps en temps ses brochettes d’été au bœuf par des brochettes de poulet. 😉

 

brochette poulet orientake

 

  • Limiter les achats de produits numériques (smartphones, ordinateurs, ..) : Si on pense assez vite aux métaux/minéraux dans les équipements numériques, on oublie toute l’infrastructure de production gourmande en eau (pour l’extraction des métaux, les bains de traitement pour traiter les métaux,  les bains de traitement des cartes électroniques, etc..). En moyenne on compte 12.700 L d’eau pour 1 smartphone, 27.600 L d’eau pour l’ordinateur. Alors ne remplacer/acheter que si et seulement si l’équipement est hors d’usage et irréparable permet d’économiser beaucoup d’eau sans s’en rendre compte 😉

 

—-

Maintenant à vous 🙂

Quels sont vos petits gestes pour économiser l’eau ?

—-

Pour aller plus loin / Quelques chiffres glanés sur le net

Quel est mon diagnostic de consommation en eau ?

 

Quelle consommation d’eau pour quoi ?

  • Le besoin en eau de boisson (indispensable pour vivre) est de 1.5 à 2L /jour/personne
  • La consommation “moyenne” en France autour de 150 L/jour/personne avec 93% au nettoyage et 7% à l’alimentation

En pratique (2)(3)(4)

  • Lavage des mains : 13L /minute de robinet ouvert
  • La douche
    • 15L d’eau / minute de robinet ouvert
    • Au-delà de 10 minutes de douche, la quantité d’eau consommée pour la douche est plus importante qu’un bain
  • Un bain consomme 100 à 200 litres d’eau
  • Les WC
    • WC classiques :  6 à 12 litres d’eau à chaque utilisation
    •  Chasse d’eau double commande : de 3 à 6 litres à chaque utilisation
  • La vaisselle
    • Vaisselle à la main : d5 litres (remplissage des bacs) à 50 litres (eau courante)
    • Lave-vaisselle : 25 à 40 litres par lavage (20 à 25 litres pour les plus récents)
    • Lave-linge : de 70 à 120 litres par lessive (40 à 90 litres pour les plus récents)
  • Un lave-linge consomme 80 à 140 litres d’eau
  • Le lavage d’une voiture consomme environ 200 litres d’eau
  • L’arrosage du jardin consomme 1000 à 2000 litres par heure.
    • Arrosage de la pelouse : 3-6 L d’eau / m² de pelouse en été
  • Remplissage d’une piscine : de 50 000 à 80 000 litres

Sources

Source image d’en tête : https://news.hmgjournal.com/TALK/Story/Hyundai-urban-farming

Print Friendly, PDF & Email


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.