50 Nuances de printemps

50 Nuances de printemps

Bonjour à tous et toutes,

S’émerveiller de la nature qui repart, se régaler des couleurs vives des fleurs de printemps, rester sans voix devant les premières orchidées sauvages… Le printemps est pour moi source de vives émotions et d’espoirs sans limites.

Alors que les infos (et la météo actuelle… ) ne font que nous démontrer le changement climatique, voir la nature si expressive me rassure un peu quant à sa survie. Alors que l’on ne voyait plus la fin de l’hiver, tout est reparti d’un coup avec une grande exubérance et une grande beauté. Alors que tout semble détruit à certains endroits du globe, dans nos campagnes, nos actes de préservation commencent à porter leur fruits et laissent enfin la nature s’exprimer.

Avec ce printemps, J’ai le cœur en joie, j’ai envie de gambader de partout, de crier que la nature est belle, qu’en la protégeant nous arriverons à vivre en harmonie avec elle. J’ai envie de m’émerveiller de tout, de courir comme une gamine au travers des champs, de profiter de ces parenthèses d’éternité, et de les transmettre à mes petits gourmands, à mes proches, à vous

Ce matin, j’aimerais vous montrer un peu de ces folles nuances de printemps qui envahissent notre campagne drômoise et les plateaux du Vercors. Grimpons, courrons, allons-nous tremper les chaussures dans les herbes couvertes de rosée.. Et profitons ensemble 🙂

~~~~

Dans les montagnes

La haut dans les montagnes du Vercors, le printemps n’en est qu’à ses débuts. Les alpages d’altitude se parent de touches de couleurs, les forêts s’égayent progressivement. A l’occasion d’une sortie dominicale, malgré les nuages, nous avons pu apercevoir ces prémisses

 

Grimpons dans le Vercors

 

 

Voir les forêts qui s’égayent

Arrivés à notre destination, au plateau d’Ambel (~1200m), nous découvrons des forêts figées à la sortie de l’hiver, et le liseré blanc des dernières neiges ..

Col de la bataille au début du printemps

Étonnant contraste avec les plaines en contrebas où les champs se teintes du vert fin du printemps.

Vue sur la vallée d'Omblèze

 

Autour de nous, en altitude dans les alpages, les crocus percent les herbes sèches en multitudes de paquets colorés.

 

En avançant sur les chemins, traversant les sous bois nous découvrons de nombreuses tâches bleu ciel illuminer les pentes. Il faut parfois bien se percher pour les attraper en photo, mais rien ne vaut notre émerveillement :

 

La balade est grise mais elle reste joyeuse. Au retour,  il y en a un qui fut très content !

 

~~~

Dans la plaine

Avec le temps chaud de la semaine, les fleurs ont foisonné dans les plaines et les sous bois. Depuis début avril, je guettais la sortie de mes “grands amours” en macrophotographie : les orchidées sauvages. Je connais les spots à 30km à la ronde, les “surveille” en passant, n’hésites pas y faire quelques détours pour promener le chien… A la faveur des températures et du beau soleil, elles sont sorties d’un coup, offrant un spectacle qui me laissa bouche bée.. Comme une gamine, plusieurs soirs de suite, je vins me régaler de leurs couleurs..

 

 

 

En contrebas de mon “spot” favoris d’orchidée, une tache blanche attira mon attention. Descendant la précautionneusement les pentes couvertes de ronces, je découvris un champ de narcisses sauvages.. Est ce un rêve, est-ce une réalité ? Je restais de longues minutes stupéfaite..

 

 

~~~

 

En espérant que ces quelques photos vous auront plu (quelle est votre préférée ?) et /ou vous auront fait sourire, je vous souhaite une belle journée !

Print Friendly, PDF & Email


14 thoughts on “50 Nuances de printemps”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.