Huile parfumée aux herbes (fait maison !)

Bonjour à tous et toutes,

Dites, entre nous, est-ce que vous pratiquez la conserve ?  Vous savez cette ancienne lubie de grand-mère à mettre tomates, haricots, fruits en bocal dès le mois d’Août, pour profiter de ces saveurs en hiver.  Dorénavant, c’est une tendance nécessaire pour être sûr ( e)  de profiter de bons produits en hiver.

A la maison, la conserve (et la confiture ) est presque un « sport » que je pratique (en famille !)  avec un grand contentement les week end d’août.  Les multiples tomates cerises du potager qui finissent en bocal confites, les tomates en coulis, les fruits d’été en confiture ou au sirop..  J’expérimente toutes les techniques.  Tout dernièrement,  en farfouillant dans un magazine « Rustica » chez belle Maman, je suis tombée sur une « méthode » encore nouvelle pour moi : la réalisation d’huiles parfumée aux herbes. Vous devez connaître ces bouteilles d’huile aux multiples saveurs que l’on trouve chez les épiceries fines (à prix d’or)… et bien, c’est un excellent plan pour profiter des saveurs des herbes du jardin .. Et c’est tout simple à faire maison !  Piquant honteusement le magazine à belle Maman (Merci !!), j’ai réalisé quelques petites bouteilles 100% maison.

Alors qu’aux premières dégustations dans des salades de crudités le résultat c’est révélé excellent (et bien savoureux), j’aimerais vous partager le tutoriel. Les ingrédients correspondent pour l’instant à mon meilleur essai, cependant vous pouvez varier au gré de votre imagination. Personnellement, je compte bien provisionner quelques bouteilles supplémentaires pour mes futurs cadeaux de Noël 😉

Bref, voici la « recette » !

~~~~

Huile parfumée herbes maison - Au Fil du Thym

~~~~

Recette : Huile parfumée aux herbes (fait maison)

 

Temps de préparation : 10 min.
Temps de repos : au moins 2 semaines

Ingrédients

Pour petite bouteille d’huile  de 50cl :

  • 1 bouteille en verre de 50cl (récupérée)
  • 2 à 3 branches d’herbes fraîches de votre choix : thym, estragon, origan..
  • 2 clous de girofle ou 1 cuillère à café de coriandre  en grains,
  • 1/2 cuillère à café de grains de poivre
  • 35 à 50 cl d’huile d’olive  première pression à froid (selon l’encombrement des  herbes/épices)

Note : Dosage personnel : 2 branches d’estragon + 1 petite branche de thym + 2 clous de girofles + 1 cuillère à café de grains de poivre.

Réalisation

  • Lavez vos herbes égouttez soigneusement et les laissez les sécher 24 à 48 heures à l’air libre.
  • Lavez votre bouteille en verre, puis remplissez là d’eau bouillante. Laissez reposer deux minutes,  puis retirez l’eau et laissez refroidir.
  • Récupérez les herbes coupez-les d’une taille compatible à votre bouteille. Disposez les herbes, les clous de girofles/grains de poivre/etc dans les bouteilles.
  • Faites chauffer l’huile à deux doux puis versez sur les herbes jusqu’à ce qu’elles soient bien recouvertes.
  • Fermez et laissez mariner au moins 1 semaine à l’ombre et au sec (tiroir de cuisine, cave, etc).

 

Conservation :  Conservez cette huile parfumée herbes jusqu’à 6 mois à l’ombre et au sec.

Utilisation : Pour agrémenter des salades, sur du poisson, direct sur du pain, ou à offrir en cadeau !

Variante express : Vous pouvez faire une version express disposant simplement des herbes et de l’huile dans votre bouteille. Mais dans ce cas, conservez au frais et consommez dans la semaine.

 

Huile parfumée herbes maison - Au Fil du Thym

 

Astuces :

  • Préférez une huile d’olive de bonne qualité pour réaliser ces huiles parfumées. Évitez les mélanges d’huile et surtout les huiles type iso 4, cette dernière ne se conservent pas bien et rancissent.
  • Les saveurs de ces huiles parfumées pouvant être assez typées (et non-utilisables à toutes les sauces), je vous conseiller de débuter par des flacons de 50cl environ.
  • Variante : Variez les herbes du jardin selon vos goûts et préférences :  thym, estragon, origan, basilic, etc… ainsi que les épices.
  • Variante : Huile pimentée : ajoutez 2-3 piments oiseaux par bouteille.
  • Avec de l’ail : Si vous utilisez de l’ail dans vos bouteilles et visez une conservation longue, il sera préférable de cuire la gousse d’ail 10 min dans de l’eau bouillante.

Note : Vous entendrez sans doute parler sur des articles similaires de risque de botulisme dès que vous réalisez une conserve maison. Il faut baisser le niveau de panique car le botulisme reste une maladie rare en France : on compte 20-30 cas en France, liés le lus souvent à des salaisons industrielles, conserves industrielles, et plus rarement conserves maison. Plus d’infos sur le site de l’institut Pasteur

 

~~~~

 

Suggestions Maison : Consultez aussi :

Billet généraliste sur les conserves

Liste des recettes de conserves et confitures sur le blog

Tomates cerises confites (en conserve)

conserve tomate cerise / conserve tomate confites - Au Fil du Thym

Astuces : Sécher les herbes du jardin

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de

13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Pour faire des conserves il faut :
1. un jardin
2. de la place
Je n’ai ni l’un ni l’autre ! Les quelques pots de confiture et de sauce tomates me prennent le peu qui me reste. Sinon bien sûr que j’en ferais car c’est trop agréable de les trouver l’hiver !
Bonne idée cette huile elle doit avoir un goût délicieux. Merci Flo

C’est une très bonne idée qui me trotte dans la tête depuis un moment. Et j’ai de quoi faire avec les herbes aromatiques du jardin. Belle journée

si je puis me permettre de vous donner un conseil; faite chauffer l huile d olive a 75 dégrée, couper la source de chaleur et mettez y les herbes a infuser, elle libérerons beaucoup plus d arôme qu a froid.

je trouve que les herbes dans l’huile noircissent et n’ont pas un très bel aspect je préfère les mettre en cubes au congélateur la couleur est préservée

Combien de temps peut-on conserver cette huile ?

Bonjour,
Je vous invite à vous renseigner sur la toxine botulique concernant cette recette…

Pourriez-vous préciser votre commentaire? En quoi cette recette est concernée éventuellement par la toxine botulique?

Bonjour, dans le cas de la mise en conserve d’une herbe fraiche ou autre legume cru directement dans de l’huile, la toxine botulique peut se développer de maniere incolore et inodore et celle ci peut etre tres dangereuse

13
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
Retour en haut