Histoire de nos expressions culinaires (2)

Suite des billets sur les expressions culinaires 🙂

En ce dĂ©but de vacances d’étĂ©, je me dit que cela vous distrairait de connaĂźtre quelques histoires :

 

 

 

1. Pour commencer, on pourrait « ĂȘtre ou rester baba » (=stupĂ©fait). On pense souvent que cela a un lien avec la cĂ©lĂšbre pĂątisserie. En fait non. Cette expression provient du latin mĂ©diĂ©val et du verbe « batare » qui signifie ouvrir la bouche. Au dĂ©part, notre expression se disait « ĂȘtre Ă©-ba-hi » mais on la simplifia en doublant l’onomatopĂ©e « ba »

 

baba au rhum ( de ma belle mĂšre :) )

2. Pour rester dans la pĂątisserie, on pourrait « rouler quelqu’un dans la farine » mais cela n’est pas sympathique du tout car cela signifie lui mentir. Cette expression provient du XIX et aurait Ă©tĂ© crĂ©e par l’association du mot « rouler » (ce faire rouler) et du mot « farine » souvent employĂ© pour dĂ©signer des termes trompeurs. Pourquoi de la farine ? La farine Ă©tait frĂ©quemment utilisĂ©e au XVIe siĂšcle par les acteurs de thĂ©Ăątre pour masquer leurs visages, d’oĂč la connotation « fausse ».

3. On se radoucit, partage Ă©quitablement et l’on « coupe la poire en deux » ? Si on comprend aisĂ©ment l’expression, on peut se demander pourquoi la poire. Il semblerait que cette expression ait Ă©tĂ© crĂ©e en 1882 par messieurs FĂ©lix Galipaux et Lucien Cressonnois dans leur comĂ©die « La poire en deux ». Dans ce rĂ©cit, deux personnages sur une scĂšne se disputent pour pouvoir dĂ©clamer leurs vers, puis finissent par s’entendre, couper la poire en deux et dĂ©clamer tour Ă  tour 4 vers.

4. On reste dans les fruits pour « se fendre la poire » et rire un bon coup. Cette expression proviendrait de l’argot et en particulier d’une caricature de 1832 rĂ©alisĂ©e par Charles Philipon qui reprĂ©sentait la tĂȘte de Louis Philippe (alors Roi de France) sous la forme d’une poire.

5. Toujours dans les poires, vous connaissez l’expression « entre la poire et le fromage » qui signifie « Ă  un moment calme entre deux Ă©vĂšnements». Cela ne vous surprends pas que l’on parle d’abord de poire (fruit) alors qu’actuellement on mange le fromage avant le dessert ? En fait, cette expression provient du XVIIe siĂšcle, Ă©poque ou les fruits se mangeaient avant le fromage.

6. AprĂšs cet intermĂšde, si on « ramenait nos fraises » ? Cette expression Ă©galement tirĂ©e de l’argot signifie soit simplement « arriver » soit « se manifester de maniĂšre inopportune ». Elle prendrait simplement origine dans le caractĂšre incongru du fait de cueillir une seule fraise, et la ramener Ă  la maison dans la manger ! Dans ce genre de cas, combien sommes nous Ă  prĂ©fĂ©rer la dĂ©guster sur place. Dans une autre connotation, la « fraise » serait un des nombreux termes argotiques pour dĂ©signer la tĂȘte (comme la tronche, la pomme, etc)

7. Quand on cuisine, on a souvent « du pain sur la planche » c’est-Ă -dire beaucoup de travail. On le comprend aisĂ©ment actuellement quand on veut tenter de rĂ©aliser du pain sans robot. Le pĂ©trissage Ă  la main est relativement long. Initialement, cette expression voulait dire tout autre chose : Avoir du pain sur la planche, c’était disposer de rĂ©serves pour l’avenir et ĂȘtre certain de ne manquer de rien. En fait, au dĂ©but du XXe siĂšcle, le pain pouvait se conserver relativement longtemps avant d’ĂȘtre mangĂ©, et plusieurs grandes miches pouvaient ĂȘtre stockĂ©es sur des planches.

 

8. De cette longue conservation du pain peut se comprendre l’expression « cela ne mange pas de pain » = cela n’a pas d’impact. En fait le pain Ă©tait tellement courant dans l’alimentation et souvent stockĂ© en telles quantitĂ©s, qu’en manger n’avait que peu d’incidence sur les rĂ©serves alimentaires.

9. Pour terminer, soyons « bons comme le pain blanc ». Pourquoi du pain blanc ? En fait, au moyen Ăąge et jusqu’aux premiĂšres industries du pain, le pain du peuple Ă©tait plutĂŽt du pain complet grisĂątre et foncĂ©. Seuls les plus riches avaient les moyen de faire faire du pain plus clair et plus raffinĂ© (pain blanc) de qualitĂ© et goĂ»t supĂ©rieur.

VoilĂ , en vous souhaitant un bon amusement !

Sources :

  • http://www.expressio.fr/expressions/rouler-quelqu-un-dans-la-farine.php
  • http://www.expressio.fr/expressions/couper-la-poire-en-deux.php
  • http://www.expressio.fr/expressions/se-fendre-la-poire.php
  • http://www.expressio.fr/expressions/ramener-sa-fraise.php
  • http://www.expressio.fr/expressions/avoir-du-pain-sur-la-planche.php

 

Image d’en tĂȘte :

Enregistrer

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Un article tout à fait intéressant et amusant !