Gratin chou romanesco, tomme et noix - Gratin d'hiver - Au Fil du Thym

Bonjour à toutes et tous;

Avec la soupe, le gratin est un des plats les plus réconfortant qu’il soit. Alors que direz-vous d’une variante saine et gourmande, à base d’un légume de saison ?

Avec novembre, je m’attendais à ce que les étals de mon marché favori se remplisse d’une large variété de choux. Tous beaux, tous jeux, tous frignants, colorés de blanc, de vert, de rouge. C’est souvent un magnifique tableau hivernal… . Mais force à été de constater que pour l’instant la diversité n’est pas encore à son plein, C’est surtout un chou qui truste longueur et largeurs des l’étals : chou romanesco. Si vous ne le connaissez pas, c’est un chou à tête, plutôt pointu et d’une étonnante couleur verte. Il se cuisine comme le chou fleur et présente une saveur pouvant tirer vers la noisette. C’est mon chouchou (sans jeux de mots) pour la recette de galettes de chou prisée des plus-si-petits gourmands.

Bref, un premier chou romanesco dans le panier d’automne 2021 a évidemment été cuisiné en galettes. La semaine d’après, j’avais bien envie de changer et d’opter plutôt pour un réconfortant gratin. Avec le froid arrivant, c’était idéal. Ce gratin, je le souhaitais plus savoureux que le classique « chou-béchamel », et donc réfléchis au une association de goûts et texture qui change. Pour le pep’s de la tomme des Pyrénées ramenées de vacances. Pour le croquant dessus et le rappel de la saveur noisette du chou fleur, quelques noix concassées. Pour lier, ma « béchamel légère et crémeuse » (cf. exemple ici) qui permet de se faire plaisir sans le côté roboratif de la béchamel originelle. Le tout cuisiné avec amour, gratiné et servi bien chaud.

A la dégustation, me croirez vous si je vous dis que mes gourmands n’en n’ont pas laissé une miette ? Je suis toujours un peu inquiète quand je tente des nouvelles recettes de chou mais là, ils m’ont étonné. D’une assiette à l’autre, je n’ai entendu que des « miams ». La note fromagère qui apporte du crémeux et adoucit le côté « vert » du chou, la note de noix qui donne une légère amertume et se marie avec le romanesco. Il semblait y avoir cette alchimie qui caractérise une bonne recette. Si bien que :
(Mari) « Si un jour tu fais un best-of gratin, tu peux le rentrer dedans ! »
(Florence)  » Avec la tartiflette en première place ? »
(Mari) « Avec un rebloch’ qui pue des pieds, oui ! »

Bref, ce gratin chou romanesco, tomme et noix ayant été adoré (et même refait ce week-end), je me suis dit que la recette pourrait vous intéresser. Cela pourrait vous permettre de changer de vos classiques recettes au chou romanesco. J’espère qu’elle vous plaira

Bonne journée !

****

Gratin chou romanesco, tomme et noix - Gratin d'hiver - Au Fil du Thym

****

 

Recette : Gratin chou romanesco, tomme et noix

Saison de la recette: Octobre – Mars

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson: 40 minutes

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  •  1 chou romanesco
  •  100 g de tomme de montagne (au lait dev ache)
  •  15 cerneaux de noix
  •  200 ml de crème légère
  •  200 ml de lait
  • 1 cuillérée à soupe bombée de maïzena
  • sel, poivre, noix de muscade

Réalisation

  • Détachez les fleurettes du chou romanesco du pied. Lavez les puis faites les cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient fondantes (10-15 min pour l’eau bouillante). Disposez les
  •  Coupez la tomme en dés. Concassez grossièrement les cerneaux de noix.
  • Dans un plat à gratin, répartissez une couche de fleurettes de chou, la moité de la tomme, le reste du romanesco et le reste de tome.
  •  Dans une casserole, placez le lait, la crème, et la maïzena, sel, poivre, noix de muscade. Fouettez pour diluer la maïzena. Portez à feu doux jusqu’à ce que la sauce épaississe. Cela doit être moins épais qu’une béchamel.
  • Répartissez la sauce sur le gratin, puis parsemez des cerneaux de noix concassés.
  •  Enfournez pour 30 minutes à 180°C. Le gratin doit dorer dessus.

Servez de gratin chou romanesco, tomme et noix bien chaud.

Gratin chou romanesco, tomme et noix - Gratin d'hiver - Au Fil du Thym

 

Astuces :

  •  Variante 1 : Remplacez les noix par des noisettes
  • Variante 2 : la recette est aussi réalisable avec du chou fleur ou un mélange des deux.
  •  A l’avance : Vous pouvez tout à fait préparer le gratin à l’avance, ne le cuire que 20 minutes au four, puis réserver pendant 1 à 2 journées pour dégustation ultérieure.

****

Suggestions Maison : Autres idées de recettes autour des choux

Chou fleur rôti au four et au paprika

Chou Fleur rôti four au paprika - Au Fil du Thym

Chou blanc sauté au curcuma

 

****

 

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

un excellent gratin
bonne journée

Les gratins sont ultra réconfortants, c’est sûr ! Cette version a en plus la qualité d’être vraiment originale.
Bonne journée, bises.

Bonjour Florence
C’est un gratin que je cuisine depuis longtemps déjà mais avec du choux blanc ( chou cabus)
ou bien du chou frisé !!
Et même des endives !!
Parfois aussi, je remplace la tomme par du fromage de chèvre frais que je fais fondre dans la
béchamel légère ( pour le chou cabus) !!
Et avec le gratin d’endives, j’aime ajouter du bleu dans la béchamel !!
Cela apporte à chaque fois , une touche de peps à ses légumes plutôt  » fades »
Excellente semaine à toi !!
Enjoy

une bonne astuce pour manger encore plus de tomme en se donnant bonne conscience !! 😀