Escapade en Savoie #2 : A la découverte de la tourbière des saisies

Tourbière saisie - point de vue sur le mont Blanc

Bonjour à tous et toutes,

Alors que le mois de Mai s’approche de la fin, on se surprend presque à penser aux vacances d’été. Pas vous ?  Dans cette thématique, j’aimerais reprendre avec vous la “série” d’idées de sorties en Savoie/Beaufortain, là où nous avons passés nos vacances l’été dernier . 😉

D’ailleurs, Vvus pouvez retrouver le “premier épisode” en suivant ce lien, sur le sentier/randonnée “tradition & terroir” des Pointières

Aujourd’hui, parlons de tout autre chose : Voyez-vous, nos vacances en famille comportent souvent des activités culturelles (visite de châteaux, lieux historiques), mais aussi des activités nature où l’on découvre des sites naturels protégés. Dans cette optique, dans le Beaufortain, il y a une sortie/randonnée incontournable à réaliser : la tourbière des saisies. Nous l’avons réalisée, en sommes sortis ravis, donc j’aimerais vous la faire découvrir

 

 

Prenez vos chaussures de randonnées, et partons dont à la découverte de cet écosystème précieux 🙂

 

~~~~

Qu’est ce qu’une tourbière ?

  •  Un espace nature protégé

Une tourbière correspond à une zone humide ou s’accumule progressivement de la tourbe c’est-à-dire un sol organique très riche en nutriment (cf [01]). La tourbe reviens à du compost naturel, composé de matière plus ou moins décomposée. Comme ce sont des sols riches et humides, les tourbières sont des milieux très prisés par les végétaux dont les mousses, joncs et de nombreux arbres.

Une tourbière est un écosystème précieux pour sa bio-diversité car il se comporte comme un puit de carbone : Énormément de carbone est piégé dans les tourbières et l’ on considère qu’elles stockent tous les ans 1% de nos émissions de carbone ! Elles sont de plus en plus protégées et/ou restaurées pour leur valeur écologique.

 

  • La tourbière des saisies

La tourbière des Saisie se situe au col des saisies, séparant le Beaufortain de la vallée de l’Arly, sur une surface de près de 300 ha. C’est la plus grande tourbière des Alpes, et très spéciale car elle est située sur un terrain en pente.  Elle accueille une faune et flore très spécifique à la montagne, et de nombreuses espèces rares.

Depuis 2013, elle est protégée par une appellation de “réserve naturelle régionale”. Plusieurs itinéraires de randonnée ont été aménagés pour permettre au touriste de la découvrir a pied sans l’abîmer.

Je vous propose donc de venir avec nos la découvrir en randonnée.  🙂

 

 

 

 

~~~~

A la découverte de la tourbière des saisies

Débutons la balade dans les chemins boisés. Bordures de myrtilliers et racines d’arbres marquent le passage..

Tourbière saisie - dans les chemins

Alors que nous rejoignons les arbres, nous arrivons vite en bordure de zone humide. Petits ruisseaux, aires ombragées apportent beaucoup de quiétude ..

 

Dit maman, il y a des champignons sous les myrtilliers  ! S’étonnent les petits gourmands. Délicatements lovés dans la mousse, les champignons s’éclatent au coeur de l’été..

 

Marchons encore un peu et nous arrivons dans la zone de tourbière . Alors qu’une immense étendue d’herbes folles apparaît devant nous, nous ne pouvons qu’être émerveillés par la tranquillité des lieux.  Le silence n’est rompu que par le bourdonnement des libellules et le croassement des crapauds. Les petits gourmands tentent des les attirer, je tente de les prendre en photos. Mais mince ! qu’elles sont rapides !

 

Alors que nous continuons sur les pontons de bois, nous découvrons les tâches blanches des “linaigrettes des alpes”

 

Nous marchons encore quelques pas, puis en nous retournant, nous restons sans voix : Au loin, le Mont Blanc se dévoile chapeauté de blanc.  Que la Nature est belle ! Les kilomètres qui nous séparent semblent s’évanouir devant l’immensité des montagnes d’été.. et mon coeur se réjouit de voir des paysages si préservés.

Tourbière saisie - point de vue sur le mont Blanc

Tourbière des Saisies - Point de vue sur le Mont Blanc - Tourbière saisie - au Fil du Thym

    

  Nous quittons ce point de vue avec regrets, mais l’esprit ayant hâte de découvrir les beauté des tourbières..

 

A chaque virage, il y a de nouvelles images pour s’émerveiller.. Teintes pastels des mousses, jeux de lumière..

Arrivés au “sommet” de la balade, nous réalisons une pause goûter bien méritée. Alors que les petits gourmands parlent encore des libellules, je pars en quête de la flore. Plantes d’eau et jeux de lumière attirent mon regard d’amoureuse de la nature.

 

 

Nous redescendront majoritairement dans les bois, parfois dans des chemins bordés de myrtilliers, parfois

 

Au détour des fougères, nous découvrons des amanites : vous savez ces “célèbres” champignons rouges que l’on dessine tous enfant…

 

 

Un dernier regard sur cette riche tourbière termine la balade. Les petits gourmands sont fatigués mais contents d’avoir vu la tourbière, les libellules et les champignons. Mon mari a trouvé la balade très agréable. je suis ravie de la balade, des images si verdoynates et de mes nombreuses photos. Quoi demander de mieux pour une journée de vacances ? 😉

 

~~~~

Informations pratiques

Pourquoi réaliser

Comment s’y rendre ?

La tourbière se situe sur la route entre  Crest-Voland et les Saisies. Avec un système GPS, réglez sur “les saisies” . Vous trouverez rapidement des panneaux directeurs.

 

Astuces pour réaliser la balade :

Avant toute chose ne sortez JAMAIS des chemins sinon vous risquez d’abîmer la tourbière.  Ne cueillez pas de fleurs, et pour les myrtilles, c’est juste un petit peu pour la consommation personnelle.  Un panneau explicatif vous donnera les règles en début de balades

Sinon :

  • Le sentier est bien aménagé, parfois en chemin de terre, parfois avec des  ponts en bois. Il ne présente pas de difficultés particulières. Il y  quelques passages un peu boueux/glissants qu’il faudra franchir avec précaution (après tout, on est en zone humide ^^)
  • Pour la promenade, équipez-vous de baskets ou chaussures de randonnée basse montage pour faciliter le passage des zones humides. .
  • La promenade dure 2h pour des bons marcheurs, comptez plutôt 3-4h pour une balade en famille avec pauses goûter/photos/découverte de la nature/etc.

 

 

Plus d’informations

Vous trouverez tous les détails de cette balade dans le guide touristique des saisies (en vente  à l’office du tourisme)

Sur la tourbière : 

Plus général  sur le milieu des tourbières

 

 

~~~~

Que faire à proximité ?

Si vous appréciez la randonnée, les balades, je vous conseille vraiment de revenir vous balader du côté des Saisies : Il y a de  nombreux itinéraires de randonnée,  très souvent accessibles en famille. Pour ma part, j’ai pas mal “cavalé” en matinée dans le coin, et je dois avoir été charmée tant par les paysages que le côté agréable des randonnées ou la clarté du balisage (si besoin d’astuces, n’hésitez pas à demander 😉 ) . Ci-dessous quelques photos piquées lors de ces sorties : )

 

 

~~~~

 

En espérant que ce billet vous ai distrait et peut être donné envie d’aller découvrir cette tourbière, je vous souhaite un bon dimanche !

Print Friendly, PDF & Email

6 Replies to “Escapade en Savoie #2 : A la découverte de la tourbière des saisies”

  1. vraiment magnifique et sympa cet endroit !

    1. C’est vraiment une balade à avoir réalisé dans le coin, tout en profitant de la nature et en respectant sa fragilité !

  2. Merci pour ce partage avec toujours d’aussi belles photos! Belle journée

  3. La photo du champignon à l’ombre des myrtillers est fabuleuse…

    1. Il m’avait fait de l’oeil en passant 😉

Laisser un commentaire