Escapade au coeur des ocres et du Colorado Provençal

Escapade au coeur des ocres et du Colorado Provençal

Bonjour à tous et toutes,

Alors que l’heure des vacances a sonné pour certains, je vous propose de partir nous aussi en balade dans un magnifique coin de France, un coin dans les paysages vous donneront  l’impression d’être à l’étranger : le Colorado Provençal !

 

Mais avant tout, mes pensées vont vers Notre Dame de Paris, ravagée hier soir par un incendie. Que l’on soit croyant ou pas, Notre Dame représente notre histoire, le cœur de notre pays, . et c’est une partie de Notre histoire et notre identité qui s’est consumée. Comme vous sans doute, j’ai été sidérée, profondément touchée, meurtrie, par la destruction de ce bâtiment que je perçois quelque part comme la “Mère de la France”. Ce matin, après la sidération de la nuit, j’espère que nous nous retrouvons bientôt tous ensemble dans l’espoir pour œuvrer à sa reconstruction. Croyants, non croyants, de France ou d’ailleurs, c’est le moment de nous rassembler pour restaurer ce joyaux et de monter que l’humanité ne fait qu’un..

 

En attendant, retournons en Provence…

Courant Mars, un petit répit dans les problèmes de santé familiaux nous a laissé l’opportunité de partir pour un court week-end. Hors de question d’aller loin, mais il y a tellement de jolis choses en France que nous avions l’embarras du choix. La proximité des Ocres du Roussillon / du Colorado Provençal, deux endroits réputés, nous as vite décidé

Il me faudrait des billets et des billets pour vous parler décemment de la région du Lubéron que nous avons rejoint :  La douceur d’y vivre au printemps, la tranquillité de ses villages perchés, la rusticité des paysages rougis par les ocres, les étendues des collines sèches où poussent thym et romarin, sont autant de charmes qui nous ont séduit..  Alors dans ce billet, je vais commencer par  vous présenter deux sites incontournables : Le chemin des Ocres du Roussillon et le Colorado Provençal.

 

~~~~

Qu’est ce que “Les Ocres du Luberon” ?

Pour commencer, il me faut faire un peu de géographie : Nous allons dans le Sud de la France, département du Vaucluse, dans le territoire du Luberon. Le Luberon désigne en fait le massif du Luberon, un massif montagneux peu élevé de Provence, situé entre Vaucluse et hautes alpes, et siège d’un parc naturel régional. C’est une région à climat et végétation très méditerranéen, très agricole, et fait de petits villages. Pour le rejoindre, prendre l’autoroute A7 vers le sud, et sortir à Cavaillon pour rejoindre Gordes, Roussillon, ..

 

 

Les “Ocres” du Luberon désigne en fait les pigments ocres contenus dans les sables des roches de certaines montagnes du Luberon, pigments ayant donné le nom aux anciens sites des mines et carrières d’extraction. Leur histoire date de 1780, quand un habitant de la commune du Roussillon (en Provence) découvre ces sables rouge et notamment qu’ils contiennent des pigments très résistants après traitement et parfaits pour les teintures.  Les mines se développement  rapidement dans les sites naturels, vite aidés par l’arrivée du chemin de fer. Elle perdure jusqu’à l’apparition des colorants de synthèse, courant 20e siècle. Aujourd’hui abandonnées, redonnées à la nature, ces mines sont les témoins des activités des hommes et des lieux stupéfiants de couleurs.

Il existe plusieurs sites “à visiter” :

  • Le sentier des Ocres de Roussillon
  • Les mines de Bruoux,
  • Le colorado Provençal à Rustrel
  • Les musées des Ocres à Roussillon

Nous n’avons eu le temps de visiter que le n°1 et n°3. Je vous parlerais donc de ces deux sites

 

 

Aperçu du village de Roussillon

Village de Roussilon (en Provence)

 

~~~~

Le sentier des Ocres (Roussillon)

Le sentier des Ocres correspond à un sentier de découverte dans les anciennes mines d’ocres de la commune de Roussillon. Abandonnées depuis des dizaines d’années, elles sont aujourd’hui reprises par la nature tout en restant très bien aménagées pour la découverte. Au travers du sentier,  en 1 heure de temps, on peut découvrir les paysages rougis par l’ocre, des panneaux explicatifs simple, le tout dans une balade simple

Plutôt que de vous les décrire par mots la beauté de ces lieux, je laisse parler les images 🙂

 

 

Commençons le sentier en bord de falaise, alors que les pins nous cachent les paysages rouges des ocres..

 

 

 

Au bout d’une centaine de mètres à plat, nous débouchons directement dans la carrière. Le contraste des couleurs est saisissant..

Le Sentier des Ocres du Roussillon (Provence)

 

Descendons entre les falaises…

 

Vue d’en bas, on perçoit bien la hauteur des falaises..

Le Sentier des Ocres du Roussillon (Provence)

 

Et l’effort de ceux qui remontent..

Longeons le bord de la falaise pour rejoindre l’autre côté

Le Sentier des Ocres du Roussillon (Provence)

 

Nous nous enfonçons dans la forêt qui a repris ses droits. Un air de printemps flotte dans l’air..

 

Mais au premier détour, de nouvelles sculptures rocheuses se dévoilent..

 

 

Après un terre plein en forêt, de nouvelles falaises se détachent..

 

Instant selfie au coeur des falaises pour les touristes…

 

 

Nous terminons la balade dans la forêt, au cœur des buissons..

 

Avant de Remonter vers Roussillon..

Le Sentier des Ocres du Roussillon (Provence)

~~~~

 

Le Colorado Provençal

Autre site d’extraction industriel : Les coteaux de Rustrel. Fortement creusés par l’homme, ils révèlent aujourd’hui des étendues de sable rouge, orange, jaune, des paysages secs, des falaises qui ne sont pas sans rappeler le Colorado américain. D’où le nom actuel du site : Colorado Provençal. Là-bas, on peut se perdre dans le Sahara à la française, s’émerveiller des déclinaisons de couleurs sur les roches.. et contempler en même temps l’impact de l’activité humaine. Il y a la bas deux sentiers disponibles : un sentier “bleu” facile d’accès (1H de balade), permettant de faire le tour par le bas des carrières, et un sentier “ocre” permettant de grimper au-dessus (2 à 3H, avec grimpette). Nous avons du nous contenter du “bleu” avec les petits gourmands.

De même que pour le sentier des Ocres, je vous laisse vous faire une idée par images. 🙂

 

 

Nous commençons sur un petit chemin de terre, n’apercevant au loin que le bord des Ocres..

 

A la fraîcheur des ruisseaux..

 

Alors que nous nous rapprochons, les terres se colorent de rouge, teintant même la végétation…

 

 

Puis au détour d’un arbre, le Sahara apparaît..

Colorado Provençal à Rustrel

 

Colorado Provençal à Rustrel / Arrivée dans le Sahara

 

 

Terres rougies par le sable, blanc des falaises, contraste étonnant de roches..

Colorado Provençal à Rustrel

 

Colorado Provençal à Rustrel

 

 

Mettre ses pas dans les traces du temps et des hommes..

 

 

Perspectives de désert..

Colorado Provençal à Rustrel

Colorado Provençal à Rustrel

 

Me voici capturée en pleine action 🙂

Colorado Provençal à Rustrel

 

 

Étonnant contraste entre le rouge sable et le vert collines, entre la  désolation du Colorado et l’humanité du village de Rustrel..

Colorado Provençal à Rustrel // aperçu du village de Rustrel

 

 

Alors que nous nous arrivons dans le Sahara, nous apercevons un attroupement en bas d’une “colline”. Une personne est tombée et s’est gravement blessée. Nous voyons des secours s’attrouper et nous écartons pour ne pas gêner. Au moment de partir, un bourdonnement dans les airs attire notre attention. Un hélicoptère de secours arrive sur site, nous devons tous nous écarter. Stupéfaits, impressionnés,  nous n’avons néanmoins pas pu nous empêcher de “contempler” ce spectacle, et rendre hommage au  travail des secours

 

 

 

Rentrer dans un petit chemin teinter de couleurs de printemps..

 

 Sur un dernier bourdonnement d’hélicoptère..

 

 

 

~~~~

Et dans les collines sauvages..

Je ne pourrais évoquer les ocres du Luberon sans parler aussi des mines abandonnées qui peuplent la chaîne de montagne. Loin des sites touristiques, elles se laissent découvrir à tout randonneur prêt à grimper un peu et partir à l’aventure dans la forêt. Lors d’une balade matinale, j’ai pu en approcher quelques-unes, que voici en photo 🙂 Si vous avez l’occasion, n’hésitez donc pas à aller vous y perdre pour découvrir des coins non touristiques.

 

 

~~~~

Pourquoi visiter ces Ocres  ?

Après visite des ceux sites (et en regrettant de n’avoir pu réaliser la visite des mines de Bruoux), on vous conseille très vivement d’aller les visites :

  • Parce qu’ils sont “d’ici” : Sites provençaux, ces deux lieux sont l’occasion de passer des vacances en France tout en découvrant des paysages d’ailleurs.

 

  • Pour faire des vacances/escapade responsable : sans prendre l’avion, sans trop polluer, en dépensant notre budget vacances pour alimenter notre économie locale. En plus de ces deux sites, la région du Luberon dispose d’une richesse de patrimoines, sites naturels, balades et terroir à découvrir.

 

  •  Parce que ces sites et la région du Luberon sont magnifiques de beauté, entre la Provence et le charme d’un ailleurs. Que ce soit mon mari, les petits gourmands ou moi-même avons été stupéfaits des paysages de ces sites, tout comme le charme de la région nous as clairement plu.

 

  • Pour la découverte d’un pan de notre histoire avec l’extraction et la transformation de l’ocre

 

  • Pour l’aspect photogénique : soyons francs, ces sites sont magique pour la photo 🙂

~~~~

 

Informations pratiques

  • Pour vos y rendre, la voiture est évidemment nécessaire. Pistez” Roussillon” pour le sentier des Ocres et “Rustrel” pour le Colorado, vous trouverez bien vite des pancartes.
  • Le sentier des ocres est garni de 150 marches, donc malheureusement la balade n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite. Le Colorado provençal le sera, sous réserve de bien sélectionner le chemin d’accès et de rester dans le Sahara.
  • Réalisez la visite plutôt au printemps/automne, ou alors au matin en été. Le Colorado est particulièrement dégagé et exposé au soleil, donc il faut vite chaud la bas (Note : prévoyez aussi un peu d’eau).
  • Que ce soit dans le sentier des ocres ou dans le Colorado, évitez de grimper et empêchez vos proches de grimper de partout. L’accident est vite arrivé..

 

Infos pratiques & sources
– https://www.avignon-et-provence.com/sites-naturels/ocres-de-roussillon
– http://ocresenluberon.fr/

~~~~

En espérant que ce billet et ces photos vous ont permit un peu d’évasion, pourquoi pas donné envie d’y aller, je vous souhaite une belle journée !

Print Friendly, PDF & Email


8 thoughts on “Escapade au coeur des ocres et du Colorado Provençal”

  • Bonjour Florence
    C’est juste Grandiose , Merveilleux vos photos, vous estes pas seulement une excellente cuisinière mais un excellent Photographe aussi !
    Nous aussi on marche beaucoup mais on ne connaissait pas ce sentier des Ocres et nous allons passer un weekend dans vos traces 🙂
    Un grand Merci pour toutes vos balades que vous nous faites découvrir 🙂
    Bien a vous , Marianne

    • Bonsoir,
      Merci pour les compliments, mais je ne mérite pas grand chose, le site est magique et très photogénique.
      On (ie. la famille) vous conseille vivement d’y aller. C’est un des “grands site” de France à avoir vu une fois dans sa vie tellement c’est beau 🙂 (comme les gorges du Verdon, rocamadour, Gavarnie… 😉 )

  • Bonjour Florence, Que de beaux souvenirs vous venez de me rappeler. Quand j’ai fait connaissance de mon mari c’est un des premiers endroits qu’il m’a emmené voir. Je suis restée émerveillée bouche bée devant tant de beauté. Merci pour vos photos qui donnent j’espère à beaucoup d’aller voir ce site merveilleux. Vous allez sourire Florence, quand nous y sommes allés c’était en novembre , et nous avons du écourter notre promenade car incroyable mais vrai, il a commencé à neiger et quand nous étions entrain de prendre un petit goûter à Apt nous avons vu arriver un chasse neige!!!!! Si si, mon mari m’a dit vite il faut partir sinon nous allons être bloquer et je peux vous assurer que le retour sur Marseille à été périlleux car la route était très enneigée et sans pneu neige et pour un marseillais c’était quelque chose. Par contre ce qui était très drôle quand j’ai montré les photos sur mon lieu de travail à Paris, je me rappellerai toujours d’une phrase d’un de mes collègue en voyant ses grandes colonnes d’ocre saupoudrer de neige, étant lui même un très grand gourmand, Oh Micheline on dirait des grands sucre d’orge!!!!!!!!!!!!!! Nous y sommes retournes deux fois pour faire connaitre à mes enfants mais cette fois-ci sans neige, et c’est toujours le même ravissement.

    • Coucou
      (Désolée de n’avoir pu répondre plus tôt, la semaine a été très compliquée..)
      Je suis vraiment ravie que ces photos vous rappellent ces bons souvenirs. Les premières fois sont toujours précieuses et marquantes (pour moi, c’était Yport et Etretat en Normandie.. et cela me “fait toujours quelque chose” quand je vois passer des photos 😉 ).
      La neige en Novembre, c’est effectivement étonnant; mais cela devait être magique en photo 🙂

  • J’adore les grands espaces et le climat semi-désertique du Colorado… j’avais beaucoup aimé moi voyage il y a dejà plusieurs années. Merci beaucoup de nous faire voyager ainsi!

  • J’avais passé un court séjour en Luberon il y a quelques années et les ocres avaient fait partie des raisons pour lesquelles j’avais choisi cette destination ! J’en garde un souvenir émerveillé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.