Eloge de la simplicité culinaire

Bonjour à tous,

En commençant mon blog, je m’étais promise de ne jamais donner mon avis hormis pour critiquer ms réalisations, mais suite à un commentaire de Colinette « j’espère ne pas avoir été grossière en employant les termes, « simple et gouteux » [..]», j’ai ressenti le besoin de donner mon opinion, et  affirmer que non  la cuisine simple et gouteuse n’est pas grossière, et  qu’elle est pour moi l’essentiel de ma cuisine.

Mousse au chocolat à l'ancienne

 

La cuisine comme beaucoup de domaines est aujourd’hui très influencée par les médias. Que cela soit via nos cuisines réalités favorites, les magazines ou sites internets ils nous montrent une image de la cuisine gastronomie, raffinée, avec 10 préparations différentes par plat, des ingrédients d’exceptions [et chers], un dressage très élaboré… et qui ne vaut d’intérêt que si elle réponds à ces standards.

En débutant la cuisine – et étant très influençable à l’époque -, j’ai cru que je rentrerais dans ces moule, aurait le temps de faire des plats compliqués, et surtout ne ferais plaisir à ma table qu’avec ce type de plats… Et je me suis complètement vautrée dans cette appréciation.

Car dans les faits, malgré la passion, mon temps pour faire la cuisine est très limité car j’ai un travail et une famille.. Quand j’avais du temps en cuisine, et que j’ai tenté du « très original » Les réactions de mon entourage n’étaient pas forcément flatteuses.. A n’y rien comprendre ! Mais à force d’analyse des réactions de mon entourage, des instants où je m’amuse vraiment en cuisine j’ai fini par comprendre que ce qui leur plaît de manger au quotidien et ce qui me plaît de cuisiner c’est le « simple & bon ».
A présent, j’assume, et je dis non à cette image de cuisine gastronomique dont on nous abreuve. Je dis que la simplicité a du bon, que le plat servi à la bonne franquette n’est pas grossier, que le gratin dégoulinant de fromage est certes moche mais il fait plaisir à tous, et qu’il n’y a pas besoin d’un amuse bouche en 3 textures pour satisfaire des amis venus prendre l’apéro. Je me promets d’arrêter de me mettre la pression pour « sortir » de l’orignal, de l’inédit, du magnifiquement beau, de d’admirablement dressé, et du « qui prends 3heures à préparer » !

Pour être sincère.. Quand je [ou mon entourage] rentre du taf -les ¾ du temps crevée – j’ai plus envie de manger un plat simple, où je n’ai pas besoin de décortiquer les goûts & textures. Je veux du bon, mais du bon qui me surprends pas trop, qui me réconforte, qui me fasse plaisir parce qu’il contient un ingrédient connu.  Ce qui me fait plaisir dans ces moments, c’est la saveur simple d’une sauce citron minute, le côté gourmand d’une quiche, d’un gratin passé au four, ou d’une simple salade de fruits. Je ne veux pas d’un carpaccio de Saint Jacques aux 5 agrumes et écumes de raifort [<=nom inventé]…. Et je ne contrefiche de voir une tarte aux pommes admirablement dressée en ligne. Même si ma tarte est vraiment moche c’est sont goût qui m’intéressera et me réconfortera.

Quand je rentre du taf – à 95% crevée -, même si j’adore cuisiner, en vérité je n’ai pas le temps de passer les fameuses 3h pour réaliser 15 préparations par plat [et une heure de plus pour mettre en scène la photo]. J’ai beau avoir un peu d’expérience qui m’ont permit de gagner en rapidité, j’arrive (de très juste) à sortir une entrée ultra simple et un plat « frais du soir »… – J’arrive à peine à faire une photo à l’arrache en posant mon assiette, un verre et une déco sur une planche à bois recouverte de papier peint pendant que les autres attaquent leur plat. –

En vérité… Entre la gestion des petits gourmands, le rangement des trucs qui traînent et la vaisselle {ah, la fameuse vaisselle}, même avec un mari formidable, et bien c’est parfois chaud d’avoir 5 minutes d’affilée pour éplucher les carottes. ^^   Alors oui, au quotidien, j’aime la simplicité. J’aime le bon petit plat qui demande max 10-15 minutes d’activité et que je laisse mijoter ou colle au four jusqu’à ce que tout le monde soit disponible pour dîner, et j’aime la photo prise en 3 minutes qui me permet de manger à une heure décente.

Certes.. De rares fois, quand il s’agit de faire un repas de fêtes, je prends ma demi journée en cuisine, met les petits plats dans les grands et passe 2 heures à faire un Baba au rhum maison…. Pour tout vous dire, ces « orgies de cuisine» sont organisées à l’avance, avec mon entourage qui gère les tracas de l’ordinaire pendant que je m’active en cuisine. Je sais que ces journées là, tout le monde met du sien pour avoir à table quelque chose de très bon [mais parfois très raté visuellement].

Mais pour tout vous dire… A côté de cela de mes « jolies » recettes, je sors aussi bien que vous les soirs de grosse flemme la grosse plâtrée de coquillettes-jambon avec du fromage –amenée directement dans la casserole -, qui met tout le monde d’accord. Et je sais que même si c’est une cuisine de très simple, pas très jolie visuellement, au moins c’est meilleur que l’industriel et tout le monde est content. 🙂

Bref.. J’assume, j’aime le « simple et gouteux » au quotidien, mes recettes très souvent « simples », mes photos prises à l’arrache, même si cela doit m’attirer une image de « cuisine de seconde zone ». La cuisine n’est pas mon métier, c’est une passion, mais une passion pour laquelle je n’ai que peu de temps. 🙂
Voilà, l’humble avis d’une cuisinière amateur sans prétention aucune, qui tiens un blog pour le partage de bonnes idées.

Je m’excuse si je vous ai embêté avec cet avis, promis, je reviens avec des recettes demain  😉

 

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Non Paruline, tu ne m’as pas embeté. Tu as résumé en quelques lignes la vie de quelques blogueuses…donc simple et bon c’est aussi ma devise. Et je pense aussi l’avis de beaucoup. Je le répete nos blogs de cuisine ne sont pas des blogs de « gastronomie »…mais notre cuisine quotidienne et familiale de tous les jours. Et tout comme toi je me régale à cuisiner de bon petits plats maison pour mes loulous! Bisous et bonne semaine

Je pense même que le simple et bon est la marque des grands, comme la petite robe noire toute simple la marque des grands couturiers, pourquoi ? Parce que dans les tralalas, les fioritures, les petites mousses par ci, les « et son accompagnement de » me font penser à une cuisine qui a besoin de chichis pour être bonne. Qu’on essaie d’en mettre plein l’esprit de celui qui va déguster parce qu’au fond le plat n’est pas abouti. Les noms ronflants et prétentieux, les assiettes alambiquées sont pour moi du mauvais goût. Seul les très grands, qui ont travaillé pendant des années sur les textures, les parfums, les coupes et les cuissons peuvent prétendre à cela, j’admire les grands chefs qui ont dévoué, en toute simplicité et en tout humilité leurs vies à la cuisine. Ils sont à l’écoute du produit pour le sublimer dans sa simplicité, le juste assaisonnement, la touche qui révèle ou qui suggère, pas les zigouigouis grotesques et compliqués que certains présentent au nom de la grande cuisine. Le goût avant tout. Voilà donc pour moi la simplicité est le meilleur chemin vers la perfection, tiens le cap miss 😉

coucou Paruline,, non,non tu ne m’a pas ennuyé ni embêté avec la lecture de ton article,, c’est tout à fait moi, et surement la plupart des blogueuses passionnées de cuisine, sauf que je n’ai jamais fais d’article sur mon ressenti!!!
Alors, merci de ton partage, qui résume la vie d’une maman qui est passionnée par la cuisine mais qui à une plus belle passion encore : sa famille!!!
bizzz, isa

Coucou et merci pour cet article qui ne m’a pas du tout embêté, bien au contraire. Comme toi, je pense que la cuisine simple ne veut pas dire qu’elle n’est pas bonne. Maman de trois loulous, je prends énormément de plaisir à réaliser des recettes simples parfois même avec mes loulous pour leur apprendre que ce qui est bon n’est pas forcément compliqué à préparer. Bises

Bonsoir,
Vous avez entièrement raison, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, surtout quand c’est bon.
Ceux ou celles qui critiquent non surement pas grand chose à faire de leur journée.
Moi aussi il m’arrive de passé plusieurs heures à tout préparé quand il y a des repas familiaux mais cela est très lourd à gérer.
Bon courage et continuer à nous donner des idées simples et vite faites pour nous régaler.

Ton article me fait chaud au cœur..merci beaucoup pour cette mise au point..
J’adhère complètement a ce que tu écris.. Comme toi, j’ai déja fait des recettes de dingues, qui n’ont pas eues l’unanimité.. le bon simple et gouteux est très souvent a notre table.comme il nous arrive de faire la platrée de pâte, chez nous c’est souvent carbonara..et on se régaaaaale..
encore merci

Je suis complètement d’accord avec toi ! A chaque occasion sa cuisine, et elle n’a nulle besoin d’être compliquée et élaborée au quotidien. D’autant que, comme tu dis, les médias l’influencent énormément, et c’est parfois dommage car on en oublie l’essentiel… Merci pour ce billet qui remet très bien certaines pendules à l’heure !
Bonne journée, bisous.

Merci d’avoir pris le temps de te mettre devant ton clavier et de « lâcher » TA vérité. Qui est très certainement celle de pas pas de blogueuses même si elles ne l’avouent pas. En tout cas j’ai l’impression que c’est moi qui ai écrit ce billet, je suis d’accord avec toi en tous points et je me retrouve complètement dans les descriptions de ta façon de gérer ta cuisine et le blog. Sauf que moi je suis à la retraite et que j’ai beaucoup plus de temps. Mais finalement non pas tant que ça. Mes journées sont si bien remplie par différentes activités que je ne passe pas plus de temps en cuisine que lorsque j’étais en activité….peut-être même moins car avant je passais une partie du W.E à préparer des plats d’avance pour gagner du temps en semaine, chose que je ne fais pratiquement plus.
Quant à la sophistication des plats, présentation et saveurs, les plus simples sont souvent les meilleurs même dans les restaurants réputés.
J’ai voulu essayer moi aussi de faire des présentations originales, employer des ingrédients nouveaux et inconnus pour moi, pour finalement revenir à mes basiques. J’aime encore découvrir de nouvelles façons de cuisiner mais je reste un peu plus prudente désormais.
Quant aux photos je ne passe que très peu de temps à les faire car comme tu le dis ce ne sont pas des plats de présentation mais des plats préparés pour être dégustés par la famille. En plus j’aime manger chaud les plats chauds alors vite quelques photos ……..et à table !! ;o))
Bravo pour ce billet d’humeur que j’aime beaucoup !
Bonne soirée
Michèle

je t’applaudis à deux mains ma paruline, je suis tout à fait d’accord avec toi !!!
pareil pour moi, quand je rentre le soir avec mon fils, que mon ado revient un peu plus tard, on n’a clairement pas le temps de passer 3 heures a cuisiner et à dresser
d’abord si je fais ça, mon fils me vide le frigo et les placards parce qu’à 18h grand max il crève de faim et n’attendra pas une minute en plus son assiette !!
pour ce qui est du dressage, des blogs, qui proposent des merveilles de dressage et/ou de plats bien compliqués, je ne vais sans doute pas me faire d’amis mais je m’en fiche, je pense qu’il ne faut clairement rien avoir d’autre à foutre de ses journées et/ou avoir un mari qui prend tout en charge à coté et surtout, ne pas être maman célibataire ou divorcée avec encore un petit en bas âge à gérer ! c’est mon cas, je me tape tout, toute seule, au quotidien … hier j’ai fait un effort de dressage pour mon bonhommet, j’ai dessiné un coeur au ketchup dans son assiette a coté du croque monsieur et des cornichons, son sourire lui a mangé le visage et c’est bien tout ce qui compte
voila, c’est dit !!
pour moi la cuisine, c’est ce qui régale mes enfants et qui les voit manger les légumes tous les jours de bon appétit !!
je t’embrasse bien fort

Oh que j’aime ton texte qui résume totalement ma façon de penser et de cuisiner !!!!

Tiens, je pense la même chose! Je ne chercherai jamais à rivaliser avec les  » pros », les vrais, ni avec les blogs qui présentent des photos bien léchées, des plats compliqués et surtout je n’entrerai pas dans le système  » tout le monde l’a fait, il faut que je le fasse aussi ».Donc mon blog blog est basique, simple et les plats que j’y présente, et bien ce sont ceux que je mets sur la table quotidiennement, comme je le faisais lorsque je travaillais et que 4 affamés attendaient à la maison..
Ce qui n’empêche pas de faire plaisir, et d’apprécier, aussi, les jolies rencontres qu’on peut faire à travers les différents blogs

J’adore trop ton article qui résume à la perfection ce que je pense !!!!!!!!!! je ne travaille pas et j’aurai le temps de faire de la cuisine gastronomique et beau mais ce qui plaît à ma famille, c’est la cuisine simple et bon, avec plein de fromage qui dégouline !! lol !!!!!!!!!!

Bonjour Paruline, si je pouvais, je reprendrais mot pour mot tout ce que tu as dit tellement cela me correspond aussi !!! je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à aimer la cuisine simple et gourmande, qui ravit toute la famille et que chacun peut reproduire chez soi 😉
A bientôt !
Carine

hello! un petit message simple et rapide: merci pour ton article

Je n’avais pas vu cet article mais je tiens à te dire que je suis complètement d’accord avec ce que tu écris ! Nul n’est besoin de faire des plats très compliqués et longs à faire pour se régaler et se resservir !! une bonne association dans les saveurs et de bons ingrédients, bien choisis, font de très bons plats ! D’ailleurs, je ne sais si tu as vu le titre de mon blog mais j’y ai précisé ma devise : Régal même dans la simplicité ! Mon but était de prouver, à ceux et celles qui ne cuisinent pas sous prétexte que c’est long, que c’est compliqué, que ce n’est pas vrai ! Je pense l’avoir prouvé plus d’une fois. Merci donc pour ce bel article ma chère Paruline ! A bientôt ! gros bisous