Poules dans le jardin - Au Fil du Thym

Des poules dans le jardin #1 : Retour d’expérience

Bonjour à toutes et tous,

Déjà, je voudrais remercier tous ceux et celles qui ont pris le temps de répondre au dernier billet. Alors que les messages négatifs fleurissent ces derniers temps (me poussant à devoir modérer dorénavant chaque commentaires… ), alors qu’une nouvelle crise internationale démarre, je ne m’attendais pas à ce que vous trouviez que le blog soit utile. Je ne m’attendais pas aussi à lire que  est si nombreux nous serrer les coudes. Dans la noirceur du moment, cela fait chaud au cœur et c’est rassurant.  Même si l’inquiétude reste là, que j’ai encore beaucoup de questions sur la suite, je reprends  la « ligne édito » prévue du blog, avec un billet qui me tiens à cœur … Il devait sortir lundi mais je l’avais retardé par profond découragement suite aux nombreux commentaires négatifs du week-end dernier.  J’espère que vous lui ferez un bon accueil

****

Ce matin je vous propose un petit détour / retour d’expérience personnel sur un thème assez original : avoir des poules dans son jardin. Il me semble que vous aviez été plusieurs à réagir la première fois que j’ai parlé des poules que nous avons adopté,  et tout aussi nombreux à souhaiter un « retour d’expérience ». C’est pour répondre à vos attentes que le voici. J’espère qu’il vous intéressera. Pour des raisons de praticité de lecture, je l’ai divisé en deux billets, vous trouverez le lien en bas de celui là. Ce premier billet évoquera les avantages et inconvénients généraux, le deuxième quelques retours d’expériences pratique sur l’installation et l’entretien.

Mais avant tout, je vous préviens que l’article a été rédigé à 4 mains, avec mon mari qui est le « responsable » des poules chez nous 😉

I. Nos poules

Avant de démarrer le retour d’expérience, je voulais vous montrer notre petite « smala ». Pour l’histoire en arrivant dans la « vraie » campagne début 2020, mon mari avait une envie : acquérir une tribu de poules. C’est très cliché, mais dans le Gers, c’est presque un incontournable des jardins de campagne. Elles sont arrivées en septembre 2020, il y a plus d’un an et demi.

Aujourd’hui, la tribu se compose :

  • de deux poules pondeuses : une rousse et une noire

 

  • de deux poules d’ornement (qui pondent aussi): une poule Bantam de Pékin  « trop mimi » et une Wyandotte dorée

 

  •  et le coq : qui contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne porte pas la culotte dans la tribu (c’est la poule rousse)

 

****

II. Les Avantages / les inconvénients  des poules dans le jardin

Si je devais faire le bilan de l’arrivée de ces dames :

 

Les Avantages

 

  •  les œufs ‘home made’ :

Le premier avantage des poules est évidemment la possibilité d’avoir des œufs maison et dont l’origine est 100% contrôlée et locale. Mais ne  croyez pas que la production d’œufs est régulière avec le cliché 1 oeuf  par jour par poule. En fait, c’est plutôt une moyenne de 0.5 œuf / jour /poule avec des gros trous notamment lors des périodes où la nuit tombe tôt (hiver) , de canicule (été), ou encore de changement de plumage (début d’hiver / début d’été). Il faut s’avoir s’adapter à ce rythme aléatoire et ne pas hésiter à donner si la « production » devient trop grande.

 

Oeufs au lait (dessert rétro) - Au Fil du Thym
Les œufs au lait, la « meilleure » recette avec des poules

 

  • La fertilisation & le défrichage des arbres et arbustes :

Si vous laissez vos poules gambader dans votre jardin, elles vont naturellement le fertiliser (par les fientes) et le défricher en allant gratter/ au pied des arbres et des buissons. C’est dans leur nature car elles s’y rendent pour se cacher des prédateurs volants. Pour l’anecdote,  les buissons fleuris installés autour du poulailler ont grandis trois fois plus vite que d’autres dans le jardin et ce sans engrais.  Actuellement, on réfléchit avec mon mari pour former un enclos dans notre verger pour les déplacer afin qu’elles défrichent / fertilisent les arbres naturellement et empêchent les insectes nuisible de parvenir aux arbres.

 

  • Mettre de la vie :

C’est- à mon sens- est le plus grand bénéfice des poules est de mettre de la vie dans votre jardin. On a souvent l’image d’un jardin comme un joli espace aménagé et fleuri. Mais on en oublie que la nature est faite pour associer végétaux et animaux. Les poules remettent une partie de cette vie, une vie qu’on ne contrôle pas et qui permet de se rappeler qu’on est qu’un des locataires de cette terre.

 

  • Cela amuse la famille :

Clairement, l’arrivée des poules a fortement amusé l’ensemble de la famille. Les-plus-petits gourmands qui aiment les regardent gambader, chercher les œufs, parfois les courser, voir grandir les poussins.  Mon mari s’amuse des caquètement et du caractère de chaque poule. A titre personnel, je me suis beaucoup amusée à réveiller le coq avant l’aube et ai eu quelques pouffement de rire en voyant les têtes de poule dépasser du bas des portes fenêtres (ex en dessous, lors d’une prise photo de recette pour le  blog). On ne s’ennuie pas. !

****

Les Inconvénients

  •  Des obligations d’entretien :

Comme tous les animaux domestiques, les poules demandent un peu d’entretien. On compte un passage quotidien pour ouvrir/fermer le poulailler (1min), un passage quotidien voire tous les 2 jours pour la nourriture,l’eau, les oeufs  (5min) e et un nettoyage complet du poulailler au moins 1 fois par mois  (1 à 2 bonnes heures). Et pour les vacances, c’est assez facile – je trouve – de trouver un voisin qui acceptera de passer remettre eau/nourriture en échange des œufs du jour.

 

  • Le bruit

Si les poules son majoritairement silencieuses, et bien il y a des moments où cela caquète sévère. Si en plus vous incluez un coq, aux beaux jours, vous avez certains concerts de quelques minutes. Cela peut parfois déranger les voisins – en témoigne les nombreuses histoire de voisinage sur le sujet – ou gêner les lèves tard. Autre impact, si vous télé-travaillez, vos poules ou votre coq peut se faire entendre. Le « cocorico » du coq a fait marrer dans quelques-unes de mes réunions de télétravail. ^^

 

  • Cela réduit le panel de plantations possibles dans la zone où elles ont accès

Petit inconvénient des poules dans le jardin : vous pouvez oublier quelques plantes fragiles comme les bulbes et les semis maison. Les poules arrivent toujours à les trouver et gratter dessus. Pour ma part, alors que je voulais faire dans le jardin joli massif avec plein de fleurs annuelles, j’ai dû réviser mes plans et  transformé le tout en roseraie. Mais avec les roses, pas de soucis ^^

 

  •  L’odeur

Elle peu être assez forte si la litière des poules reste trop longtemps à l’humidité ( Note de l’expert : ce ne sont pas les déjections des poules qui sentent mais la décomposition de la litière voir des aliments frais donnés sur la litière) . Un poulailler bien entretenu ne sent pas à plus d’un ou 2 m.

 

****

 

 Et donc, je vous conseille des poules dans le jardin ?

Franchement, si vous en avez la possibilités, oh que oui.  Certes, elles permettent d’avoir des œufs bio « made in jardin », mais  ces dames ont apporté une touche de fun dans le jardin, de légèreté, de « je m’en foutisme de vos problèmes » qui aident à relativiser quand cela va mal. En étant franche, elle ont changé ma façon de percevoir ce jardin et m’ont permit de me faire une image plus complète de la nature. Ces bénéfices n’ont pas de prix.

 

****

 

Suite du billet par ici au sujet de l’installation des poules et de l’entretien.

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Un petit bijou ces deux articles à lire pour les novices ou les plus « expérimentés » ( je ne savais pas le rôle « néfaste » du chou,j’attends impatiemment peut être un troisième volet sur la couvaison et les petits poussins à protéger contre les buses même dans la journée !

Bonjour Caroline
J’ai eu , il y a longtemps , une attaque de buses sur mes poules !!
Depuis mon mari a fabriqué et installé dans leur prairie , 2  » caches  » !!
Comme une niche !!
Les poules y vont se mettre à couvert quand un rapace plane au dessus !
Dès que le danger est parti, elle re sortent et à partir de ce moment , plus de problème!
Bien à vous !

Merci de cet échange bonne soirée

Bonsoir,
merci pour votre billet très sympa sur vos volailles. Cela donne envie mais cela représente pas mal de précautions à prendre et de travail pour les protéger des prédateurs terrestres mais aussi aériens car je vois des buses voler de temps à autre et cela me ferait peur car j’ai deux petits chiens (pincher et chihuahua qui pourraient servir de cible… Enfin j’ai 77 ans et mon époux deux ans de plus et je me dis que c’est peut-être un peu tard pour tenter cet élevage.

bonjour Florence
Tout d’abord , je tiens à te dire que je t’ai lu sur FB !
Et je veux te soutenir également !!
Je dirais que  » RIEN N’EST DU factice a partir du moment où s’est fait avec le coeur  »
Et c’est ce que ton blog montre !!
Ensuite , comme je le dis toujours , il n’y a pas DE PETITES OU DE GRANDES CHOSES MAIS DES CHOSES A METTRE EN PLACE  »
Et pour finir , les commentaires désobligeants , tu les laisse de côté !
Tu te concentres sur toi et ta famille et c’est tout !
En ce qui me concerne , J’AI CHOISIS LA PAIX DEPUIS TOUJOURS !!!
LA PAIX EN SOI -MËME, C’EST CE QUI PERMET DE RESTER CENTRER ET DANS DE HAUTES VIBRATIONS AFIN DE NE PAS SE SENTIR PERTURBER PAR CEUX QUI NOUS ENTOURENT !!
JE CHOISIS TOUJOURS DE FAIRE DES CHOIX PACIFIQUES !!!
Ce qui permet d’être bien ancrer : Rechercher ou faites des activités qui apportent la PAIX ou qui apportent l’énergie de la paix aux autres !!
Cherchez ce qui vous relie aux autres , , les dénominateurs communs qui existent entre tous !!
Soyons les BALISES ET LES ANCRES dans ce monde chaotique !!!
CHACUN A SA FACON,MAIS FAISONS _LE !!
LA MEILLEURE MANIERE DE DESAMORCER LES PRISES DE POUVOIR EST DE RESTER FERMEMENT ANCRE EN SOI , FERMEMENT CONFIANT , AFIN DE RESISTER A TOUT !!

En ce qui concerne les poules , nous en avons une dizaine _ des nègres soies , des poules parisiennes et des poules rousses !!
C’est vrai , les poules apportent de la gaieté ; elles caquètent , le coq chante , j’adore les voir
gratter et venir manger !!
C’est très intelligent et curieux , une poule !
Et je confirme , les fientes sont un super angrais !!
Nous avons un poirier hyper vieux _ plus de 70 ans !
Mon papa qui a 70 ans a connu le propriétaire qui avait planté le poirier et c’est lui qui nous a vendu le terrain de notre petite propriété !!
Tout ça pour dire que quand nous avons construit notre maison, il y a 20 ans , le poirier était mal en point !
Nous avons construit le poulailler et l’enclos des poules dans la parcelle du poirier !!
Et avec les déjections des poules , 20 ans après , le poirier donne encore et pas qu’un peu !!
Je me sert également du fumier pour le potager , c’est le seul angrais que j’utilise et ça fonctionne bien !!
Mes voisins sont contents et viennent leur apporter des déchets contre des oeufs !
Je te conseille vivement d’investir dans une clôture électrifiée pour y mettre tes poules !!
C’est ce que nous avons fait : les poules pâturent où elles veulent , il n’y a plus de crainte du renard ou belettes , bref des nuisibles et quand nous partons , les poules sont tranquilles et nous aussi !
( A un moment , j’avais un chien qui venait et faisait peur aux poules avec la route pas loin)
Avec la clôture , aucun animal ne vient plus !
Et j’ai même les renards qui viennent à 10 mètres chasser ds la prairie des voisins !!
Et de plus , cela laisse les plantations tranquilles mais il leur faut de la place!!
On compte à peu près 10 mètre carré par poules !!
Ps mes enfants qui sont grands maintenant ont beaucoup appris en suivant la naissance et l’éducation de petits poussins !!
Excellent dimanche à toi !!
Enjoy !!

Bonjour, j’ai 2 poules depuis 2019, et j’ai du leur faire un enclos, j’avais lu et cru naïvement que les poules faisaient peu de dégâts.. Je les lâche une partie de la journée, mais elles grattent beaucoup.
Merci pour votre billet bien fait.

Les poules sont l’Attila du jardin! Mais quel bonheur d’avoir de bons œufs et de voir leur tête à la porte fenêtre dès qu’on ouvre les volets le matin. Je ramasse les crottes sur ma terrasse et je les mets dans mes carrés potager qui apprécient cet apport. Merci pour ton article.