Lectures juin 2022

Dernières lectures #36 : Inspiré du quotidien

Bonjour à toutes et tous,

Cela fait longtemps que nous n’avons pas papoté bouquins, ne trouvez vous pas ? Avec la proximité des vacances d’été, il me semble qu’il serait bon de prendre une petite pause pour échanger autour de nos dernières lectures, non ?

 

De mon côté, j’alterne les phases de lecture un peu frénétique et les moments où il m’en difficile de lire une ligne. Les moments lectures sont des pauses dans le flot quotidien et parfois elles sont bien rares. Mais j’ai toujours une « pile à lire » de bouquins d’occasion piochés chez Emmaüs, au cas où. Ce que j’apprécie dans cette pile est qu’il n’y a aucun bouquin « tendance » mais plutôt un mélange hétéroclite de livres que je n’aurais sans doute pas découvert si j’étais passée par les vendeurs neufs.  C’est ainsi que je suis tombée sur les deux dont j’aimerais vous parler aujourd’hui. Ce sont deux livres écrits par deux personnes qui ont voulu raconter leur vie et lever le voile sur des réalités dont on n’a pas forcément conscience. Ils sont sans doute caricaturaux mais ils ont le mérite d’ouvrir à d’autres points de vue.

 

De votre côté, n’hésitez pas à partager en commentaire vos dernières trouvailles et lectures juin 2022. 🙂

****

N°1 : « Absolument débordé ou le journal du fonctionnaire » – Zoé Shepard

 

Sur l’auteur : L’auteure est fonctionnaire territoriale, anciennement à la tête du blog « Éloge de la pipeautique ». C’est pour relater son quotidien qu’elle a publié son premier livre ( qui lui a d’ailleurs valu une mise à pied par sa hiérarchie).

 

Synopsis : Nous suivons donc Zoé, qui après 8 ans d’étude, est embauchée dans la fonction territoriale comme « Chargée de mission » en province. Alors qu’elle avait une haute vision du service publique, elle déchante vite en découvrant les réunions inutiles,  le laxisme des responsables, des tâches où on lui demande de faire en 10 jours ce qu’elle pourrait faire en deux heures. Elle découvre aussi  les flemmards, des « cocones », les « simplets » et les pistonnés…. et doit apprendre à naviguer dans ce milieu.

 

Mon avis

Côté forme, le livre est plutôt bien écrit, assez bien construit, et se lit sans mal.

Côté fond, avec une ironie certaine, un ton très incisif,  parfois des traits d’humour, Zoé essaye plus ou moins de dénoncer le laxisme de certains services de l’état. Il y a nombres anecdotes qui semblent irréalistes, présente situations ubuesques, affichent des personnages avec un mélange de bêtise et de mauvaise foi. Parfois on sourit, parfois on rit, parfois on  est simplement ébahi, mais jamais in reste indifférent

Néanmoins, je trouve qu’il est assez difficile de faire la part  entre les faits qui l’on inspiré caricatural. Le traits sont parfois assez grossiers, le ton parfois un peu trop supérieur voire même irrespectueux. J’ai fermé le livre en me disant qu’une partie de ce qui est décrit dedans est vrai, tout en ne sachant pas quelle était la partie romancée. Si l’auteure voulait dénoncer les aberrations du système sur un ton humoristique, le message me semble noyé dans du « trop ». Et franchement, si l’un de vous l’a lu et est dans la fonction publique, je serais bien preneuse d’un avis.

 

Bref, à mon sens, un bouquin sans doute à lire sans se prendre la tête si on veut voir un peu les coulisses de la fonction publique. Je ne suis pas sûre qu’il plaise à tous – au final, cela n’a pas été mon cas – mais ceux qui apprécient l’humour cynique y trouveront leur compte.

 

****

 

N°2 :  » Journal d’un salaud de patron » – Julien Leclerc

 

Sur l’auteur : Julien Leclerc est, depuis 2011, Directeur général de agence de presse Com’Presse, une entreprise du Lot-et-Garonne depuis 2012 qui compte une cinquantaine de collaborateurs. Adhérent puis président du Centre des Jeunes Dirigeants de France, c’est après avoir essuyé les plâtres de la gouvernance d’une entreprise qu’il décide de prendre la plume.

 

Synopsis : Julien Leclerc nous raconte une semaine de sa vie trépidante de dirigeant de PME : l’administratif, la barre des 50 salariés, les fluctuations d’humeur des clients, les risques de licenciement, l’embauche, incompréhension de ceux qui sont « là pour aider les entreprises ». Si vous pensez que diriger une entreprise c’est mettre les pieds sous le bureau et faire bosser vos collaborateurs, vous en découvrirez des belles…

 

Mon avis :

Franchement, j’ai eu un coup de cœur pour ce livre et l’ai dévoré en un week-end.

Côté forme, c’est bien écrit, se lit facilement. Le livre est assez court – limite on en aurait pris un peu plus – tous les chapitres et situations s’enchaînent bien. Et petite cerise sur le gâteau, l’auteur a su placer des traits d’humour, sachant parfois nous faire sourire

Côté fond, il présente le quotidien concaténé en une semaine d’un dirigeant. Il adresse différents plans : l’administratif, la gestion de personnel, la gestion des clients, de besoin de maintenir une vision long terme pour maintenir l’entreprise à flot et rassurer les salariés, les risques permanents qui planent au dessus des PME.  Sans rentrer dans le détail hyper technique, je trouve que l’auteur, présente à la fois un large panel de situations et un bon niveau d’information pour expliquer la situation et les dysfonctionnements. De plus, si on se doute que la fréquence des évènements n’est pas aussi grande dans la vraie vie, on se doute vite qu’ils sont réal -istes / -isables.

J’ai fermé le bouquin en ayant passé clairement un bon moment, et surtout en ayant l’impression d’avoir aperçu la difficulté du métier de dirigeant.  Alors qu’on est souvent à parler de la difficulté du métier d’ouvriers, je pense vraiment qu’on néglige la difficulté de ce métier de petit patron. Certes il y a des salauds (pour reprendre le titre) mais il est « réconfortant » de voir aussi qu’il y en a qui se démènent pour maintenir l’emploi et/ou faire les choses bien.

En synthèse : un livre que je vous conseille si le milieu de l’entreprenariat vous intéresse et pour passer clairement un bon moment avec un patron.

 

***

 

Voilà, mes dernières lectures juin 2022. et vous ?

 

Plus d’infos

  • https://www.babelio.com/livres/Leclercq-Journal-dun-salaud-de-patron–La-vraie-vie-dun-/804226
  • https://www.babelio.com/livres/Shepard-Absolument-de-bor-dee-/174627
Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour, j’apprécie beaucoup vos petits articles..je suis végétarienne et utilise les plantes, légumes et fruits du jardin..j’ai pioché dans certaines de vos recettes qui me conviennent très bien..
J adore lire, je dévore plusieurs livres par semaine tout en ne lisant que le soir..
Je n’aime pas trop le genre de livre dont vous parlez, mais c’est bien de remettre un peu les choses à leur place à travers ces récits et bravo à ceux qui les écrivent.
Je voudrais vous partager mon coup de cœur pour Mélissa Da Costa, le plus beau est « Tout le Bleu du Ciel « , mais les autres sont intéressants aussi..
Continuez à nous régaler de vos recettes et autres idées..
Merci
Marie

Mélissa da Costa avec tout le bleu du ciel est également un vrai coup de coeur . Les livres de lucinda riley également