Dernières lectures #35 : Chemins de vie

lectures novembre 2021

Bonjour à toutes et tous,

Le temps semble filer à toute allure. Me voici sur mon rare temps libre en train de préparer les billets pour la douce période de Noël où le blog transitera en mode « fêtes ». Mais avant ce changement, j’aimerais que l’on papote une dernière fois autour de nos lectures du moment. Peut être vivez vous la même chose : le retour des nuits précoces pousse parfois à se prendre son quart d’heure de lecture en soirée… et parfois la lecture se reprend à une heure bien tardive 🙂

Bref, j’ai dernièrement eu entre les mains deux romans qui m’ont beaucoup plu et que je souhaitais partager avec vous. N’hésitez pas vous aussi à proposer en commentaire vos conseils de lecture !

****

 

N°1 – La liste de mes envies – Grégoire Delacourt

Une lectrice du blog (dont je ne me souviens plus le pseudo, mea culpa… ) a suggéré ce roman sur un des derniers billets du thème. Ayant eu la surprise de le découvrir peu après chez Emmaüs, je me suis empressée de le lire.

Synopsis

Jocelyne, 47 ans, est mercière à Arras et rédactrice d’un blog de couture. Son mari ne se préoccupe plus trop d’elle, les enfants sont partis, mais cette vie lui convient.  Après tout, il y a les copines avec qui s’amuser, les lecteurs de son blog qui échangent avec elle et parfois lui rendent visite.
C’est alors qu’elle gagne au loto, plusieurs millions. Que faire avec ? Quelle envie combler avec ? Quoi changer dans sa vie ? Jocelyne décide de prendre son temps, et de voir…

Mon avis

Franchement, je remercie chaleureusement la lectrice qui me l’a conseillé car je l’ai adoré du début à la fin. 🙂

Côté forme, c’est le style de Grégoire Delacourt, fluide, simple, au plus proche des gens, ce qui fait que le livre se lit sans problèmes.

Côté fond, le roman ramène à une question que l’on s’est tous posé un jour « Que ferait-t-on si on gagne des millions ? ». Au delà des premiers achats de nécessité (ex: changer la machine à laver) ou d’envie (ex : ce joli sac), gagner des millions pose aussi la question de changer de vie. Et je trouve que la réponse de Jocelyne a le mérite d’être originale et simple : A part quelques babioles, rien. Si au départ cela surprends, au fil des pages, on comprends le personnage et sa vision.

Ce qui m’a énormément plu dedans est que  c’est le premier livre où le personnage monte qu’on a le droit d’être simplement content de sa vie courante, avec ses hauts et ses bas. Il montre aussi qu’on a le droit de ne rien vouloir changer. Alors qu’il y a presque une injonction sociétale de faire mieux ou plus,  ou que la plupart des livres parlent de changement de vie presque extraordinaires pour chercher une herbe plus verte, c’est un tout autre discours. Je trouve que c’est réjouissant de lire que ce simple « être content de ce qu’on a » est aussi une solution. (solution que j’applique personnellement.)

Conclusion

C’est un livre que je recommanderais à tous et toutes. On le réceptionnera différemment selon son vécu mais cela amène indirectement à se questionner sur soi, ses aspirations et faire le point. Parfois, c’est éclairant  !

 

****

N°2 – L’homme qui voulait vivre sa vie – Douglas Kennedy

Coïncidence amusante, le roman avec lequel j’ai enchaîné juste après change diamétralement de comportement. Cette fois, il s’agit de tout changer.

 

Synopsis

Nous suivons Ben Braford, financier de Wall Street, exemple de réussite sociale de par la hauteur salaire. Il vit dans la banlieue chic, est marié, a des enfants, peut s’acheter tout objet qui comblera ses envies du moment. Mais cette réussite ne lui convient pas. Il voulait être photographe et ne pas forcément s’engoncer dans l’archétype de la réussite américaine. L’argent ne lui apporte pas le bonheur.
Et puis un jour sa femme le trompe, et puis il commet l’irréparable. Il n’a plus d’autres choix qu’organiser sa fuite, changer complètement de vie, et voir ce qu’il advient…

Mon avis

Côté forme, en étant franche, j’ai été vite happée par le style de Douglas Kennedy à la fois clair, précis, parfois incisif, et qui ne s’arrête quasi jamais.

Côté fond, situé entre le roman de parcours de vie et le roman policier, ce livre nous invite à suivre la cavale trépidante de Ben, avec tout son lot d’imprévus et de craintes. On ne sait jamais ce sur quoi il va tomber, ce qui fait que l’on continue. Bien souvent, mes séances lectures se sont prolongées, prise par l’intrigue.

Dans ce parcours, on découvre peu à peu les espérances que Ben a dû refouler pour entrer finance, ses douleurs d’avoir dû tout quitter et l’on se prends d’empathie. Bien que traité dans un cadre un poil cynique, le roman parle de tout le cheminement que l’on peut faire en interne soit pour se plier à un moule (ici, celui de la réussite sociale) soit pour vivre ses aspirations, et des choix qu’il faut parfois faire entre les deux. La transition entre l’un est l’autre est présentée comme une  fuite, une évasion, où les paysages accompagnent les changements de pensée.

Je reprocherais peut être au personnage d’être un poil trop cynique, un poil trop paranoïaque, ce qui a la fin deviens un peu lourd. La fin en tant que telle, est même un twist étonnant, peut être de trop… Malgré tout le parcours de ces pages reste intéressant, et un moyen de s’évader.

 

Conclusion

Un livre dépaysant, bien ficelé, prenant, que je conseille. C’était mon premier livre de Douglas Kennedy, et je sais dores et déjà que je vais « rempiler » sur d’autres, ne serais-ce que pour le style d’écriture.

***

Alors, et vous ? Vos lectures novembre 2021 ?

Bonne soirée !

Plus d’infos, avis :
https://www.babelio.com/livres/Delacourt-La-liste-de-mes-envies/341546
https://www.babelio.com/livres/Kennedy-Lhomme-qui-voulait-vivre-sa-vie/2854

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Merci pour ces conseils lectures. Deux livres que j’ai lu, et comme toi, que j’ai beaucoup aimé, chacun dans un style tres different de l’autre.
A mon tour de partager ma dernière lecture: Le ciel par dessus le toit, de Nathacha Appanah. Je me suis retrouvée hapée par cette histoire bouleversante de non dit. C’est le 3eme roman que je lit d’elle, et à chaque fois je me laisse embarquer.

Bonjour Florence
Merci beaucoup pour ses nouveaux titres!!
Et merci aux lectrices pour leur suggestion !!
En ce moment , je ne lis plus beaucoup !
Le soir, je préfère écouter de la musique douce et me mettre en Zénitude !!
Ma dernière lecture est ; les ambitieuses de Virginie Girod !
40 femmes qui ont marqué l’Histoire par leur volonté d’exister !!
Et l’on comprend mieux la dose de courage et de volonté qu’ il leur a fallu pour
S’affirmer et surtout pour S’opposer au bon vouloir des hommes à une époque où la femme était
quasi  » sous tutelle des hommes  »
Ce lit facilement !!
Enjoy

La liste de mes envies lue il y a longtemps, l’autre pas mais je le note car j’aime beaucoup le style de Douglas Kennedy. Pour ma part, je participe quand je peux à des prix littéraire régionaux ou des challenges cela oblige à sortir des sentiers battus. Mais je vois que mon blog ne s’inscrit pas, je le note.