Dernières lectures #25 : Fables écologiques

Dernières lectures #25 : Fables écologiques

Bonjour/Bonsoir à tous et toutes,

Et si nous parlions un peu bouquins et romans ? Seriez-vous partant/partantes pour nous partager vos dernières lectures ?

Pour ma part, malgré des créneaux assez limités ces derniers mois, j’ai toujours un ou deux bouquins “sur le feu” et la chance d’avoir lu quelques bonnes pages. J’aimerais donc vous entretenir de deux de mes dernières bonnes découvertes. Ce sont toutes deux des “fables écologiques” qui m’ont intéressé, amusé et fait réfléchir…

Idées lectures : Deux fables écologiques

 

~~~~

N°1 – “Une histoire des Abeilles” – Maja Lunde

J’ai trouvé ce roman par hasard en librairie, puis entre le titre et la lecture du synopsis, n’ai plus résisté à la curiosité de le lire. Alors que les abeilles disparaissent sur notre Terre, quelle(s) histoires pouvons-nous bâtir ensemble ?

Synopsis :
Tao, Georges, William, 3 époques et 3 destins liés d’une manière ou du l’autre aux abeilles. Pour William, ex-scientifique anglais du au XIXe siècle devenu père d’une grande tribu, c’est l’étude de ces insectes si peu connus. Pour Georges, apiculteur de notre époque, il s’agit de garantir la pérennité de son exploitation alors que son fils se détourne de son mode de vie en devenant végétarien et en voulant faire de grandes études littéraires. Pour Tao, chinoise des années 2098, c’est tout simplement survivre alors que les abeilles on disparut du monde, alors qu’il faut polliniser toutes les fleurs à la main et que la famine guette..
Trois morceaux de vie à découvrir en parallèle, avec toujours ce petit bourdonnement d’abeilles..

Mon avis :
Pris par pur hasard, ce roman ou plutôt ses trois histoires m’ont rapidement embarquée, chacune à leur manière. Le roman est bien écrit, fluide, se lit aisément. Les informations scientifiques sur les abeilles ont l’air justes et c’est donc un moyen de se vulgariser sans en avoir l’air sur la vie des abeilles

Côté fond de l’histoire, il est intéressant de découvrir ces trois personnages sont tous à un tournant de l’histoire : naissance de l’apiculture moderne, début de la disparition des abeilles, monde post-abeilles.. Ils incarnent notre passé à la découverte du monde qui nous entourait, notre présent à voir la disparition de la Nature, un futur sombre et difficile qui nous guette fortement si rien ne change. Ils incarnent aussi notre rapport avec les générations, celle d’avant, celle d’après, et l’évolution de notre rapport à la Nature…

Des trois, l’histoire avec Tao “post grand effondrement des abeilles” est celle qui m’a le plus parlé et intéressé. J’ai eu peur de ce futur alors que je le vois se profiler grandement avec toutes les bêtises de notre société… Et en même temps j’ai eu envie d’espérer que nous avons encore la capacité de changer les choses, que nous pouvons éviter cela à nos petits gourmands (et plus)… La Nature est résiliente, si on lui laisse sa chance. Ce roman semble au final – je crois – un appel à en prendre soin.

Sans être un coup de cœur, j’ai vraiment apprécié de lire ce roman et pense sincèrement qu’il plaira à tous ceux qui ont la fibre “nature” en eux. Je vous le recommande donc si vous appréciez les histoires de Nature, sans vouloir vous plonger dans les gros livres..

 

~~~~

N°2 – “Le Philosophe qui n’était pas sage” – Laurent Gounelle

J’ai déjà du L. Gounelle avec le roman “feel-good” Dieu voyage incognito” (avis ici), roman qui m’avait vraiment bien plu. J’ai rempilé pour celui décrit comme étant une “fable écolo”, a priori amusante. Ce fut un vrai coup de cœur.

Synopsis :
Sandro est professeur un philosophie dans une université américaine, mais surtout un époux en deuil : Sa femme fut tuée par une tribu primitive d’Amazonie alors qu’elle effectuait un reportage. Empli de haine, il n’a plus qu’un unique dessein : se venger en détruisant la tribu. Mais plutôt que les armes, il envisage une autre destruction : les priver de toutes leurs valeurs, leur innocence, leur lien entre eux et avec Mère Nature.. De son côté, Elianta, chamane en devenir, n’arrive pas à comprendre ce qui motive cet étrange philosophe venu d’ailleurs…

Mon avis :
Sincèrement, j’ai (à mon goût) découvert une petite pépite avec ce roman.. Pépite qui est d’ailleurs en train de circuler dans les rangs de mes connaissances 😉
Déjà, ce roman bien écrit, fluide, et peu complexe, se lit très aisément, effectivement un peu à la manière d’un conte de l’enfance, sans se prendre la tête. Bon, clairement l’histoire est simpliste, un peu – voir beaucoup- caricaturale, mais sous cette simplicité elle cache beaucoup de matière à réfléchir.

En fait, en allant à la rencontre de cette tribu primitive, Sandro et ses comparses découvrent une micro- société qui vit en harmonie : harmonie entre les personnes, harmonie avec la Nature, harmonie avec les besoins de chacun… L’angoisse de notre monde moderne n’existe pas, chacun ne consomme que ce qu’il a besoin, personne n’est en conflit avec l’autre… Un mode idéal ? Oui, jusqu’à ce que le Sandro (et cie) y mette son grain de sable.

Petit pas après petit pas, ils vont tenter de changer cette société “idéale” en une société avec des toutes valeurs et tous les travers modernes. Chaque petit pas “vers notre modèle” est une caricature d’un des “tenants et aboutissants” de notre société;, parfois bien futiles, détachés de la Nature, et bien détachés de autres humains. A chaque petit pas, j’ai au départ souri, puis j’ai pris conscience, réfléchi, pris du recul.. Et clairement j’ai changé de point de vue sur beaucoup de choses.. Sur la nécessité de plus partager notamment.

J’aurais donc envie de vous le recommander très très chaudement.. A lire, à offrir, à partager autour de soi. On ne sera forcément d’accord avec toutes les thèses de l’auteur, mais cette fable qui se lit bien et vite à vraiment le mérite de faire prendre conscience de quelques travers idiots de notre société, et peut être aider à s’en détacher…

~~~~

Maintenant à votre tour : )

Quelles sont vos dernières lectures ?

Avez-vous des titres à nous recommander ?

Bonne journée :

 

Plus d’infos et d’avis :

https://www.babelio.com/livres/Lunde-Une-histoire-des-abeilles/954676
https://www.babelio.com/livres/Gounelle-Le-philosophe-qui-netait-pas-sage/400225

Print Friendly, PDF & Email


6 thoughts on “Dernières lectures #25 : Fables écologiques”

  • Bonsoir Florence,
    Mon dernier livre lu s’intitule :” Rassure mes copains ” , l’ histoire vraie d’un petit garçon gravement malade ,qui est condamné et qui le sait .
    Cet enfant traverse la maladie dans la foi avec ses parents et ses 3 soeurs .
    C’est sa maman qui a écrit ce livre .
    Une vraie force ! et une belle leçon de vie.
    Bonne soirée.
    Bénédicte Oriou : Rassure mes copains

  • Bonjour, pour le moment j’ai pas de livre à partager je suis entrain de finir Bernard Minier je suis dans ma période roman policier et avec Franck Thilliez dont j’ai lu tous les livres. Je dois lire aussi “Sapiens” qui m’attend.
    Mais je vais acquérir très vite ses deux romans, en lisant les Synopsis des deux livres que vous avez lu. je suis séduite. Merci de ce partage qui ma déjà séduite et dont je sais d’avance à qui je pourrai les prêter. C’est une très bonne idée cette idée de partage de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.