Dernières lectures #34 : Moments partagés

Lectures juin 2021

Bonjour à toutes et tous,

A l’orée des premières vacances pour les plus chanceux d’entre nous, je vous propose que l’on papote autour de nos dernières lectures… C’est même un billet « dernières lectures » un peu spécial car Nathalie, l’auteure d’un des livres fait partie des lectrices du blog. 🙂

Alors Venez dans le salon, il y a un thé / café / sirop de menthe maison et des petits biscuits. 😉 De mon côté, je voudrais partager avec vous deux romans, plutôt dans le thème de moments de vie partagés avec d’autres, et ceux qui changent les parcours de vie.

****

N°1 – « Un hiver avec elle » – Nathalie Boniface-Mercier

Suite à mes « vacances de blog forcées » courant Mars, vous avez été nombreux à m’écrire. Ce fut le cas de Nathalie, avec laquelle j’ai échangé plusieurs mails. Au détour de l’un d’eux, elle voulu gentiment m’offrir un des livres dont elle est auteure. J’ai un peu hésité, puis accepté sous forme d’un échange livre versus quelques produits du naissant « marché de Mamounette ». Au delà du caractère touchant du geste, j’ai découvert dans ce roman une petite pépite de gourmandise et de « feel-good », que j’ai vraiment plaisir à partager avec vous.

 

Synopsis
Au chômage, désœuvrée dans sa région Parisienne, Clara décide sur un coup de tête de tout quitter et de partir sur les routes. Direction la campagne bourguignonne, en plein hiver. Ce soir là, une tempête de neige la bloque sur une petite route de campagne et elle est « sauvée » par Jorgen, un célèbre écrivain néerlandais qui a choisi de s’installer dans le calme d’un petit village. Invitée à rester sur place par Jorgen, Clara prend le temps de se ressourcer, de retrouver un sens à sa vie, de rencontrer de nouvelles têtes… et de se reconstruire.

 

Mon avis
Je sais être moins impartiale que d’habitude dans mon « avis », vous m’en excuserez. 😉

Côté forme, le livre est court et bien écrit. Il se lit facilement et l’on peut vite se retrouver à enchaîner les chapitres.

Côté fond, l’histoire part sur le thème du « ras le bol conduisant au retour à la campagne » pour vite devenir une histoire de rencontres, de partages, autour d’une assiette ou d’une recette. Les personnages sont tous intéressants, chacun avec leur spécificités, et l’histoire s’enrichit des échanges entre tous. On sens venir le « dénouement » assez vite, mais l’auteure attend vraiment le dernier moment avant de le faire apparaître, nous tenant dans le doute jusqu’à la dernière page.

Beaucoup de romans aiment parler de ces « changements de vie », mais je trouve que l’angle adopté ici est original car il met à l’honneur la cuisine, la vraie, celle familiale et conviviale. En effet, dans ces retours à la campagne, la cuisine prend souvent une place importante. Parfois on retourne aux sources de ses jeunes années où l’on goûtait à la cuisine des grands parents. Parfois on découvre ce que sont les « vrais ingrédients », la « vraie cuisine », et le vrai sens du partage entre habitants des petits villages jusqu’à ne plus vouloir en partir (note : ce fut mon cas). Cela m’a « touchée » de retrouver cela bien exprimé et mis en valeur dans un livre.

Pour compléter cette connotation « cuisine », chaque chapitre est agrémenté d’une recette et de quelques anecdotes de la vie de l’auteure. Cela met une touche d’originalité dans le livre et le place plus sur le registre du partage que les romans classiques.

En synthèse, ce livre fut pour moi une véritable petite pépite de gourmandise… que j’ai tenté de savourer progressivement même si la tentation était grande de le dévorer. Je vous le conseille plus que chaudement… Et ne remercierais jamais assez Nathalie de me l’avoir fait découvrir. 😉

****

N°2 – Mes amis, mes amours – Marc Levy

Ce roman est un classique que j’avais lu lors de mes années d’étudiante (‘tain cela remonte...) et que j’avais adoré sur le coup. L’ayant retrouvé en seconde main à Emmaüs, je l’ai remis dans ma « pile à lire » de romans.

 

Synopsis

Antoine et Mathias, tous deux dans la trentaine, sont amis d’enfance, pères d’un enfant et divorcés. Le premier vit à Londres avec son fils. Le deuxième vient s’y installer pour prendre la suite de la garde de sa fille et trouve logement …dans l’appartement mitoyen du premier ! Pour compléter ces liens, les deux enfants sont également les meilleurs amis du monde. Alors quitte à se fréquenter souvent en journée, pourquoi ne pas carrément abattre la cloisons séparatrice et aménager une maison commune ? Deux règles à cette condition : pas de baby sitter, et pas de conquête féminine à la maison. Cette originale « vie de couple » va-t-elle fonctionner ? Avec ses hauts et ses bas, cela pourrait bien…

 

Mon avis

Côté forme – pour avoir lu une grande partie des livres de Marc Lévy – j’y retrouve cette écriture fluide, facile à lire, qui fait que l’on enchaîne les pages sans y prendre garde. C’est sans doute une des clés du succès de ses livres.

Côté fond, on est clairement sur une petite comédie « quasi conjugale » mais originale, avec ces deux pères et amis qui tentent de vivre ensemble. Il y a les hauts comme le fait de pouvoir compter l’un sur l’autre; mais aussi les bas : les petits « flicages » au quotidien, les crises de pseudo jalousie quand l’un est rentré trop tard. On se retrouve souvent à sourire de cette « pseudo vie de couple ». Autour de ces deux hommes gravitent différentes femmes, conseillères, amies, qui regardent aussi cette « vie commune » avec amusement et bienveillance. Les enfants, inséparables complices, ajoutent une touche de filouterie dans l’histoire.

Bref, on se laisse vite emporter dans l’histoire et ses pépins du quotidien (la palme est à mon sens pour la recette de saumon au lave vaisselle.. donc je me souvenais encore !), dans ce petit écosystème londonien avec attachement. C’est distrayant d’un bout à l’autre. Je ne suis pas surprise qu’elle ait été adaptée en film.

En conclusion, c’est un classique à découvrir ou à relire si vous aimez les romans comédie. Pour l’été, cela me semble tout à fait adapté.

***

Voilà, mes deux dernières lectures

Et vous ? Qu’avez vous lu ? Avez vous prévu des livres pour l’été ?

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ces livres me tentent bien ! Je n’ai pas encore prévu ma liste pour l’été . En général je pars avec quelques livres puis en achète au fur et à mesures de ce qui me tentent sur les brocantes oui en librairie sur les lieux de vacances. Cela me permet quelquefois de lire des auteurs que je ne connais pas.

Bonjour au fil du thym
Dévoreuse de livre , comme de la vie , je partage mes derniers coups de coeur :
Un livre de Mélissa Da Costa : les lendemains !
Un livre émouvant et sensible qui montre qu’ il y a toujours une voie de sortie même au plus profond des chagrins ou renaître à la vie !!!
Les 2 autres livres ne sont pas récents mais sont faciles à lire et montrent clairement qu’avec de l’espoir et la solidarité , tout est possible !!!
3 livres vraiment humain!!
Je vous conseille donc les livres de Sarah Marquis, exploratrice humaine des endroits incongrus qui mène à l’exploration de soi!!! époustouflant!!!
Et le dernier, La tresse de Laetitia Colombani , une histoire de femme encore !!
( je n’ai pas fait exprès mais ce sont toutes des histoires féminines )
Quand au choix de vos livres, je vais me pencher dessus !!
Merci de vos partages !!

Oui, comme moi !
Sinon, j’adore les livres de Christian Signol !
Des livres tendres et émouvants qui chantent la plaisir de la vie !
Beaucoup ont oublié !!
Je vous conseille les vrais bonheurs , relatif à notre époque !!
Au plaisir !!!

Bonjour Florence,

Je viens d’ouvrir Au fil du thym dans l’idée de humer votre marmite pour y glaner une recette… et je découvre la photo de mon livre! Merci beaucoup pour ce vibrant hommage qui me touche beaucoup. Clin d’œil au sympathique échange que nous avions eu cet hiver et aux bons produits de Mamounette.
Loin d’être autobiographique, l’histoire de Clara a, en commun avec moi, le goût de la bonne chère et celui de la campagne. Et c’est une occasion de partager mes recettes.
Bel été à vous!

Merci Florence. Moi aussi, j’achète des livres à Emmaüs! Pendant les vacances, si je passe dans une grande ville, je pousse la porte des bouquinistes (et bien sûr des librairies indépendantes!). J’ai souvenir d’une boutique immense à Limoges et je suis une cliente familière chez un bouquiniste à Lyon, dans la pittoresque rue Saint-Jean.
Bon choix, Passeuse, d’avoir cité la Tresse de Laëtitia Colombani. Je viens de le lire avec le plus vif intérêt.
Belle journée à vous.

Pour l’heure je suis inscrite au prix du premier roman de l’estuaire 5 livres à lire pour sélectionner celui qui plait le plus. Sinon au challenge « voisins-voisines » qui m’oblige à m’intéresser, sans que les auteurs soient imposer, à sortir des chemins battus.

Bonjour à tous, si vous chercher une ou deux belles lectures pour cet fin d’été courrez vous procurer « les brumes de l’apparence » de Frédérique Deghelt ; ou encore « une évidence » d’Agnès Martin Lugand. Deux petits bijoux qui nous soustraits de la réalité un peu terne et nous transportent avec légèreté douceur et émerveillement au sein de vérités profondes présentent en chacun de nous. Très belles journées à tous.