Dernières lectures #26 : Pages jaunies par le temps

Dernières lectures #26 : Pages jaunies par le temps

Bonjour à tous et toutes,

 

Que diriez-vous en cette soirée de partager nos dernières lectures ? En effet, si vous avez suivi le dernier billet “idées nature”, vous avez dû apercevoir que j’étais arrivée à la fin de la première session du ” système d’échange de vieux bouquins”  que nous avons mis en place avec deux amies : On échange chacun un livre, soit parce qu’il nous a plu, soit parce qu’il doit plaire, livre qui a au moins 5 ans. Étant arrivée à la fin de deux bouquins prêtés et les ayant appréciés, j’aimerais vous partager ces idées.

 

 

N°1 – Corps et âme –  de Frank Conroy

 

C’est  le premier bouquin prêté, un livre avait beaucoup plus à mon amie car il  “parle si bien de la musique”.

Synopsis

Dans les années 1940, à New York, Claude est un enfant pauvre vivant avec une mère un peu excentrique. Son destin semble tracé dans la misère mais il découvre un jour un vieux piano désaccordé et se met à jouer. Bien vite, il se fait happer par ce piano et ses sons qu’il tente de déchiffrer. Le hasard le fait rencontrer M. Weisfeld, détenteur d’un magasin d’instrument et prof à ses heures, qui le prends sous son aile, le forme et décèle en lui un futur pianiste prodige. Il le poussera progressivement dans les pas des plus grands, pour faire prendre corps à son don, et son âme de vivre dans la Musique

 

Mon avis

Je suis passée par plusieurs mouvements de balancier dans ce roman, avec parfois des phases de lecture assez effrénées, et des pauses assez longues. Parfois, j’avais hâte de savoir ce qu’il se passait quelques pages plus loin, et parfois je m’arrêtais, légèrement découragée par la taille du roman.  Mais globalement, ce livre m’a  vraiment plu.

Côté forme, l’écriture est plutôt fluide, facile à lire. Le rythme d’avancée de l’histoire est plutôt lent, mais sans devenir “barbant”. Les personnages sont attachants, parfois hauts en couleurs, et l’on s’attache assez vite à Claude. Au travers tout le roman on suit son parcours initiatique de Claude dans la musique, de l’école et l’enfance, à l’âge adulte, ses préoccupations et ses concerts.  On voit également le monde changer avec lui, sa petite rue d’enfance qui change quand New York évolue, les courants musicaux qui parcourent l’Amérique. Par cette dimension empathie, on peut prendre plaisir à suivre le destin de Claude.

Mais le gros point fort du livre est toute l’émotion que l’Auteur arrive à faire passer dans la musique. On lit/découvre de vraies envolées lyriques lorsque les personnages jouent, parlant de beauté, de complexité, d’émotions, de passion. Ces envolées apportent clairement un “je ne sais quoi” en plus au livre. Cependant, si ces envolées ont extrêmes parlé à mon amie;  pour ma part – la musique n’étant pas “mon truc”- j’ai vite senti que je n’avais pas les moyens de percuter toute leur force. J’ai donc clos le livre à la fois contente de l’avoir lu, mais aussi en ayant la sensation d’être passé à côté de quelque chose..

 

En conclusion, c’est un roman à découvrir que je (et que mon amie) conseille à tous les passionnés de musique, surtout ceux de Jazz, car ils sauront leur parler “au cœur”.  Si vous adorez les notes ou un de vos proches est amateur, foncez donc, vous allez l’adorer.

 

N°2 – Le Prince du Graal – N°1 La Dame du Lac – Nancy McKenzie

 

Deuxième bouquin prêté, par une amie qui connaît bien mes fortes affinités avec les histoires légendaires (et une certaine série TV).  Quittons donc Game of Thrones, pour revenir à la base : Le mythe des chevaliers de la table ronde

 

Synopsis :

Avant de mourir, le roi Arthur a demandé à Galaad, fils de Lancelot, de partir à la recherche de trésors inestimables : une épée, une lance et le Graal, censés garantir l’unité et la stabilité de la Bretagne. Galaad, accompagné de son cousin Perceval,  accepte et pars à la recherche de ces objets.  Dans cette quête, il tentera aussi de percer les secrets de sa jeunesse, comprendre les actions de son père.. Et découvrir la vérité des prophéties..

 

Mon avis

Si vous ou un de vos proches adorez les mystère de la table ronde, les récits chevaleresques et les légendes, foncez lire ce roman (et sa suite). Vous devriez vous régaler.

Si la légende de la table ronde et du Roi Arthur est surexploité, cette continuité avec le fils de Lancelot offre une vraie originalité à l’histoire. Côté forme, cela se lit bien, même très bien, et l’on peut vite se laisser emporter. Côté fond, on retrouve la chevalerie, l’honneur, le mystère, la quête initiatique, les “credos” classiques des histoires qui nous plaisaient enfant.  L’intrigue est bien construite, en distillant progressivement des petites informations nous permettant d’essayer d’assembler le puzzle des relations entre Galaad et ses parents. Et plus on en découvre, plus on veut avancer..

Pour ne rien vous cacher, j’ai bien vite demandé à mon amie le 2e tome (le livre anglais initial a été séparé en deux version française), et me suis profondément régalée. J’ai ensuite clos des ceux livres avec un vrai coup de cœur, persuadée que je les relirais un jour.

En conclusion, je vous recommande fortement ce livre et sa suite si vous appréciez les légendes arthurienne, les histoires de chevalerie et autres histoires à la limite de la fantasy. Je vous le conseille aussi pour votre éventuel ado fan de Game Of Thrones, qu’il découvre ce pan si important de nos mythes. 😉

~~~~

 

Lecture février 2019

 

~~~~

Maintenant à vous

 

Vous dernières lectures ? Avez vous des titres à nous conseiller ?

 

 

Bonne soirée !

 

 

Plus d’infos :

https://www.babelio.com/livres/McKenzie-Le-Prince-du-Graal-Tome-1–La-prophetie-de-la-Dam/91946

https://www.babelio.com/livres/Conroy-Corps-et-ame/5894>

Print Friendly, PDF & Email


2 thoughts on “Dernières lectures #26 : Pages jaunies par le temps”

  • Une suggestion…
    Pour les amoureux du jardinage et de la nature, le petit texte sous la forme d’un almanach de Karel Capek (1890-1938), “L’année du jardinier” (1929) avec des illustrations de son frère Josef. Beaucoup d’humour et de la fine observation dans cet écrit.
    A lire en attendant le printemps…
    Souvent considéré comme un des plus grands écrivains tchèques du vingtième siècle, il a également participé à la naissance de la science-fiction avant qu’elle ne devienne un genre littéraire à part entière. Čapek était aussi un très bon photographe amateur.
    Une production variée et peut-être une oeuvre à découvrir ou à redécouvrir ?
    Belle fin de semaine

  • Un autre style de lecture pour moi …. j’aime , j’adore les romans de Marie Bernadette Dupuy . Elle nous plonge dans des histoires authentiques qui se sont souvent passées au moment des 2 guerres .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.