Dernières lectures #28 : Comprendre (quelques) problèmes écologiques

Dernières lectures #28 : Comprendre (quelques) problèmes écologiques

Bonjour à tous,

Que diriez-vous de discuter lectures aujourd’hui, dites-vous ?  Il y a deux livres que je vous conseille très vivement, si comme moi vous vous posez beaucoup de questions sur l’écologie..

L’écologie s’est invitée très tôt dans nos préoccupations de l’année, notamment en raison des incendies monstrueux de l’Australie. Mais si nous sommes quasi tous conscients (*)  qu’il faut changer les choses, nous ne savons souvent pas “comment”. Ces réponses au “comment” nous manquent souvent car nous ne comprenons pas “pourquoi” nous en sommes là…

J’ai la chance de pouvoir participer à un “groupe écolo” au travail, où des collègues très avancées dans la compréhension des enjeux environnementaux m’ont conseillé de nombreuses sources d’informations. Si côté films, vous pouvez trouver des références dans ce billet, je voulais aussi vous partager deux références côté lecture qui m’ont particulièrement aidée à comprendre le pourquoi.

Note (*) (“quasi” dû par ex au co### à la tête des US..)

 

****

 

N°1 – Vandana Shiva – Pour une désobéissance créative

Vandana Shiva est physicienne, écologiste, écrivain, docteur en philosophie des sciences et féministe indienne, très connue dans le milieu écologiste. Après son doctorat, elle oriente ses recherches dans le domaine de l’environnement dans son pays d’origine. Effarée par l’impact des multinationales agro-alimentaires qui prennent progressivement possession (et détruisent)les terres paysannes indienne, elle s’engage dans l’écologie et la protection des semences paysannes. J’avais vu quelques vidéos d’elle, était percutée par son message, et ai donc demandé des références. Mes  collègues m’ont conseillé ce livre : “Pour une désobéissance civile”.

 

Ce livre est une série d’entretiens entre Vandana Shiva et un journaliste Lionel Astuc, autour de différents sujets : l’agriculture paysanne, l’impact des multinationales de l’agro-alimentaire et la force de leur lobbying, les semences omg et la liberté de cultiver ses semences, comment la désobéissance civile peut servir à protéger la nature, ainsi que l’éco féminisme.  C’est bien écrit, se lit facilement (quasi comme un roman) et l’ensemble est appuyé par la vie de Vandana, donnant du concret à tout cela.

 

Au travers de ce livre, j’ai beaucoup appris sur les dessous horrifiants de l’agriculture “conventionnelle” Indienne – tout en pensant bien que nos agriculteurs conventionnels doivent bien subir les mêmes travers -.  J’ai compris pourquoi nous en sommes arrivés aux semences OMG, aux pesticides et à l’image du paysan dans un grand champ  sur son tracteur. J’ai compris à quel point le fait de préserver l’agriculture dite paysanne nous est indispensable pour continuer à nourrir les populations dans les décennies à venir.. Que si on ne fait pas gaffe, si on ne soutient pas nos paysans, et bien toute notre nourriture sera au main des multinationales, remettant en cause notre possibilité même d’avoir à manger.

A sa lecture, on peut trouver quelques réponses au “comment changer ?”  comme l’importance de soutenir par mes achats les paysans cultivant les variétés anciennes de légumes, même si ceux-ci sont moins évidents à cuisiner/faire consommer..

 

Si vous êtes intéressés par l’écologie, l’alimentation, la cuisine.. je vous le conseille donc très vivement si vous souhaitez comprendre le “pourquoi” des semences OMG et des pesticides, et trouver quelques “comment” en réponse.

 

****

N°2 – L’âge des Low Tech – Philip Brilloux

 

Beaucoup de mes collègues écolos avaient le mot “low tech” à la bouche, drôle de contraste alors que les médias veulent nous “vendre” un futur fait de 5G, de maison ultra connecté, d’intelligence artificielle et de technologie verte… Suite à mes demandes d’informations, il m’ont conseillé ce livre. Philipp Brilloux est ingénieur spécialisé dans les métaux. Il a fortement étudié la problématique de la raréfaction des métaux, de l’énergie et de sa dépendance aux combustibles fossiles.  A ma grande surprise, même si l’auteur est un ingénieur, ce livre est très bien écrit, et tous les concepts sont  illustrés d’exemples, rendant le tout compréhensibles par tous .

 

Bref, une première partie du livre est dédiée au constat de certains problèmes de notre quotidien : la surconsommation des métaux, des combustibles, de toute les matières premières.  Il démontre facilement que la consommation en in-adéquation totale avec les possibilités de la terre.  Les exemples proposés nous mettent le nez dans nombre des inepties du monde actuel (les aliments qui vont 10.000km par exemple).  Juste après, il démontre que le concept de la “high tech vertes” n’est (en vertu des lois de la Physique) pas réalisable : trop de consommation de ressources, d’énergies,.. On a beau nous vendre ce futur, ce n’est sans doute pas celui-ci qui est atteignable en masse..  Alors que faire ?

 

C’est la que viennent les solutions . Dans une deuxième partie, P. Brilloux nous propose une piste de solution : un futur dit “low tech” mais qui m’a semblé cent fois plus raisonnable. Il y aborde tous les aspects de la vie (alimentation, transport, hygiène, loisirs, travail…), donnant vraiment du sens  et des solutions concrètes. (alimentation relocalisée, transports plus propres, abandon de l’inutile).  A ma grande surprise, dès que l’on applique quelques concepts de zéro déchet, d’un peu de minimalisme, on se retrouve dedans. Il ne reste que quelques autres “changements”  j’appliquais à mettre en place…

 

C’est vraiment un livre éclairant que je vous conseille très vivement de lire. Pour ma part, il a changé mon regard et orienté mes choix vers pour le futur.  J’imagine dorénavant plutôt un futur “low  tech” dans mon quotidien, futur qui ne sera pas de l’ultra connecté, du netflix sur 5 écrans,  du drone livrant des sushis devant chez moi, des volets électriques ou mon lave-linge m’avertissant sur mon téléphone quand il a fini son cycle..  C’est  un futur qui  pour moi plus de sens, notamment celui  de réapprendre refaire des efforts et leur donner de la valeur. Celui ré-apprendre à compter et partager avec les autres

 

Bref, si vous voulez comprendre les enjeux du futur, et trouver des pistes de solutions, c’est vraiment un “must read”

 

****

Idées lectures pour comprendre problèmes écologiques

 

****

Voilà, deux livres “écolos” qui m’ont beaucoup parlé.

 

Et vous, en avez-vous lu ? En avez-vous à me/nous conseiller ?

 

Bonne journée !

 

 

 

 

Plus d’infos :

Print Friendly, PDF & Email


4
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
SégolèneFlorence (Au Fil du Thym)Delphine Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Delphine
Invité
Delphine

Bonjour,
Très intéressant ce billet.
Vous pouvez également lire de Pierre Rabhi « La Symphonie de la vie « sur le thème de la sobriété et du respect du vivant, et de Périco Légasse. « A table citoyens ! », les deux riches d enseignement pour une prise de conscience éclairée.
On ne peut pas dire que nous savions pas !
Bonne semaine.

Ségolène
Invité

Bonjour, merci pour tes conseils, le premier est à ma bibliothèque bonne nouvelle. Pour ma part j’ai apprécié Famille en transition écologique de Jérémie Pichon et Ecolonomie d’Emmanuel Druon qui m’ont apporté des connaissances nouvelles.