Dernières lectures #24 : Biographies

lecture août 2018

Bonjour à tous

Aujourd’hui semble être un dimanche nuageux et frais inviant à la lecture, ne trouvez-vous pas ? Que cela soit une petite demi-heure en matinée avant que la maisonnée s’éveille, l’après-midi pendant que certains s’adonnent aux calmes activités, toute occasion est bonne à prendre. Je vous propose donc que nous discutions autour de nos dernières lectures 😉

Pour ma part, cela sera deux biographies, sur deux personnes incontournables de notre société…

 

~~~~

N°1 :”Steve Jobs” par Issac Walterson

Dans nos sociétés, il arrive que quelques Hommes ( avec un “H” majuscule, dont sous entendant hommes et femmes) bouleversent l’univers politique, compréhension de l’univers ou nos habitudes. Steve Jobs, à la tête d’Apple, peut rentrer dans cette catégorie tellement l’Ipad, Iphone, et I-xx ont bouleversé notre rapport à la technologie. La question du “Comment a-il fait” m’ayant souvent taraudé -et étant un peu geekette sur les bords – je me suis lancée dans sa biographie..

Synopsis :
La vie de Steve Job,s de son enfance à ses dernières années, écrit par Issac Walternson un ex-journaliste au Times, PDG de CNN, spécialisé dans les portraits de ses grands Hommes. On accompagne les pas du “Jobs” ‘étudiant hippie en quête de sens, ses premières bidouilles pour un PC avec son compère Wozniak, la création d’Apple, ses coups de poker, ses chances, ses coups de sang, ses derniers combats… Toute la vie tumultueuse d’un visionnaire, qui saura marquer son époque.

Mon avis :
C’est un livre clairement très complet, détaillé et un peu copieux (pas loin de 900 pages). Du début à la fin, l’auteur a réalisé un travail bien documenté, très factuel, incorporant de temps en temps le résultat des échanges avec Steve Jobs. Avec cette complexité, le livre ne se lit pas aussi aisément qu’un classique roman et demande parfois un peu de patience pour atteindre des éléments qui nous parlent. Pour les plus jeunes en particulier, il faudra attendre un certain nombre de pages avant de raccrocher avec des wagons “récents”.
Revers positif de tous ces détails : on en a clairement pour sa faim. On vit avec Steve Jobs la naissance de l’informatique et le “bouillonnement” qui existait alors, on suit toutes les évolutions qui ont permis de passer des premiers ordinateurs aux IMAC et IBOOK, on s’assite amusé aux guerre entre apple et microsoft, on voit le “coup de génie” de l’Iphone, de Pixar, de nombres d’incontournables de notre époque. Si on apprécie la technologie de métier ou de passion, cette biographique présente de nombreux éléments permettant de replacer les innovations dans les contextes historique, des choses dont on a pas conscience.

Personnellement, j’ai adoré ce livre (malgré un début trop long) pour tout ce qu’il m’a appris sur l’homme, (un peu) sur la technologie, mais surtout sur l’innovation, sur le marketing. Je le conseille vraiment très très vivement à tous les informaticiens / techniciens / ingénieurs / geeks de tous âges passionnés par la démarche créative. Les amateurs d’Appel y trouveront également leur compte. Bref, un très complet qui plaira aux curieux (et idéal comme cadeau pour un enfant/petit-enfant geek 😉 )

 

lectures août 2018 : Biographie Steve Jobs & Simone Veil

~~~~

N°2 : “Une vie” par Simone Veil

Comme beaucoup, la disparition de Simone Veil m’a “fait quelque chose”. Connue pour ses engagements envers les droits des femmes, ses activités politiques, sa déportation et son engagement envers la mémoire de la Shoah, c’est une des Grandes Femmes de notre époque. Mais au-delà de cette culture populaire, je ne connaissais rien de sa vie. Après sa disparition, lire son autobiographie m’a semblé une évidence…

Synopsis :
Simone Veil par Simonie Veil : son enfance insouciante, le cauchemar de la déportation, le difficile retour à la vie courante, ses combats de magistrate, de ministre, de citoyenne de l’Europe, de Présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah… jusqu’en 2007. Elle raconte une vie, sa vie, avec des faits concrets, de la pudeur mais sans se masquer derrière le non-dit. Une vie, libre et forte.

Mon Avis
“C’était une Grande Dame”, telle fut ma pensée en terminant ce livre. C’est un livre poignant, pudique, sans concessions vis-à-vis des faits et des gens. Beaucoup de passages sont poignants, à premier lieu sa déportation qu’elle a affronté avec une lucidité frappante, puis son retour en France, alors qu’elle doit taire l’indescriptible et l’enfouir au fond d’elle, puis la force qu’elle a tiré tout au long de sa vie pour affronter ses combats envers les plus faibles.

Tout en racontant sa vie, Simone Veil dévoile avec liberté ses propres convictions, égratignant au passage certains de nos contemporains politiques. Elle ne cache pas sa pensée, nous laisse réfléchir. Cette liberté de parole est extrêmement appréciable dans notre monde où maintenant l’inutile est monté en épingle et l’essentiel tu. En accompagnant Simone dans ses fonctions, on peut découvrir quelques tenants de notre société.. Encore d’actualité.

En deux mots, en terminant ce livre, j’ai un immense respect pour cette Grande Dame qui a traversé l’horreur et en a fait sa force. Au-delà de l’admiration, viens l’envie de prendre modèle sur elle, pour se battre pour ce qu’on croit.

Bref.. Si vous ne l’avez pas lu, ( surtout Mesdames ), je ne saurais que trop vous encourager à le lire… Un grand livre pour une grande Dame, ~à avoir vraiment dans sa bibliothèque

~~~~

Maintenant à vous :

 

Quelles sont vos dernières lectures ?

Avez-vous des titres à me recommander ?

 

Bon dimanche !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire