Découvrir Cauterets & Pont d’Espagne, entre Belle époque et écrin de Nature

Découvrir Cauterets & Pont d’Espagne, entre Belle époque et écrin de Nature

Bonjour à tous et toutes,

 

Avec le grand soleil printanier, j’aimerais vous retrouver pour parler d’escapades et de “lieu à visiter” si vous aimez la montagne. Cela fait longtemps que je n’ai pu discuter avec vous de sortie, faute aux problèmes de santé que nous connaissons à la maison et qui nous clouent… à la maison depuis le printemps dernier.

Bref, j’aimerais vous re-parler des Pyrénées, cette magnifique terre de Haute Montagne, de cascades, de neiges et de fleurs, terre de Grands Sites.  Nous avons pu les parcourir un petit peu en avril dernier, en hors saison, alors que le printemps se disputait à la neige. Je vous avait présenté (il y a quelques temps déjà), l’exceptionnel site de Gavarnie, patrimonie de l’Unesco..

Aujourd’hui, je vous emmène dans un joli site qui aille avec harmonie tranquillité de nos villes et écrin naturel : La ville de Cauterets.  Nous y avons “résidé” pendant nos vacances, nous l’avons longuement arpentée, et elle nous as beaucoup plu..

 

~~~~

  • Quel est cet endroit ?

Partons donc dans les Hautes Pyrénées,  à 1/2 heure au sud de Lourdes et juste à côté de la frontière espagnole. Entre les montagnes, dans l’ étroite vallée où s’écoule la gave de Cauterets, se trouve une petite vallée abritant une jolie ville thermale  de la belle époque, Cauterets.  La ville zst située autour des 900m d’altitude, sur les bords de la gave, et abrite stations thermales, activités sportives, nombreux points de départs de randonnée. Elle est aussi l’écrin le célèbre site  des Pyrénées le “Pont d’Espagne”.

Pour la rejoindre, la meilleure route est de rejoindre Lourdes, suivre la gave de Pau jusqu’à Argelès Gazos, rejoindre Beaucens avant d’attaquer la belle montée dans la montagne. Après des lacets étroits et pentus, on atterrit dans la vallée puis ans le cœur de la ville.

 

Aperçu des montagnes entourant Cauterets, un matin de printemps

 

 

Quelques mots d’histoire..

Cauterets est une ville de la belle époque, et pourtant son histoire est ancienne. Au début du moyen âge, un moine (Sabinus) serait venu s’installer en ermite, puis y aurait œuvre de nombreux miracles. Un hôpital de Cauterets  est alors né, ainsi que des thermes profitant des bienfaits des hauts qui coulent des montagnes.. Ces thermes ont été réputées  du Moyen Age, à la renaissance, puis connaît un age d’or lors de la belle époque (XIXe siècle). Parmis les honorables visiteurs des lieux, on peut citer Georges Sand, Chataubriand, Victor Hugo…  Au XXe siècle, si le thermalisme perds un peu de sa superbe, Cauterets ajoute les sports de loisir à son arc, avec le développement du ski.

 

~~~~

 

  • Que faire dans la ville ?

 

Aujourd’hui, Cauterets est une ville plutôt taillée pour le tourisme familial ou l’hébergement des curistes. La ville offre en haute saison (été ou hiver),un large panel de commerces, restaurants et beaucoup de services de loisir. Hors saison, de nombreux logements sont vides hors saison, et donc c’est très tranquille.

Arrivés au printemps, les quartiers d’été n’avaient pas été pris, donc la ville était très tranquille. Comme nous y avons “résidé” plusieurs jours, ce qui fut l’occasion d’arpenter tous les coins de la ville et de la découvrir sans les fioritures de la surpopulation des vacances d’hiver. Dans les activités sympathiques à réaliser, nous avons identifié :

 

  • Visiter la vieille ville

Le “cœur de la ville” porte clairement les marques de la belle époque : façades colorées et ouvragées,  design haussmannien, ruelles étroites,.. Les berges de la Gave sont agréables, ainsi que le petit parc et la place située devant le cinéma (1er photo à gauche)

 

  • Se rendre aux halles

Les halles (pas ouvertes tout le temps) abritent des producteurs locaux qui proposent pas mal de produits à découvrir. Mes gourmands ont adoré les saucissons trouvés là bas, la truite sauvage n’y a pas son pareil, et j’ai eu un gros coup de cœur pour les tourtes des Pyrénées, d’anciens gâteaux moelleux disposant de multiples variétés (recette maison ici) – La tourte chocolat blanc framboise de la petite boulangerie “Au péché mignon”, à coté de l’office du Tourisme tiens la tête du classement).

Si vous cherchez une bonne adresse restau’, on vous conseille vivement “La Sierra”, un petit restaurant qui ne paie pas de l’extérieur et peut étonner car le chien de la patronne circule parmi les clients. Cependant les plats sont délicieux (la truffade oh mamamia ! .. Et la garbure à ravi mes gourmands ), peu onéreux et l’ambiance familiale. Réservez juste en haute saison, la salle est petite.

 

  • Visiter le musée du parc national des Pyrénées

Idéal lors d’un jour de mauvais temps, ce musée permet de découvrir de manière ludique l’isard , un caprin typique des Pyrénées qui vit autour de Cauterets; le cycle de l’eau si omniprésente dans ces montagnes, la flore, la fauve Bref, un bon moyen de s’occuper et d’apprendre sans en avoir l’air. Les petits gourmands ont notamment adoré l’isard “grandeur nature” présenté

 

 

  • Chercher les anciennes thermes

A proximité, dans les montagnes, on peut dénicher les bâtiments des anciennes thermes à l’abandon. C’est l’occasion de sortir découvrir la ville sur un autre point de vue et s’émerveiller des montagnes.

 

 

 

~~~~

  • Un excellent spot à balades natures

En y allant au printemps, les activités de haute saison n’étaient pas ouvertes, les activités familiales se sont souvent improvisées avec des escapades dans les coins connus de la région (Gavarnie , cf ce billet) et des balades nature à proximité. Pour ma part, j’ai arpenté en long, large et travers les chemins de randonnée autour de Cauterets pour promener le chien le matin.  Entre le GR et les chemins de traverse, tout à été sujet d’émerveillement. Grandes forêts, petits chemins, hautes cascades alimentées par la fonte des neige, orchidées et scilles ont accompagné mes pas…

 

La meilleure “balade” que j’ai trouvé , c’est une balade qui pars des thermes de Cauterets, rejoint la Rallière par le GRXX, et redescend à Cauterets en longeant la Gave.  C’est une balade d’environ 2h, assez facile (seul le début est un peu raide, ensuite c’est 😉 ) et offre un condensé de la beauté de la vallée, et de stupéfiants points de vue sur les montagnes. Si vous passez dans le coin je vous la conseille fortement

 

 

~~~~

  • Visiter Pont d’Espagne

Je ne pourrais terminer cette balade à Cauterets sans vous évoquer le Grand Site de “Pont d’Espagne” situé juste à côté. Pont d’Espagne est une ancienne voie de communication avec l’Espagne (aujourd’hui fermée) possédant un magnifique pont en pierre. Aujourd’hui, tout le site naturel est préservé et est le point de départ de nombreuses randonnées. On peut notamment accéder, en suivant la Gave de Gaube, le magnifique Lac de Gaube (1700m, 2h45 de rando). Pour les moins sportifs, le Lac est accessible en télésiège

 

Nous y sommes allés en hors saison, alors que la neige n’avait pas encore quitté les montagnes et que le télésiège n’était pas actif. Mes petits gourmand et mon mari n’étant pas chaud à la randonnée de 3h, nous avons juste réalisé le début de la montée, jusqu’au pont et après quelques cascades. Cette fraction du cadre naturel a laissé de vifs souvenirs à tous, et l’envie d’y revenir en haute saison.

 

 

Je vous conseille donc très très vivement de le faire. Pour les moins sportifs, prenez tranquillement le télésiège et faites la descente à pied sans vous fatiguer.

 

En résumé

En résumé, à faire à Cauterets :

  • Visiter la vieille ville profiter du charme de la belle époque

  • Dénicher des spécialités locales et en particulier la tourte des Pyrénées (dans toutes les boulangeries)

  • Faire la balade Thermes -> La Rallière -> Cauterets (plan sur les guides de tourisme locaux)

  • S’arrêter au restaurant “La Sierra” pour profiter d’une cuisine familiale et locale

  • Découvrir pont d’Espagne et le Lac de Gaude

 

 

En espérant que cette sortie vous a plue, je vous souhaite une bonne journée !

 

Sources & compléments d’info :

  • Site de la ville de Cauterets
  • wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cauterets>

 

Print Friendly, PDF & Email


4 thoughts on “Découvrir Cauterets & Pont d’Espagne, entre Belle époque et écrin de Nature”

  • Bonjour, Oh comme vous me donnez envie de retournez dans les Pyrénées. Ce sont des endroits magnifiques, Cauterets, le pont d’Espagne j’adore. Je vais allez voir votre billet sur le crique de Gavarny, nous étions en 1/2 pension là-bas chez des amis qui tenaient un hôtel. Mon futur mari ma fait découvrir cette région, c’est là que j’ai découvert le gâteau la broche, les confitures de sorcières et tant d’autres sans parler de la garbure. Par contre en vous lisant quand j’ai lu truffade , m’interpelle maintenant que nous sommes en Auvergne,à l’époque je ne connaissais pas, maintenant j’aimerai bien y goûter. Sinon vos photos sont sublimes comme toujours, le compagnon à quatre pattes se régale de ses belles balades. Merci pour cette excellent billet qui me rappelle énormément de beaux souvenirs.

    • Bonsoir,
      Je suis ravie que ces quelques photos vous rappellent de bons souvenirs : ) Comme vous, je rêve de retourner là bas tellement la grandeur des montagnes et la beauté de la Nature m’ont émerveillé (et c’est un excellent coin à rando 😉 ) . Cauterets a effectivement beaucoup de charme et une tranquillité appréciable quand on souhaite du calme.
      Pour la truffade, oui, c’est une spécialité d’Auvergne et (si je ne me trompe pas) réalisé avec du cantal, mais dans le restaurant où nous sommes allés, il y avait une déclinaison à la tome des Pyrénées qui était vraiment délicieuse. D’où ma petite suggestion gourmande.

  • Merci pour ce reportage et ses magnifiques photos sur Cauterets ,
    J’habite à Pierrefitte Nestalas au piémont ,la plaque tournante pour se rendre à Luz st sauveur – Gavarnie et vers l’autre versant , la route qui monte à Cauterets .
    Je ne doute pas que vous ayez passer un agréable séjour dans notre belle région les Pyrénées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.