De bonne humeur le matin ?

Tasse_matin

Bonjour à tous,

 

Y’a t’il a beaucoup de matin où vous souhaiteriez que le dicton sur la tasse en photo soit vrai ? que malgré un réveil bien trop tôt, on puisse garder un vrai sourire toute la journée ? Je crois que malheureusement c’est souvent une douce utopie.

En effet, combien de fois nous levons nous, levant plein de bonnes résolutions pour montrer « le bien en vous-même », essayant de chasser les nuages de notre ciel, et puis voilà qu’en plein milieu de la phase de réveil, nous rencontrions une zoologie d’animaux mal léchés :

  • Les « grizzlys pas réveillé de ses 6 mois d’hibernation ». Ils se traînent hors du lit en grognant, on les cheveux tout ébouriffés, ne semblent pas percuter que c’est le matin, qu’il va falloir s’habiller/se lessiver/partir à l’école ou au travail, et à qui la moindre parole reçoit dans le meilleur cas une complète ignorance ou au pire cas un « rrrrrrrrr, j’suis pas réveilllééé »

 

  • Les « faux kangourous du  Youpi c’est déjà le matin » : Sur les 5 premières minutes du réveil, ils sont tous excités, sautent de partout racontent déjà la (future) journée dans les détails, soulignent la levée du soleil radieux.. et juste après redeviennent grincheux du « mais pourquoi faut aller à l’école/Travail ? j’veux pas y aller.. j’veux dormir. ».

 

  • Les « lémuriens  » : Ceux là, on dirait qu’ils viennent de se fumer un joint car ils trébuchent dans la maison en vous assurant que le meuble à été déplacé dans la nuit, cherchent leur bol/tasse dans le placard à balais, et finissent à table en mode avachi, limite à redormir debout. A réveiller c’est folkorique, car vous êtes sûrs de les voir sursauter.

 

  • Les « taupes sourds du réveil » : Leur réveil à déjà sonné 4 fois toutes les 5 minutes, réveillé toute la maison, mais eux ne l’ont toujours pas entendu. Dans ce cas, dilemme : Soit vous essayez de le réveiller et vous récupérez des critiques car vous l’avez «dérangé dans son sommeil le plus paisible, soit vous ne dites rien et vous récupérez quand même une critique car vous ne l’avez pas réveillé

 

Quand il faut affronter tous ces fauves, je dois avouer qu’il est difficile de premier abord de ne pas lâcher sa bonne humeur pour passer en mode « rhinocéros qui charge dans le tas ». L’animalerie serait alors complète ^^

 

Pour éviter que la maison se transforme en zoo, et qu’il faut affronter tous ces spécimens de mauvaise humeur, j’ai trouvé une astuce : être plus matinal que le coq, et se lever plus tôt qu’eux, et prendre sa première tasse de café/thé/chocolat au calme. Même si elle est amère parce qu’on a mal dosé le café/thé/chocolat, même si elle est trop chaude, même si « franchement, 5h30 c’est tôt », franchement c’est top . Car après quelques gorgées, il y a un comme « pop » dans le cerveau : La cage aux neurones est ouverte, les barrières anti-stress se mettent en place, et l’on devient un gros panda près à encaisser quelques coups dans la couenne sans trop s’énerver.

 

En fait, je trouve que la citation n’est pas si fausse.. Si on se lève de très bonne heure, avant les autres, on peut avoir plus de bonne humeur qu’eux J

 

Et vous quelles sont vos astuces anti-fauves le matin ?

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

ahhh mon petit expresso du matin breuvage sacré….sans lequel je ne serais pas prete a affronter ma journée…5 h c’est mon heure..tout les matins