Pourquoi j’ai choisi de passer mes vacances en France

Pourquoi j’ai choisi de passer mes vacances en France

Bonjour à tous et toutes,

 

J’arrive peut être trop tard pour certains –  je m’en excuse – mais à l’orée de juillet il me semblait utile d’échanger avec vous autour du sujet des vacances et de leur destination. Depuis des années dans les médias, dans les paroles de mes amis ,j’ai toujours entendu que réussite des vacances était fortement liée à sa distance  depuis la maison : “Plus c’est loin, mieux c’est ! Vous n’avez pas été à Bangok,  à Jakarta, dans le colorado, au machu pichu avant vos 30 ans ? Mais vous avez raté votre vie !  “

Euh.. Non.

Plus c’est loin, plus on a l’impression d’avoir un joli CV de vacances, plus on peut égoïstement s’en vanter…. Mais cela n’a rien à voir avec la réussite.. Ni avec le fait de réussir sa vie.

 

J’ai eu quelques vacances à l’étranger étant jeune, une escapade avec mon mari et puis …  Depuis, nous avons tous deux fait le choix volontaire de passer nos vacances en France. Ce n’est pas un renoncement pour raisons économiques ou convictions écolo (même si l’argument rentre dans la décision), mais parce que c’est là que l’on a passé nos plus belles vacances.

Alors, même si le billet est un peu tardif, et que vous êtes déjà en vacances, je voulais partager avec vous les raisons de ce choix.

 

 ——

  • Il y a de partout magnifiques paysages

La France héberge des pépites de paysages dans toutes ses régions, paysages dont la beauté rivalise voir excède ceux de l’étranger. Je pourrais vous parler du Colorado Provençal et ses terres rouges, des falaises d’Etretat, de la grandeur des cascades du hérisson dans le Jura, de l’immensité du cirque de Gavarnie dans les Pyrénées ou encore des gorges du Verdon.. Et évoquer encore le calme des plateaux de la haute Loire, le cadre bucolique des campagnes de bourgogne, la beauté de la Provence ..

Si l’on souhaite de l’évasion, du changement, notre pays abrite tant de perles qu’on n’en fera jamais le tour.  Alors en famille, on a décidé d’essayer d’en découvrir le plus possible 🙂

 

 ——

  • La culture est à tous les coins de villages

Beaucoup de mes proches veulent partir à l’étranger “pour découvrir la culture d’ailleurs“.. alors qu’ils ne se rappellent plus de leurs cours d’histoire de France (“Le Roi soleil ? Ah oui, le spectacle de Christophe Maé” ).  En ne pensant qu’à l’étranger, ils ne se rendent plus compte qu’il y a tant de  choses à découvrir autour de nous. Il y a les châteaux, petits ou grands, forts ou renaissance, qui hébergent et partagent une part de notre Histoire. Il y a les nombreux musées qui permettent de découvrir les traditions, les temps anciens, la nature .  Il y a tous ces petits villages abritent une histoire, un terroir, une “ambiance” si particulière et si différente d’un coin à l’autre.  Et de plus en plus de villages se dotent d’ailleurs de “sentiers découvertes” qui permettent de se balader tranquillement et en famille..

 

Bref, en famille, on sait dorénavant que, où que l’on aille, nous aurons toujours plein de choses à découvrir, à apprendre et en sortirons plus riches culturellement parlant .  Le jour où mes petits gourmands saurons-nous réciter toute la ligne de descendante entre Clovis et Louis XVI, on verra pour partir, mais nous n’y sommes pas encore 😉

 

 ——

  •   Toutes les régions ont leur gastronomie à découvrir

Le terroir gourmand français est extrêmement diversifié et n’a pas son pareil d’un coin à l’autre. Toutes nos vacances en France sont des occasions de les découvrir dans les marchés, les boulangeries, les restaurants….   Connaissez-vous la tourte des Pyrénées, la mouclade, la chaudrée, la galette charentaise, le jambon persillé, les pains d’épice de Dijon, d’Alsace, le gendarme, le vrai pâté en croûte, l’aligot, truffade, la confiture de cerises noires, le nougats noirs, les coucougnettes (les bonbons, voyons..) … sans parler du munster, cantal, salers, beaufort, morbier, abondance, fourme, cancoillotte, osseau-iraty, jonchée…    Et vous savez quoi en plus ? La plus part de ces découvertes de vacances sont faisable à la maison, avec nos produits d’ici. De quoi prolonger les vacances après le retour 🙂 (et aussi vous partager ces recettes)

 

Tourte pyrenees framboises - au fil du thym
Tourte des Pyrénées aux Framboises

 

 ——

  • On y réalise aussi des rencontres humaines

J’entends parfois mes proches dire ” je vais aussi à l’étranger pour rencontrer les gens , découvrir leur culture” (en restant végéter sur la plage d’un club de vacances all inclusive)….  Comme si l’on disposait d’un mode de vie, d’une culture totalement identique partout France. Ah oui, dans les Quick/McDo, c’est la même chose ici et là.  Mais, dès que l’on s’avance dans les campagnes, que l’on accepte de parler aux gens, on réalise aussi de formidables rencontres et découvrons des “styles de vie” différents..  Je me souviens encore des discussions sur l’organisation des fêtes de noël en Alsace, des discussions cuisine avec des restaurateurs dans le Lubergon, des échanges sur l’architecture des maisons en bourgogne. Si on accepte de parler, d’oser, on apprends énormément, même ici.

passer vacances en France - rencontres humaines

 

 ——

  • Les vacances en France sont beaucoup plus faciles à réaliser

Soyons franc, quand on part en famille dans un pays étranger, tout pépin devient plus difficile à gérer. Problème dans les réservations, truc qu’on a oublié à la maison, pépins de santé, pépins de dernière minute.. Tout grain de sable devient complexe.  En restant en France, mon mari et moi avons fortement diminué l’inquiétude globale liée aux vacances. On peut réserver une location à la dernière minute . Si quelque chose manque, on trouvera bien un magasin aisément. Et si par malchance, il faut rentrer en urgence à cause d’un problème de santé (vécu, plusieurs fois..), on peut partir en quelques heures et être de retour avec nos propres moyens.  C’est clairement “déstressant”.

 

 ——

  • Nous sommes en accord avec nos valeurs

Que cela soit sur le plan de l’écologie, de la consom’action (locale, responsable) ou du partage avec notre prochain , les vacances en France nous permettent d’être en accord avec nous-même.

Pour l’aspect écologie, on évite de prendre l’avion et de polluer (l’équivalent de quelques années de trajets boulot->maison  liées à un transport aérien). En effet, même si on prend la voiture, on est 4 dans la voiture, avec en plus les bagages, donc le mode de transport est “rentabilisé”. Fini la dissonance cognitive du “C’est vrai que je pollue énormément”

Côté consom’action nos vacances peuvent aussi être l’occasion de continuer notre démarche de consommation (et dépense) locale, justement en dépensant localement, dans les restaurants, marchés, boutiques d’artisanats “made in France”.   On permet ainsi à notre argent de rester en France et d’aider ceux qui s’engagent pour l’environnement, la préservation d’un savoir ici. On préfère de loin cela à voir notre argent partir chez les multinationales

 

Passer vacances en France: Consommer local
Gourmandises de Savoie

 ——

  • En en fait, ce n’est pas plus cher

J’ai souvent entendu dans mon entourage du “c’est moins cher de partir en club (marque au choix ) en (pays au choix) que de rester”. Oui, il y a des voyages bradés vendus sur le net, mais c’est pour s’entasser dans des vols charters, des hôtels bas de gamme, et se retrouver à faire des dépenses excessives à chaque sortie. Oui, en France, la vie est plus chère que dans d’autre pays, mais il existe des tas d’astuces pour passer des vacances sans trop dépenser. Voici celles qu’on utilise :

  • On privilégie la location d’un gîte :  En famille, on préfère dorénavant louer un gîte à la semaine où l’on peut dormir, prendre les repas, tout simplement se “poser” entre deux escapades. Pour un minimum de qualité, nous avons tendance à regarder sur “gites de France” , en qualité 2 – 3épics
  • On évite tout ce qui est “grande chaîne” :  Que cela soit hébergement, restauration, les grandes chaînes offrent une qualité standardisé.. Mais pour un prix souvent gonflé. Il est préférable de chercher une location par ses propres moyens et choisir de la restauration artisanale.
  • On évite les coins bondés : Effectivement, la côte d’Azur en été est très chère.  A côté, il existe des prix très réduits pour les zones moins connues : campagne, moyenne montagne (Haute Loire, Jura,)
  • On emmene les “basiques” du quotidien : Qui n’a pas connu les courses d’arrivée à quelques centaines d’euros où il faut tout racheter, de la salière au produit à vaisselle. Pour diminuer les couts, la petite astuce est de se réaliser une checklist (ou un sac à vacances) avec les produits basiques à emporter de chez soi.

 

Avec tout cela, notre budget vacances est tout à fait raisonnable, et l’on a pas besoin de (beaucoup) se priver pour partir.

 

 ——

 

Voilà, c’est pour toutes ces raisons qu’on a renoncé volontairement à l’ailleurs pour rester dans la proximité de notre beau pays.  On adore passer vacances en France et l’on en changera pour rien au monde…

 

Et vous, où partez-vous en vacances ? Pour quelles raisons ? Que pensez-vous de notre démarche ?

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

16
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x