Visite de la cathédrale Sainte Marie de Lombez (journées du patrimoine)

Bonjour à toutes et tous,

A l’occasion des journées du patrimoine 2022, j’aimerais vous emmener visiter avec nous une curiosité historique proche de chez moi : Lombez et sa cathédrale Sainte Marie.

Depuis que nous sommes arrivés dans le coin, nous avons été surpris mon mari et moi que la petite ville proche de Lombez ( 2000 habitants environ; 50km au sud ouest de Toulouse), contienne en son cœur une cathédrale. Il faut dire que ces édifices se rencontrent plutôt dans les (très) grandes villes et non dans les recoins de province. Nous avons donc guetté si des visites guidées s’y déroulaient pour comprendre son origine. Les journées du patrimoine 2021 se sont révélées la première opportunité. L’année dernière donc, nous avons sauté sur l’occasion. Je voudrais donc vous emmener avec nous faire cette visite 🙂

****

 

# L’histoire de Lombez et de son évêché

Une petite page d’histoire pour comprendre de quoi nous parlons :

Il faut remonter à la fin de l’empire romarin, à la fin du VIe siècle ou au début du VIIe siècle. Il paraitrait qu’un Majan ou Maianus, évêque d’Antioche (Grèce), aurait visité Rome, l’Italie et l’Espagne, puis se se serait retiré dans un lieu appelé Lumbarium, l’actuelle Lombez. Cette ville était connue à l’époque pour héberger différents artisan de céramiques et poterie. Un oratoire aurait été construit sur le haut d’une des collines pour qu’il y officie et évangélise la population.  Selon la légende, avec son action, plusieurs miracles se seraient produits en ces lieux.

C’est sur la base de cette légende qu’une abbaye est créée ici en 793 : L’oratoire dédié à Saint Majan et les terres environnantes sont données à l’abbaye de Saint-Thibéry  par Raymond Rafinel, duc d’Aquitaine et de Toulouse. Des moines bénédictins de Saint-Thibéry vinrent alors Lombez pour y fonder abbaye sous l’invocation de Notre-Dame. Il la construisent sous les bord de la Save, pour avoir un accès facile à l’eau. D’abord placée sous la règle de Saint Benoît, l’abbaye est rattachée en 1125 au chapitre de la cathédrale de Toulouse et passe sous la règle de Saint Augustin.

En 1296 puis en 1317, le pape Jean XXII décida de transformer l’évêché de Toulouse en archevêché et de le diviser en plusieurs diocèses. En 1317 Lombez devient donc un évêché et l’abbé actuel (Arnaud Roger) est promu évêque. L’abbaye Notre-Dame de Lombez devient le siège épiscopal et le restera jusqu’en 1790. Pour accompagner cette promotion, une cathédrale est élevée partir du 1346, sur les bases de l’abbatiale. Cela commence par le clocher, construit sur l’ancien baptistère roman, puis s’étend au fil du XIVe siècle, au fil des évêques et des évènements historiques (siège du Prince Noir, rébellion hugenotte..) Elle est construite dans un style gothique méridional, en brique rose, comme la cathédrale de Toulouse.

L’évêché de Lombez resta en place jusqu’en 1790. A cette date, la ville devint sous préfecture, l’abbaye est nationalisée et devient une gendarmerie. Aujourd’hui, la cathédrale est rattachée au diocèse d’Auch et ouverte pour les offices. La ville, bien que de petite taille, essaye de rester active avec de nombreux évènements culturels organisés et la présence de quelques commerces.

 

#La ville de Lombez

Commençons la balade par la ville de Lombez. Elle même vaut le détour. La rue centrale entoure la vielle ville, que l’on identifie par cette rangée de hautes habitations :

 

 

Passer dans la vieille ville révèle directement des rangées d’immeubles anciens. Nous retrouvons les briques rouges typiques de la région.

 

 

Le plus joli « coin » reste la place de la cathédrale. Une grande halle s’est installée

 

Et c’est ici que nous identifions les bâtiments les plus anciens de la ville.

***

 

#La visite de la cathédrale sainte marie de Lombez

Nous retrouvons la guide sur la place devant la cathédrale sainte marie de Lombez. Elle débute par une page d’histoire et nous montre notamment les bâtiments de l’ancienne abbaye, jouxtant la cathédrale. Une partie est aujourd’hui reconverti en école maternelle.

 

 

 

Se mettre au bord de la place centrale permet d’admirer la hauteur du fameux clocher octogonal (hauteur 43m), une particularité de l’architecture du Sud Ouest.

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Nous entrons dans la cathédrale, admirons la grande nef.

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Privilège des journées du patrimoine, nous passons par une petite porte dérobée qui mène a l’arrière de la cathédrale, dans l’ancienne cour de l’abbaye. Aujourd’hui, cet espace et les bâtimetns sont utilisés comme école maternelle. On peut même voir les dessins d’enfant sur le goudron.

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Mais ce qui se détache dans ce paysage reste l’immense cathédrale : murs et contreforts en brique rouge toulousaine, haut clocher de 43m. La guide nous termine l’histoire de la cathédrale, nous indique que le sol de la cathédrale a été relevé de plus d’un mètre pour éviter les débordements de la Save (rivière située juste en contrebas).

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Nous retournons dans la cathédrale, passons dans le cœur. Quelques minutes d’explications autour des stalles sculptées qui ont hébergé les moines et une explication détaillée des vitraux du cœur et de leur histoire. Pendant un moment, nous quittons la réalité et rentrons dans ce monde d’histoires et d’interprétations…

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Nous terminons par passer devant les capelles, dont certaines racontent es étapes de la vie de Saint Majan…

 

Cathédrale sainte marie de Lombez

 

Au retour, nous passons devant l’ancien orgue.. Réalisé en 1743 par Pierre de Montbrun, agrandi  en 1780-1782 et reconstruit en 1879, il est aujourd’hui classé monument historique. Toujours en activité, il reprends du service tous les ans pour une semaine de concerts d’orgue et musique classique.

 

Cathédrale sainte marie de Lombez - Orgue classé

 

Nous terminons la visite dans la salle du trésor, ou se trouve le baptistère du XIIe siècle, un reste d’une précédente église avant l’édification de la cathédrale.

 

Cathédrale sainte marie de Lombez - Ancien Baptistère

****

# La chapelle Saint Majan

La guide nous a parlé en terminant la visite de la petite chapelle de Saint Majan, lieu historique et où se trouve le plus joli spot photo de la ville. Nous décidons d’y aller à pied. Il faut sortir de la vielle ville, prendre une petite route en pente puis un chemin dans la verdure. Au bout de quelques centaines de mètres, la chapelle se dévoile.

 

 

La petite chapelle est de structure assez classique : une grande nef, un coeur orienté vers le sud. C’est la hauteur des murs qui reste surprenante pour un édifice si éloigné de la ville.

 

 

 

A l’entrée de la chapelle (fermée) un panneau nous rappelle la légende de Saint Majan : Un jour, en descendant de son oratoire, Saint Majan se retrouva face à face au dragon qui terrorisait la région.Il jeta alors son anneau épiscopal dans la gueule du monstre qui disparut dans le sol d’où surgit alors une fontaine. La fameuse fontaine existe toujours et se découvre dans le chemin qui monte au coteau.  On retrouve d’ailleurs ces images de dragon dans la grande cathédrale, et (il me semble) ici sur un des vitraux.

 

S’avancer sur le promontoire de la chapelle révèle effectivement « LE » sport photo du coin, avec une vue panoramique du Lombez. Le clocher de la cathédrale se détache nettement dans les hauteurs. Au loin, vous voyez ces collines du Gers dans lesquelles je pars me promener. Il règne ici une sensation de quiétude inexpliquée. L’espace d’un instant, on pense aux générations qui ont également contemplé la ville d’ici…. l’histoire se perpétue…

 

Vue sur la Cathédrale sainte marie de Lombez

*****

C’est ici que je vous laisse. J’espère que cette petite balade à proximité de chez moi, dans la cathédrale sainte marie de Lombez vous a permis de vous évader. Je ne peux que vous conseiller de profiter vous aussi des journées du patrimoine pour découvrir votre patrimoine local. Découvrir ce que son « chez soit » a traversé au fil de l’histoire est toujours utile, et peut permettre de retrouver un peu de cette sagesse ancienne que nous avons oublié.

En vous souhaitant une bonne journée du patrimoine!

 

 

Sources de l’article :

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour Florence
Ce doit être un charmant petit village où il doit faire bon vivre !!!
C’est ce que je ressens en tout cas et je me trompe rarement dans mes ressentis !!
Si tu as le temps de visiter , tu peux à une heure de route de Bergerac , pousser jusqu’ a
St Cyprien où l’église abbatiale est magnifique !
Elle a été construite par des moines bénédictins au 13 ièmes siècle mais les premiers vestiges remontent au 7 ièmes siècle !
Il y a également un extraordinaire orgue où les chorales y sont les bienvenues !
Il y a de très jolis sites à découvrir dans cette vallée et notamment à castels, 3km plus loin,
le prieuré de Redon _ Espic fondé au 12 ièmes siècle .
Et encore l’ adorable promontoire de Redon Espic et sa chapelle où la première apparition de La Ste Vierge remonte en
1814 , date où elle apparut à une jeune bergère , prénommée Jeanne Graves !
Le tout niché dans un berceau de verdure où la nature foisonne à qui mieux mieux !
Le promontoire et sa chapelle ne laissent personne indifférent !
Il y a toujours des cierges allumés quel que soit la saison, preuve qu’il y a toujours du passage !
Et les ex voto sont en montagne !!
Il se passe dans ce lieu quelque chose d’indéfinissable qui ne manque pas de submerger ceux qui y viennent !!
Habitante moi même de Castels , j’adore cet endroit si recueillant et si ressourçant , reposant !
Je m’y sens à chaque fois baignée par une Lumière rafraichissante !!
Merci et à bientôt !
Passeuse , guérisseuse , thérapeute et médium