Bûche tiramisu “made in gers” (café/noix)

Bûche tiramisu “made in gers” (café/noix)

Bonjour à tous et toutes,

Je vous propose ce matin une large tranche de gourmandise, et une idée qui pourrait peut être vous intéresser pour votre dessert de Noël. Une bûche ultra facile, sans four, sans cuisson, qu’en dites vous ? Venez 😉

Quand on entretien un blog de cuisine/diy/etc, la période des fêtes de fin d’année s’anticipe longtemps à l’avance. Traditionnellement, j’attaque la recherche d’idées tout début novembre et étale mes tests/réalisations de recettes/diy de cette date jusqu’à la 2e semaine de décembre. Cette année, avec le déménagement, j’ai un anticipé le potentiel “bazar” et m’y suis mise plus tôt. Pour tout vous dire, c’est autour de mi octobre, quand mon mari et les petits gourmands sont venus passer un week-end dans le Gers que j’ai tenté le dessert de noël. Évidemment, cela les a fait rire, mais ils ont beaucoup aimé l’idée ^^

On est assez classique à la maison, donc de toute façon ce dessert de Noël devait avoir l’apparence d’une bûche. N’étant pas sûre de la manière dont se déroulerait les fêtes, dans les cartons ou dans les travaux (ndlr : ou ayant eu le pressentiment de la m### dans laquelle nous sommes aujourd’hui ?), je me suis dis : “un dessert  très simple” : Pas de four, pas de truc long ou compliqué, pas d’ingrédients à la “mors moi le nœud“. Pour respecter ces critères, j’avais déjà repéré sur le net la “célèbre” bûche tiramisu, qui n’est rien de plus qu’un tiramisu dressé dans un moule à cake. Simple et mais très efficace.

Cependant… j’avais aussi bien envie de twister ce dessert (très révéré à la maison), en lui donnant une petite note terroir-gersois.  Comme Un clin d’œil à notre -je l’espère – peut-être future nouvelle vie. 😉 C’est en me baladant dans les champs que je trouvais l’idée du twist : les noix ! En effet, il y a de nombreux noyers sauvages dans les haies du coin. Donc des noix caramélisées dans la crème, une “poudre de noix” pour remplacer le cacao.. et surtout pour remplacer le marsala, du floc de Gascogne. Le vrai de vrai d’ici.

Côté dégustation, je dois vous avouer que cette “bûche tiramisu made in Gers” fut une sacrée claque de gourmandise. Qu’est ce qu’il était bon ! Les noix caramélisées apportent une petite touche croquante dans la crème fondante du tiramisu. La chapelure de noix au dessus amène la petite note d’amertume du cacao. Le floc de Gascogne amène une saveur très parfumée, un fruitée, qui donne de la profondeur au tiramisu. Et le mélange café/noix est une valeur sûre côté associations. Bref, la bûche n’a pas passé le repas, et elle est dores et déjà planifiée au repas de Noël (même si cartons, même si travaux, même si pas de four..).

Je me devais donc de vous partager l’idée, clairement appropriée pour un dessert de Noël facile et délicieux. J’espère que cette bûche tiramisu “made in Gers” vous plaira 🙂

 

****

Bûche tiramisu café / noix (made in Gers)

 

****

 

Recette : Bûche tiramisu café et noix

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de repos : 6h

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 250 g de mascarpone
  • 75 g de cassonade
  • 2 œufs
  • 100 ml de crème entière froide (1)
  • 1 bol de café (température ambiante)
  • 2 cuillerée à soupe de floc de Gascogne (2)
  • biscuits boudoirs
  • 1 moule à cake

Pour les noix caramélisées

  • environ 30 noix (environ 120 g de cerneaux de noix)
  • 50 g de sucre

 

Réalisation

Etape 1 :  Les noix caramélisées [A l’avance]

  •  Récupérez les cerneaux de noix et concassez les très grossièrement.
  • Faites chauffer le sucre jusqu’à ce qu’il soit fondu et ajoutez les noix. Mélangez à la spatule pour bien enrober les noix de caramel.
  • Répartissez les noix caramélisées sur un papier cuisson en les séparant au possible. Laissez refroidir.

Étape 2 : Préparation du tiramisu [A l’avance]

  •  Mélangez le café avec le floc de Gascogne puis réservez-le. Sortez votre moule à cake et recouvrez le film étirable.
  • Fouettez la crème pour la monter et réservez au frais
  • Séparez les blancs d’œufs des jaunes. Réservez les blancs. Fouettez les jaunes avec la cassonade jusqu’à blanchir le mélange.
  • Incorporez le mascarpone à la préparation {jaune d’œufs/cassonade} et fouettez jusqu’à ce que la crème soit homogène.
  • Montez les blancs d’œufs en neige pas trop serrés.
  • Incorporez délicatement les œufs en neige dans le mélange au mascarpone. On doit obtenir une crème bien lisse.
  • Incorporez-y la crème fouettée.
  • Dans votre moule à cake, dressez la bûche tiramisu
    • Disposez la moitié de la crème
    • puis 1/3 des noix caramélisées
    • Puis une couche de biscuits préalablement trempés dans le bol de café/floc (3)
    • disposez la deuxième moitié de la crème
    • puis 1/3 des noix caramélisées
    • puis une deuxième couche préalablement trempés dans le bol de café/floc (3bis)

Réservez au réfrigérateur au moins 6H. (4)

 

Étape 3 : Dressage / Présentation

  •  Il doit vous rester de l’étape 2 un tiers des noix caramélisées. Récupérez les puis mixez-les grossièrement façon “chapelure”
  • Avant de servir, sortez la bûche du réfrigérateur, démoulez en reversant dans un plat de service.
  • Recouvrez le dessus de la bûche tiramisu de la “chapelure” de noix.

Servez cette bûche tiramisu café / noix  bien fraîche.

 

Bûche tiramisu café / noix (made in Gers)

 

(pour vous montrer l’intérieur lors de la dégustation)

Bûche tiramisu café / noix (made in Gers)

 

Astuces :

  •  (1) Dans la recette classique du tiramisu, il y a 3 œufs et pas de crème (conter 2 œufs + 100 g de crème dans cette recette). Ce remplacement permet d’assurer la prise de la bûche tiramisu mais rends la crème légèrement plus compacte. Si vous préférez la version classique, n’hésitez pas mais dans ce cas je vous conseille de laisser reposer votre tiramisu 12 h minimum.
  • (2) Le floc de Gascogne donne une note alcoolisée/fruitée très appréciable. Si vous n’en avez pas, remplacez par 1 cuillerée à soupe d’armagnac ou de cognac.
  • (3) Lors du remplissage de la première couche de biscuits, vous avez deux alternatives :
    – soit vous souhaitez voir les biscuits sur le côté de la bûche (comme sur la photo). Dans ce cas, vous recouvrez toute la surface de la bûche
    – soit vous préférez une bûche lisse sur les côtés, dans ce cas laissez un bon 1cm entre le bord et les biscuits.
  • (3bis) Pour la 2e couche (qui sera la base de votre bûche), répartissez bien des biscuits sur toute la surface.
  • (3) et (3bis) Pour la trempette des biscuits : ils doivent être mouillés sur l’extérieur et encore un peu sec à l’intérieur. Le mieux est de les “rouler” dans le café et ne pas trop les laisser tremper.
  • (4) Pour le tiramisu, généralement plus cela repose, meilleur c’est, donc n’hésitez pas à réaliser cette bûche tiramisu tôt le matin pour le soir / la veille pour le midi.

 

*****

Suggestions Maison : Autres idées de desserts faciles pour les fêtes

Bûche glacées marrons et meringue

Bûche glacée aux marrons et meringue // Idée dessert noël préparable à l'avance - Au Fil du Thym

Gâteau de Noël au chocolat et épices

Gâteau chocolat épice et écorces d'orange - Gâteau de Noël facile - Au Fil du Thym

 

*****

 

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Marion

Bonjour Florence !
Une très chouette idée ton tiramisu bûche !
À la maison, on est plus iconoclaste et il n’y a pas toujours de bûche ni de dinde à Noël, hihihi !
Bonne journée, bises.

thithoad

très belle idée cette bûche, c’est vrai qu’il faut anticiper pour nos articles et franchement cette année je suis bien en retard!!
bonne journée

Martine

Excellente cette idée de bûche que je vais réaliser. Il est toujours intéressant d’avoir des idées le plus tôt possible car pour moi ça me permet une meilleure organisation et j’évite les achats de dernière minute pas toujours judicieux. Merci.

LadyMilonguera

Chouette version de bûche !


7
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x