Blinis au sarrasin et rillettes de carottes

Blinis au sarrasin et rillettes de carottes

Bonjour à tous et toutes,

En ce début de week-end, je vous propose la suite du menu de Noël en petit comité, avec cette fois une recette dédiée à l’apéritif. Vous reprendrez bien un blini maison 😉

Constituer un apéritif susceptible de plaire à tous est toujours un challenge. En effet, c’est le moment du repas où les goûts divergent plus, surtout lors des fêtes, entre ceux qui veulent des bouchées apéritives, d’autres des verrines, ou alors des biscuits croustillants. Il y a les inconditionnels du foie gras, des œufs de poisson, on encore les veggies. Quand nous avons cherché à discuter avec les 6 familles autour d’une idée qui conviendrait à tous, il s’est vite avéré que chacun amènera toujours le tartinable de sa préférence. Dans ce cadre, quoi de mieux que préparer ensemble un “support à tartinable”.. Comme les blinis.

Le blini désigne dans le langage courant une sorte de galette épaisse de forme proche des pancakes et ultra moelleuse. Pour l’anecdote en cherchant une recette, j’ai déjà eu la surprise de découvrir le mot “blini” désigne en vrai une grande galette d’origine slave (issue du slave mlin = moudre) (cf. wikipédia, plutôt cuite au four et servie pour les fêtes religieuses. Sa forme ronde et sa couleur dorée serait un hommage à renaissance du soleil en fin d’hiver. Nos “blinis” français seraient en fait plutôt dérivés des Oladyi, des petits pancakes frits servis avec de la crème.

Les blinis français ou slaves se réalisent avec n’importe quelle farine. J”ai notamment été attirée par une recette trouvée dans un vieux saveurs spéciales fêtes, utilisant de la farine de sarrasin. La petite note rustique du sarrasin se marie toujours bien aux ingrédients festifs (saumon fumé, foie gras, crèmes) et change des classiques. Pour proposer une idée de tartinable veggie s’y associant, en parallèle des blinis sarrasin, j’improvisais des rillettes de carottes au cumin.

A la dégustation, franchement, toute la famille a été très agréablement surprise. On retrouve la vraie texture moelleuse des “vrais” blinis. La saveur sarrasin change, avec une note rustique voir amère. Les petits gourmands leur ont clairement fait un sort, en salé comme en sucré ^^ (Vous pouvez même voir sur la photo qu’ils en ont chouravé quelques uns dans ma “courronne” de blinis). Côté rillettes de carottes, c’est sincèrement un petit tartinable gouteux, original et qui change des classiques. Le côté haché amène un jeu de texture différent des bilins, ce qui n’est pas pour déplaire. Cela ne plaira pas à tous, mais je trouve qu’avec quelques graines de carvi, c’est excellent.

Voilà. Pour mes proches comme dans l’espoir que vous vous régalerez pour les fêtes, je partage ces recettes avec vous. Les blinis sarrasins peuvent être réalisés sans les rillettes si vous préférez d’autres tartinables. 😉

Et juste pour finir, cette recette est aussi proposée pour le calendrier de l’avent gourmand 2020 de recette.de, sur le thème des bouchées apéritives. Pour d’autres idées de bouchées apéritives, n’hésitez pas à aller consulter les savoureuses propositions de :

 

*****
Blinis sarrasin

*****

 

La recette : Blinis sarrasin et rillettes de carottes

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes

Ingrédients

Pour 6 personnes

Pour les blini sarrasin

  • 100g de farine de sarrasin (1b)
  •  50g de farine de blé
  •  2 œufs
  •  30 cl de lait
  •  1 cuillérée à café de levure de boulangerie sèche
  • 1 bonne pincée de sel
  • un peu d’huile pour la cuisson

Pour les rillettes de carottes (4 personnes):

  •  300 g de carottes
  • 1/2 cuillérée à café de cumin
  • 1 à 2 cuillérée à soupe d’huile d’olive + un peu pour la cuisson
  • 1 cuillérée à soupe de jus de citron
  •  1 cuillérée à café rase de sel
  •  poivre
  •  (facultatif) graines de carvi

Réalisation

Étape 1 : Préparation de la pâte à blinis

  •  Délayez la levure dans un peu de lait tiède puis laissez reposer 15 minutes
  •  Séparez les jaunes d’œufs des blancs. Réservez les blancs à part et disposez les jaunes dans un saladier. Mélangez les jaunes avec les deux farines et le sel.
  •  Incorporez progressivement le lait (y compris celui avec la levure) jusqu’à disposez d’une pâte homogène.
  •  Laissez reposer 1h (la pâte doit doubler de volume)

Etape 2 : Formation des blinis sarrasin et cuisson

  •  Récupérez les blancs d’œufs puis montez les en neige ferme;
  •  Incorporez les dans la pâte levée.
  • Faites chauffer une poêle antiadhésive (idéal : crêpière) avec un peu d’huile.
  • Disposez une cuillérée à soupe de pâte, étalez légèrement, puis faites cuire 4-5 minutes d’un côté ( <=> cela doit “buller” sur le dessus) puis 2-3 minutes de l’autre.
  • Itérez jusqu’à épuisement de la pâte.

Servez les blinis à température ambiante ou un peu frais.

Étape 3 : Rillettes de carottes

  • Lavez les carottes, pelez les, retirez le pied. Coupez les en tronçons de 1 à 2 cm de large.
  • Disposez une une plaque de cuisson four, versez un filet d’huile d’olive, une pincée de sel et le cumin.
  •  Enfournez pour 30 minutes à 180°C. (Elles doivent rôtir sur le dessus et être “encore un peu ferme” dedans)
  • Récupérez vos carottes puis hachez les au mixer assez finement (1c). Il doit rester des tous petits morceaux. Ajoutez une cuillérée à soupe d’huile de jus de citron, le sel et un peu de poivre puis re-mixez un peu pour mélanger le tout.
  •  Salez et poivrez, rajoutez un peu de cumin a convenance.
  • Disposez dans un petit ramequin puis parsemez de graines de carvi.

Servez frais ou tiède. (2c)

Astuces:

  • (1b) Le dosage sarrasin / blé convient pour une farine de sarrasin un peu amère comme on trouve typiquement en grande surface. Si vous détenez une farine artisanale douce, n’hésitez pas à n’utiliser que du sarrasin.
  • A l’avance : Si vous voulez réaliser les blinis sarrasin à l’avance, sachez qu’ils se congèlent / dégèlent plutôt bien.

**Astuces** Sur les rillettes

  • Je les trouve meilleures une fois qu’elles ont “mariné” une bonne journée au frais. N’hésitez donc pas à les préparer à l’avance.
  • (1c) Si le mixage se fait mal (carottes encore trop dures), remettez les en cuisson quelques minutes. Le temps approprié de cuisson dépends vraiment de la taille des morceaux et la largeur des carottes
  • (2) Servies tièdes, les rillettes feront ressortir le goût du cumin. Attention au dosage 😉
Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

2
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x