Beignets fleurs acacia

Bonjour à tous et toutes,

Parfois, je me dis que la cuisine des plantes sauvages est un champ de possibles que l’on n’explore pas assez. De multiples saveurs se cachent derrières ces sauvages et plantes de jardins, et méritent la découverte. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à la découverte d’un des classiques du thème

Pour l’anecdote, mes plus si petits gourmands portent toujours leur nom car ils ne manquent jamais une occasion pour me suggérer de préparer une gourmandise. Avec le printemps, ils sont très loquaces sur les idées aux fraises.. mais aussi sur les idées aux fleurs sauvages. Ils ont vu que les sureaux du jardin sont à deux doigts de fleurir et m’ont déjà reparlé du sirop de fleurs de sureau. A côté, depuis que le Papa leur a parlé des beignets d’acacia de son enfance, ils sont au taquet pour suivre l’apparition des grappes blanches et odorantes de fleurs des acacia du jardin.

La semaine dernière, le créneau était venu : de jolies inflorescences se sont épanouies dans les arbres, dansant au gré du vent et diffusant une délicieuse odeur de miel. Inspirés par ces premières odeurs gourmandes, les petits-gourmands ont passé la vitesse supérieure du lobbying “beignets d’acacia” :.
“Dit Maman, tu fais des beignets d’acacia ce soir ?”
“On peut avoir des des beignets pour le goûter ?”
“Maman, tu veut pas cuisiner des beignets d’acacia ?”
“Que voulez vous manger ce soir ?” / ” On veut goûter des beignets d’acacia !”

Hier, jour férié oblige j’ai cédé à leur gourmandise. Le Papa a été cherché quelques fleurs, j’ai choppé une recette facile sur Odélices, puis ai démarré le “stand friture”. La réalisation est au final ultra-simple, et le résultat est un beignet ludique à déguster (fleur à fleurs ou grappe entière ?) petit gout vanillé. La dégustation a vu des sourires gourmands et amusés, agrémentés des par des anecdotes de l’enfance du Papa. Sans être une recette de grand chef pâtissier,c’est une petite recette rétro et au goût sauvage, comme on aime de temps en temps.

Je voulais donc partager l’idée avec vous, si jamais vous ne la connaissez pas où n’y avez pas pensé aux beignets d’acacia sur ce printemps. Les acacia sont en fleurs dans le Sud Ouest, mais ils devraient l’être dans une à deux semaines plus au Nord. De quoi vous laisser le temps de vous organiser 😉

Bonne journée !

 

***

Beignets fleurs acacia

***

Recette : Beignets fleurs Acacia

Saison de la recette : Mai – Juin (selon les régions)

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients

  • Une vingtaine de grappes de fleurs d’acacia
  •  160 g de farine
  •  200 ml de lait
  •  1 cuillérée à café de levure chimique
  •  2 œufs
  •  40 g de sucre
  •  1 cuillérée à café d’huile
  •  Huile de friture

Réalisation

  • Lavez les fleurs d’acacia et égouttez soigneusement (cf. 1). Si jamais vous apercevez des locataires dans vos fleurs, n’hésitez pas à les passer dans une eau vinaigrée avant de laver / égoutter.
  •  Dans un saladier, mélangez la farine, sucre, levure.
  • Ajoutez les œufs et mélangez.
  •  Incorporez le lait et fouettez jusqu’à bien délayer la pâte et obtenir une préparation homogène. Si jamais l’incorporation se passe mal (cela peut arriver avec des farines semi complètes), n’hésitez pas à passer un coup de mixer).
  • Faites chauffer l’huile de friture
  •  Plongez les fleurs d’acacia dans la pâte à beignet puis dans l’huile de friture. Retournez à mi cuisson et laissez cuire jusqu’à ce qu’elle soient bien dorées. Disposez sur un papier absorbant après cuisson.
  • Itérez jusqu’à épuisement de la pâte ou des fleurs.

Saupoudrez de sucre glace (ou pas) avant de servir.

Beignets fleurs acacia

 

 

Astuces :

  • (1) Il est important de bien égoutter car s’il reste des gouttes d’eau dans les fleurs, la pâte ne pourra pas s’accrocher aux fleurs.
  • S’il vous reste de la pâte, après friture, n’hésitez pas à délayer avec un peu de lait puis cuire en crêpes fines. Vous trouverez toujours un (petit) gourmand tout à fait disposé à finir ces crêpes.
  • Ce principe de beignet est aussi utilisable avec des fleurs de sureaux.

 

Précision Botanique : L’acacia est en fait un abus de langage pour désigner le robinier faux acacia, un grand arbre 5-7 m, aux feuilles composées, couleur vert clair, tronc bien droit avec des épines, et formant des grappes de fleurs blanches (comme la glycine).

découverte fleurs des champs : le robinier faux accacia

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Bonjour. Tous les an, enfant, nous faisions ces délicieux beignets. Difficile maintenant de trouver des fleurs en région parisienne qui ne soient pas polluées. Le goût de l’enfance. Je vais garder la recette on ne sait jamais !!! Bon week-end. Fanny.

Merci pour la recette, justement ce matin, je les admirai toutes blanches, sur mon chemin !

Bonjour Au fil du thym

J’habite dans le Sud Ouest et nous avons dégusté les nôtres , il y a environ 3 semaines!!!
Un plaisir renouvelé tout les ans !!!
Savez- vous que vous pouvez faire un délicieux vin de fleurs d’acacia avec un vin blanc doux ou un rosé !
Bonne journée
Enjoy