Balade dans les haies champêtres en automne

Balade dans les haies champêtres en automne

Bonjour à tous et toutes,

Que diriez vous de débuter le week-end par une balade dans les champs, par écrans interposés ? Venez découvrir les petits trésors de la nature qui nous égaye en ce moment 😉

Dans les champs, à vrai dire, l’automne écarte les fleurs colorées qui ont foisonné du printemps à l’été. Il n’y a guère que les tardives succises des prés ou quelques centaurées ayant survécu à l’été, des petites touches de couleurs dans un vert bien vif. Par contre, dans les haies, commence le bal chatoyant des couleurs  de l’automne; des baies généreuses qui résisteront à l’hiver pour nourrir les oiseaux. C’est à la découverte de ces arbustes et ces baies, en que je souhaite vous emmener.

****

Commençons dont cette balade  haies champêtres automne au petit matin, dans un champ perdu en pleine campagne gersoise. Que les tonalités chaudes de la lumière ne vous trompent pas, j’ai ressorti une polaire pour partir ce matin 😉

Balade haies champêtres automne

 

 

Les premiers arbustes que je croise sont des églantiers sauvages, arbrisseau ayant donné naissance à nos rosiers. Sur ses longues tiges retombantes poussent dorénavant des cynorhodons, un faux fruit ovoïde et bien rouge. Il est très connu en phytothérapie pour sa richesse en vitamine C. Ils sont consommables, et l’on peut en faire une délicieuse confiture, très connue en Alsace, surnommée confiture de gratte-cul (Pour en avoir déjà goûté, c’est excellent ). Pourquoi le “gratte cul” ? en fait le cynorhodon contient en son centre des petites graines (akènes) qui sont irritantes et doivent être retirées avant cuisson.

 

Balade haies champêtres automne

 

Sur les églantiers, très rarement, on peut apercevoir des boules de poils rouges. Ce sont des barbes de St Pierre, des galle induites par des petits insectes nommés Cynpics du rosier. Bien que parasite, ces galles n’affectent pas la vigueur de la plante.

 

 

A côté des églantiers, dans nombres haies et bosquets, poussent des chênes sessiles. Tout l’été, on a pu apprécié la fraîcheur de leur ombre. Aujourd’hui, ils se chargent de glands colorés, qui seraient tout à fait utilisables pour faire de la farine. A défaut,  ils ne manqueront pas de régaler le chevreuils..

Balade haies champêtres automne

 

Dans le rayon des petites baies, c’est aussi le temps des baies d’aubépine, appartenant aussi à la famille des rosiers. La plante est bourrée de propriétés médicinales, mais ses fruits n’ont que peu d’intérêt. Ils régaleront les oiseaux.. et nos yeux 🙂

Balade haies champêtres automne

 

 

En parlant de fruits, dans le Gers et nombres campagnes, ont peut souvent retrouver des noyers sauvages, aujourd’hui chargés de fruits. Il est encore un peu tôt pour les consommer, mais quand viendra la saison on pourra trouver nombre “locaux” venir les chercher dans les arbres. On ne sera pas en reste 🙂

 

Avançons dans les fourrés.. :

Balade haies champêtres automne

 

 

Lorsque les buissons se teintent dores et déjà de rouge-orange,  vous pouvez être sur : il y a du cornouiller sanguin dans l’air. Ce joli buisson est très connu en jardinerie pour ses vertus décoratives, et sa version sauvage n’est pas en reste. Elle se charge de baies sur septembre (cf. photo à gauche), passe au rouge dès le début d’automne. Si vous n’en avez pas au jardin, je vous la conseille  😉

 

Parfois dans les haies, on peut trouver d’étonnantes petites pommes marrons, il s’agit en fait des nèfles, fruits anciens, pas très faciles à déguster mais délicieux. La difficulté de leur dégustation (c’est petit) font qu’ils ont été un peu oublié, alors que le Néflier est un arbre fruitier robuste qui se plaît bien dans les jardins. Si vous trouvez des nèfles sur les marchés terroir, n’hésitez pas à essayer.

Balade haies champêtres automne - nèfles

 

En parlant de fruits, on retrouve encore dans les haies champêtres automne les prunelles, fruit du prunellier. Les baies sont comestibles une fois blettes ( c’est à dire ayant subi les premières gelées), sinon elles sont très âpres.

 

En reprenant la route, levant les yeux, je découvre que les érables champêtres champêtres sont chargés de samares (les “ailettes” ) scintillantes.  Touches de rose dans des arbres encore verts. Elles s’envoleront aux premières tempêtes porter les graines des érables et tenter de faire grandir un bébé érable…

Balade haies champêtres automne

 

 

Je ne peux finir cette balade qu’en vous emmenant quelques instants sur un des plus beaux points de vue paysager proche de chez moi. Alors que les matinées ont fraîchi, que les champs se sont vidés pour préparer l’hiver, l’automne a aussi amené les premières neiges sur les Pyrénées.  Leurs touches de blancs sont un éméerveillement sans nom quand on arrive à les apercevoir (c’est à dire entre 7h30 et 8H30 dimanche dernier ^^)

 

 

En espérant que cette balade dans les haies champêtres automne vous a plu, je vous souhaite un bon week-end !

 

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

8
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x