Balade botanique Juin 2022

Balade Botanique : Concours Lépine Botanique (Juin 2022)

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous et vos proches allez bien malgré la canicule et les orages des derniers jours. Les conditions de vie deviennent assez difficiles et nous venons tout juste de rejoindre l’été…

Pour vous distraire, je vous propose de partir ce matin pour une balade botanique à la découverte de diverses plantes de nos campagnes. Comme les précédentes, elle fait suite à une balade botanique « en vrai » organisée dans mon village. Nous partons de très bon matin, à la fraîche, voir les plantes comestibles, médicinales et autres utilitaires du moment. Le mois de Juin est en effet un peu le moins du concours lépine botanique, où les plantes se disputent pour présenter le petit détail inventif qui va la rendre incontournable. Je n’aurais d’ailleurs pas assez de ce billet pour toutes vous les mentionner.  ^^

Mais partons donc, que vous découvririez / retrouviez les plus courantes. 🙂

 

***

Ce matin là,  en fait, je dois avouer ne pas savoir à l’avance quelles plantes nous pourrons rencontrer dans notre balade botanique juin 2022. La canicule et le vent d’Autan ont transforme les terres en fournaises. Il n’a pas plu assez ces derniers temps. Quand on débute la balade, tout le monde parle de même son potager et des difficultés qu’il y rencontre. Ici les haricot n’ont pas levé, là les tomates on déjà très soif… Mais si nos potagers nous inquiètent, du côte de la végétation sauvage, la robustesse est au rendez-vous.  Je me vite rends compte que le concours « botanico-lépinesque »  de la plante la plus intéressante bat effectivement son plein.

 

Débutons donc notre balade botanique juin 2022 par un arrêt dans un fossé humide où se trouve de l’ache faux cresson ou ache nodiflore. Cette plante se reconnait par une inflorescences en ombelles d’ombelles, des feuilles composées, ovales-lancéolés, inégalement dentés, et une certaine propension à s’étendre. Sous ses airs de plante folle, elle cache un secret: c’est un des ancêtres de nos céleris de potager. De cette ascendance, elle  garde des feuilles et tiges comestibles et utilisables crues dans les salades, ou cuites en soupe et ragoûts. En Corse, elle est couramment consommée sous le nom de « Lavone », avec laquelle on fait une tourte avec des oignons et des pignons.

 

 

A côté de l’ache, impossible de passer sans remarquer les grandes tigre de prêle. La prêle, par sa richesse en minéraux est la « plante à tout faire » pour booster vos fruitiers, potagers, autres plantes vertes. Si vous possédez avec un jardin potager, n’hésitez pas à faire un purin de prêle léger pour doper vos plantes. Mes tomates adorent. ^^

 

Dans le champ juste à côte,des couleurs violettes attirent vite l’attention des participants de cette balade. Je m’avance et voir avec contentement de la phacélie aux feuilles de tanaisie semée par un agriculteurs bio. La phacélie c’est du couteau suisse 3-en 1, et une plante du podium de notre concours . De 1 ) c’est une plante mellifère , De 2) un dé-compacteur de sol, De 3) un engrais vert qui permet d’enrichir le sol. J’ai aussi lu qu’elle aurait un « de 4) » car elle permettrait d’attirer les auxiliaires du verger, lorsqu’elle est semée juste à côté. C’est un must-have si vous avez un bout de jardin en permaculture.

 

Les plus observateur d’entre nous ont vite fait de repérer juste à côté des phacélie, des  » sortes nigelles de damas ». Presque, ce sont des nigelles de champs, une messicole en voie de disparition, dont on peut récolter le graines. Quand je vous dit qu’on est dans un champ bio 😉

 

 

Continuons sur le chemin agricole où je ne manque pas de faire remarquer en passant le plantain majeur.   Comme tous les autres plantain, leurs feuilles ont palme du remède de grand mère d’été à connaître, celui du remède anti-démangeaisons. Si vous vous promenez cet été et croisez orties, insectes et autres, froissez puis frottez ses feuilles sur la piqure d’insecte ou d’ortie afin de calmer énormément les démangeaisons. Et ça marche ! 😉

 

Nous continuons la balade pour passer derrière une haie. Ici, les grandes fleurs rose flashy de la vesce à grandes feuilles ne passent pas inaperçues. Cette jolie plante ressemblant à nos pois de senteur est comestible, car les jeunes gousses et les graines cuites peuvent être dégustées. Il parait que ses graines sont couramment utilisées en Asie.. d’où un surnom de « Pois de chine ».

 

 

Mais le bas de la haie n’est la le seul à être fleuri en cette saison. Avec un œil un peu averti, on peut observer les discrètes fleurs vertes de la garance voyageuse. Pourquoi voyageuse ? Cela tiens à sa vitesse de pousse et sa rapidité à envahir vos buissons si vous ne faites pas attention.  En fait, elle a été particulièrement inventive pour s’accrocher.  1) La tige possède des  aiguillons crochus.  2) Les feuilles possèdent aussi des dents crochues sur la nervure médiane ET sur le bord de la feuille. Quand on compare aux « simples » vrilles typiques des fabaceae (ex: haricots grimpants), on comprend qu’elle a été clairement futée.

 

Balade botanique juin 2022 - Garance voyageuse

 

En quittant la haie pour retrouver les bords de champs, j’en profite pour montrer la présence à quelques mètres d’écart de deux espèces de gaillet:

  • le gaillet mollugine en blanc, bien planqué au frais dans la haie
  • le gaillet vrai en jaune, qui se dore au soleil

Ces jolies plantes de la même famille que la garance, ont aussi des fleurs en étoile. Ce « caille lait » était utilisé « avant » soit disant pour faire cailler le lait. En fait, elle nous ment un peu, car « avant » on utilisant de la présure ET la plante, et se sont les enzymes qui fonctionnent. Elle est disqualifiée de notre concours botanico-lépinesque, mais nous pouvons toujours admirer sa gaieté.

 

 

On termine la balade botanique juin 2022 sur un coteau un peu aride, très exposé au soleil, sur lequel j’aimerais montrer deux fleurs roses.

Pour la première, il faut mettre le nez au raz du sol et se laisser porter par son odorat. Vous sentez cette odeur de thym ? Il s’agit du sauvage thym serpolet, une sous espèce de thym; plutôt méditerranéenne, mais qui prends aussi son pied sur les coteaux du Gers, de Haute Garonne et du Midi. Nous sommes en fin de floraison, dont les fleurs sont peu nombreuses, mais deux – trois semaines plus tôt, c’était un tapis rose remplit d’abeilles qui s’étendait sous nos pieds. Comme beaucoup de méditerranéennes, sur l’échelle des plantes utilitaires, le thym tient la dragée haute dans ce concours lépine botanique.

 

 

Je terminerais par une autre  « plante à fleur rose » qui fini  sur le top trois de notre podium botanico-lépinesque : la grande mauve.  Situées endroits favorables, idéalement le plus chaud et le plus sec possibles, elles ont vite fait de mesurer 1m20 de haut pour tout autant de large, et de présenter de très nombreuses fleurs qui ne manqueront pas d’attirer l’attention des pollinisateurs.  Alors qu’elle est courante, cette plante en a sous le capot côté intérêts :

  • Les fleurs ont des propriétés adoucissantes et anti-inflammatoires pour un peu tout.
  • Les feuilles ont, « avant », très souvent consommées comme légumes : crues en salade pour les jeunes, cuites en soupe, farce, etc pour les plus âgées. (Plus de détails par là si vous êtes curieus(e)) )

 

***

Et voilà, c’est en présence de cette jolie mauve que nous nous arrêtons. Le soleil commence à taper, la température remonte vite, il est temps de rentrer au frais de son chez soi.

En espérant que la balade botanique juin 2022 vous a intéressé(e), amusé(e), je vous souhaite un bon début de semaine !

 

Print Friendly, PDF & Email

Si vous avez envie de partager le billet sur les réseaux : -- Twitter -- Facebook -- Pinterest --
Étiquettes:
S’abonner
Notifier de

5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Belle balade ! Bravo

merci pour cette belle ballade, comme si nous y étions.

ET bien il y en avait que je ne connaissais pas mais pas de notre région, je vais faire plus attention pour être sûre…

Merci Florence, c’est toujours un grand plaisir de vous suivre lors de vos balades; gratitude pour vos partages!

Toujours aussi instructif et beau à la fois.
Merci beaucoup.