Astuces “zéro déchet” #1 : Quelques idées faciles en cuisine

Astuces “zéro déchet” #1 : Quelques idées faciles en cuisine

Bonjour à tous,

Depuis longtemps, je pense avoir prêté une certaine attention pour limiter mes gaspillages. Dos des feuilles imprimées réutilisées, recyclage des pots de confiture pour ranger des choses.. Le tout sans être une fanatique de la récup’, faute de temps.

La cuisine et l’alimentation sont à mon sens une source quasi inépuisable de gaspillage; entre les emballages, les pertes “normale”, les oublis dans le bas du réfrigérateur. Donc automatiquement, j’ai tenté de tendre vers le “zéro déchet”

J’aimerais partager avec vous quelques petites idées souvent employées pour limiter gaspillages et déchets. A défaut de les appliquer inconditionnellement faute de temps je les utilise “autant que possible”… et la poubelle s’en trouve bien moins remplie 😉

1 – Récupérer l’eau de lavage/de cuisson des fruits et légumes pour l’arrosage

Après cuisson des légumes dans de l’eau bouillante (si elle n’est pas salée), l’eau est souvent riche en nutriments, dont les plantes d’intérieur (ou autres) raffolent. J’essaye donc de la récupérer : un saladier, un égouttoir dessus, et je “vide” ma casserole dedans. Je laisse l’eau refroidir, et hop, arrosage. C’est valable pour tous les légumes et même les patates !

La méthode est en théorie utilisable pour l’eau de lavage si on laisse les légumes /fruits faire trempette.

 

2 -Les emballages : récupérer l’utilisable

Habituellement, je récupère tous les emballages en verre (pots de confiture, bocaux de légumes) avec leur couvercle puis les réutilise ensuite pour les confitures maison de l’été.
De même, je récupère les petits pots en verre si mes gourmands ou moi-même avons pris des yaourts/desserts vendus dedans, cela me fait un stock de verrines pour les desserts maisons. Enfin, qui ne connait pas les “fameux” pots à moutarde en forme de verre 🙂

Crème dessert au caramel faoçn crème nadette
Pour ne rien vous cacher, ces verrines sont de la récup de pots de yaourt 😉

A récupérer aussi : les paniers et barquettes en bois de fraises/fruits rouges/etc. qui peuvent être valorisées pour former des jardinières ou encore de bêtes paniers pour sa cueillette au jardin ;). Et les cagettes en bois sont toujours utiles pour les rangements du garage.

 

Barquette de fraise transformée en mini jardinière sèche

 

3 – Les emballages : Mieux choisir

Évidemment si on arrive à limiter les emballages des produits alimentaires, on se retrouve avec moins de déchets. cependant, ce n’est pas toujours facile de trouver un vendeur en vrac et remplacer tous les emballages. J’applique les réflexes suivants :

  • Éviter autant que possible les portions individuelles, toujours sur-sur-emballées.
  • Pour les fruits et légumes, ne jamais prendre les paquets emballés (pourtant très utilisés au rayon bio des hyper…)
  • Prendre en vrac quand c’est possible  les riz/légumineuses/etc et conserver dans des bocaux en verre (*).
  • Pour la viande/poisson, prendre plutôt au rayon boucherie/poissonnerie et éviter les barquettes plastiques.
  • Pour les fruits et légumes au lieu de prendre systématiquement un sac plastique, je n’en prends que s’il n’est vraiment utile au transport: ex : les cerises, quand je prends plus de 5-6 pommes/carottes/, etc .

 

Astuce (*) : Les bocaux en verre type le parfait son assez cher en magasin, mais vous pouvez en trouver à prix très réduit dans les vides greniers.

4 – Composter

Avec un jardin (et potager), le composteur est devenu un incontournable. J’y colle épluchures de fruits et légumes, fruits et légumes “finis”, marc de café, contenu des sachets de thé/infusion, coquilles d’œufs (broyées), pain ou tout ce qui est à base de pâte … et même les fleurs/feuilles sèches des plantes d’intérieur.

Éviter dedans : tout ce qui est protéine animales (viande, poisson) , produit laitiers, plantes malades.

Pour l’entretien d’un composteur, n’étant pas spécialiste, rendez-vous ici

 

5- Utiliser les fruits limites

Inévitablement, quand on cuisine frais, a un moment ou un autre, on va se retrouver avec des fruits abîmés, “limites” et difficilement utilisables dans de “jolies recettes”. Dans ce cas, je valorise ces fruits au travers :

  • De smoothies “fourreszytout”
  • Des coulis : surtout pour les fruits d’été, ce qui agrémentera verrines, gâteaux et autres.
  • De compotes : lavez et triez les parties “propres”, mettez-les tout dans une casserole avec d’autres éléments (sucre, épices, vanille, miel, etc..) et laissez compoter. Vous pouvez :
    ○ soit déguster tel quel, en verrine ou pas
    ○ soit utiliser pour fourrer une pâte (ex samossas, chausson feuilleté)
    ○ ou encore congeler par petits blocs en remplissant des moules à muffin. C’est réutilisable en toute saison 😉

compote pomme poire épicée, sticks au thé

smoothie fraise kiwi

 

6-Utiliser les légumes “limites”

Même principe, cela nous arrive d’en oublier. Dans ce cas :

  • Soit je travaille en “élément brut” (ex : fondue de poireau, chou-fleur cuit ) que je congèle pour réutiliser plus tard.
  • Soit en purée proposée telle qu’elle ou en forme de “gâteau” de purée, ce qui généralement plaît beaucoup aux petits
  • Soit en soupe, surtout en hiver, en agrémentant de quelques éléments doux (oignon, courges, pommes de terre).
gateau butternut salé à la noisette
Gâteau de butternut salé (avec par ex des courges limites)

 

Dans la même logique, si j’achète/cueille trop de fines herbes et n’a pas le temps de les utiliser, je fini par les sécher et les conserver dans des bocaux en verre pour utilisation ultérieure.

7 -Cuisiner les fânes

Je ne suis clairement pas une spécialiste, n’ayant que rarement le temps…. Pour les fânes de carotte, j’avais essayé des petits cakes fort sympas, et tenté le pesto sans apprécier.

Les utilisations les plus courantes sont les soupes , les pestos.

8- Valoriser les carapaces de crevettes et assimilés

Avec des amateurs de crevettes à la maison, il ne m’est pas rare de trouver une quantité importante de carapaces et têtes. Je les valorise en les transformant en “jus de crevette” voir en soupe :

  • Pour le jus de crevette : faites chauffer de l’huile d’olive dans une casserole, puis faites y revenir les carapaces/têtes jusqu’à ce que cela accroche. Couvrez d’eau et oubliez à feu moyen 15 à 30 min. Filtrez ensuite afin de récupérer le jus. Vous pourrez l’utiliser comme base de sauce pour poisson en ajoutant maïzena ou un mélange beurre+farine amalgamé.

 

  • En bisque : même principe, en ajoutant du vin blanc, oignon, bouquet garni, concentré de tomate, au moment de mijoter. Vous passez ensuite le tout au mixer et filtrez une fois que tout est mixé :

Vous pouvez faire de même si vous disposez :
– d’arêtes et peaux de poisson afin de former un fond de poisson utilisable en sauce.
– de résidus de viandes/volaille (nerfs, gras, etc) afin de former un fond de viande

 

9-  Tenter le home made pour les recettes simples et rapides

Autant que possible, je tente de remplacer les choses simples par du home made :

  • les crèmes dessert => réalisables en 5 minutes
  • les petits gâteaux/biscuits avec notamment
    • Les cookies : biscuits les plus rapides et faciles à préparer car il n’y a pas de phase de découpe
    • les madeleines : assez rapides aussi
    • les muffins (ex : fraise/chocolat  ): même base, puis on y colle ce que l’on souhaite
  • Et maintenant un peu de charcuterie maison avec les viandes séchées .. même si cela demande un peu d’organisation.

 

Et vous, quelles sont vos astuces ? Je suis preneuse d’idées 🙂

 

Bonne journée à tous

Enregistrer

Print Friendly, PDF & Email


17 thoughts on “Astuces “zéro déchet” #1 : Quelques idées faciles en cuisine”

  • Comme toi, je récupère tous les emballages réutilisables qu’ils soient en verre ou en plastique… ou en carton (genre les boîtes d’œufs que je ré-utilise). Je ne prends de sacs que si vraiment ce n’est pas transportable sans, sinon, ça file directement dans mon panier : fruits & légumes, pain,…
    Je cuisine les fânes lorsque j’en ai… Je consomme les restes ou je les congèle. Et j’essaie de rationaliser mes achats pour ne pas avoir de choses qui trainent au fond du frigo (conséquence, le frigo chez moi semble souvent assez vide… déjà quand j’étais étudiante, ça faisait rire mes camarades ! )
    Quand j’avais un jardin, je n’avais pas de compost mais des poules. Tu peux même leur donner des produits carnés, laitiers ou des restes de poisson.. et tu as des œufs frais, sans emballage !

    • Garder les emballages plastiques, j’avais essayé, mais cela a fini par s’accumuler sans utilisation. De même pour les boites d’œufs. Comment les valorises tu ?
      De même, je rationalise au maximum afin d’éviter les pertes, mais parfois il y a des oublis… Quand au frigo “assez vide”, vu que nous n’avons pas le temps de faire les courses plusieurs fois par semaine, ce n’est pas vraiment envisageable. M’enfin, on a pas trop de perte, grâce au congélo ^^

      • J’utilise beaucoup les boites en plastique pour le congélateur, pour emporter mon repas au bureau, pour les pique-niques des enfants… et pour ranger des petits objets, des petites pièces de jeux…
        Pour les boîte d’œufs, j’achète mes œufs “en vrac” autant que possible donc j’apporte ma boîte tant qu’elle tient la route.
        Je ne fais aussi les grosses courses qu’une fois par semaine (voire plutôt une semaine sur 2 pour le supermarché) : je prends ce qu’il me faut compte tenu du nombre de repas prévus à la maison dans la semaine, rien de plus. Comme j’achète peu de choses emballées, ça tient aussi moins de place dans le frigo. (et par voie de conséquence, mon congélateur a tendance à ne pas être rempli non plus…)

  • je suis comme toi …. miss récup !!!!!!!!!
    les petits bocaux de capres me servent pour mettre de la gelée de fruits …pratique en petit contenat quand on a besoin que d’une ou deux cuilleres pour une recette …..je recycle aussi bocaux de moutarde , d’asperges , de cornichons ……..et bien d’autres et je fais mes conserves dedans ….purée de légumes que je fais congeler dans des bacs a glacons …….
    plein de petites economies..♥

  • Une rubrique que j’apprécie. J’essaie aussi de faire de mon mieux en matiere de réutilisation ou de recyclage. C’est important pour notre planète et nos enfants. Tu as raison d’y consacrer une rubrique. Bises

  • Merci pour ton article !
    Je tente aussi de cuisiner les épluchures !
    Je fais un cake à la peau de banane qui est terrible, j’ai tenté un gratin dauphinois avec des épluchures de pommes de terre….

    • Au plaisir 🙂
      J’aimerais clairement avoir plus de temps pour cuisiner les épluchures, mais c’est parfois chaud car la recette “épluchures” est souvent aussi longue que la recette “non épluchure” >< J'avais essayé une fois de recycler les épluches de pomme de terre en "micro frites" et c'était sympa.. mais long ..

  • Bravo Florence pour cet article très clair.
    Tout pareil que toi ! Les barquettes et caissettes en bois peuvent aussi être utilisées pour réaliser des paniers cadeaux avec des biscuits ou des choses faites maison pour les fêtes de fin d’année ou à d’autres occasions.
    Ma grand-mère était une reine de la réutilisation en tout genre des emballages. Par exemple, avant le beurre était emballé dans du papier sulfurisé vierge, elle s’en servait en pâtisserie. Elle n’a jamais acheté un rouleau de papier cuisson de sa vie. Elle récupérait également les pots de café soluble pour distribuer de la soupe à son entourage, etc…
    Les mamie sont très inspirantes, on devrait vraiment prendre le temps de connaître leurs trucs et astuces.

    • Oh oui, parfois il faut vraiment récupérer les astuces des grands mère en terme de cuisine/récup.

      Effectivement pour les barquettes, cela peut servir pour les paniers cadeaux, je n’y avais pas pensé. As tu d’autres astuces ? (PS : peut être devrais tu faire le même genre de billet sur ton blog, que l’on partage nos pratiques 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.