Astuces pour débuter les balades nature

Bonjour à tous,

Tous les lundis –  ou retours de jour férié – à la première pause-café au travail, viens invariablement la question “Et toi, qu’as-tu fait ce week-end ?”.  A chaque fois lorsque j’y réponds par “une sortie promenade nature en famille“, mes collègues me regardent d’un air très étonné. En effet, de prime abord, les termes “sortie” , “nature” et “famille” leurs paraissent totalement opposés : Comment “trimballer” le conjoint/les enfants en promenade sans qu’ils renâclent ? Qu’y va-t-il à voir dans de simples balades à la campagne ? Et comment faire pour trouver des sorties “amusantes” ? Vraiment, la sortie nature n’a pas la côte…

Pourtant.. Je trouve que c’est un loisir à part entière, très accessible, qui mériterait peut être que l’on y prête plus d’attention.

Vu que nous sommes entourés de jours fériés, j’aimerais vous apporter quelques billes si l’idée de réaliser des “promenades nature” vous tente mais que vous ne savez pas trop comment vous lancer. Avec la belle saison, ces petites astuces pourront peut-être vous être utile pour motiver les troupes à mettre le nez dehors 😉

 

~~~~

 

Qu’est-ce qu’une “promenade nature” ?

Avant toute chose, il faut préciser ce qu’une “promenade nature” signifie : C’est tout simplement aller se balader, seul, à plusieurs, en famille, dans un coin avec de la nature. Cela peut être le parc verdoyant juste à côté de chez vous ou du travail, autour d’un lac artificiel aménagé, en forêt, le long d’une rivière, dans la campagne. Il s’agit juste de contempler un peu de verdure et de sortir d’un environnement uniquement bétonné.

Notez qu’en parlant de promenade, je parle d’une balade facile, de quelques minutes à une à deux heures, et non pas d’une longue randonnée. C’est une balade que tout à chacun peut faire, à son rythme. La randonnée demande un certain entrainement physique pour être accessible, cela ne sera pas le sujet de ce billet.

astuce randonnée nature facile - trouver les parcs aménagés
Un chemin aménagé, des arbres, un parc en ville.. un coin idéal pour une promenade nature.

~~~~

Pourquoi faire des promenades natures ?

Nous connaissons tous le mythe de la “promenade digestive d’après repas”, ou des “balade familiale du dimanche” après-midi, auquel on prête du multiples bienfaits. Une promenade nature porte des vertus similaires :

  • Le fait de marcher est apaisant : le fait de se déplacer, changer d’environnement permet souvent de se poser, faire le vide, déstresser. En quittant son environnement du quotidien on quitte aussi partiellement ses problèmes .Sans doute avez-vous déjà expérimenté de partir de chez vous/du travail bien énervé, et être plus calme après avoir fait quelques pas.

 

  • Voir de la nature est relaxant : contempler de la verdure voir, des arbres permet de couper de son cadre classique et des problématiques typiquement moderne (réseaux sociaux, technologie) puis se détendre. Il existe d’ailleurs nombreuses études (provenant surtout du Japon) démontrant ces effets et proposant des pistes ” de thérapie des arbres” pour citadins stressés.

  • Une balade réalisée à plusieurs (famille, amis, proches) est une activité l’on réalise ensemble, que l’on partage et donc qui permet d’améliorer la cohésion du “groupe”. Cela crée des souvenirs ensembles, que cela soit sur des paysages, des ambiantes, des blagues échangées. On se souviens tous des balades de notre enfance en famille, ou des premières sorties avec notre conjoint. Ce sont des moments de partage importants dans notre construction.

 

  • On déconnecte : Comme il n’y a pas de sollicitation “écrans” lors des balades nature (contrairement au cinéma par exemple) c’est souvent une occasion propice aux confidences. Inconsciemment, on se sent ” hors du cadre habituel” et donc plus prompt à parler des petits tracas. Vous savez, j’ai déjà eu des confidences des petits gourmands sur leurs amoureux lors des balades 😉

 

  • Sous l’apparence de la détente, ces promenades sont une activité physique, et permettent d’améliorer sa santé. On se bouge un peu plus, on en fait un peu plus, puis on gagne en endurance. C’est particulièrement vrai si la promenade nature devient une activité régulière, même si elle n’est jamais très longue ou très difficile.

 

  • Si vous possédez un chien, vous lui faites plaisir dès qu’il s’agit d’aller promener (même s’il pleut, vente, neige, qu’il est 4h du mat ou 22h.. Vécu)

 

 

~~~~

Comment se mettre aux promenades nature ?

Le matériel

Pas besoin de grandes chaussures de randonnée pour réaliser des promenades nature. Il vous suffit d’une paire de chaussures confortables et plutôt à plat si vous fréquentez des chemins aménagés à plat (en ville, grands axes des forêts, routes). Adaptez la chaussure choisie selon la durée et le terrain que vous rencontrez :

  • Les chaussures confortables, baskets, ou “chaussures de marche sportive” sont intéressantes si vous atteignez aisément 3/4 d’h – 1h de marche.
  • Si vous fréquentez des terrains caillouteux (ex : chemins de campagne), visez les baskets ou les chaussures de randonnée basses (ou “basse montagne”).
  • Les chaussures de randonnée hautes (cf photo) ne sont utiles qu’en haute montagne.

 

Le/les bâtons ne sont pas indispensables. Ils sont utiles dans les situations suivantes :

  • Si vous avez quelques difficultés à marcher (surpoids, fatigue, problèmes de santé) : ils vous stabiliseront et vous aideront à prendre de l’élan sur vos pas.
  • Si vous fréquentez des pentes ou espaces très caillouteux : cela donne un point d’appui supplémentaire

Pour les vêtements, choisissez simplement des vêtements confortables dans lesquels vous pouvez bouger facilement. Le matériel dit de randonnée n’est utile que pour de grandes durées de marche ou des environnements compliqués (montagne, froid, plein été).

A partir des beaux jours et surtout en été, un couvre-chef (casquette) est important, surtout pour les enfants.

 

~~

Préparer sa balade

Si vous débutez la marche, visez d’abord sur des promenades faciles : à plat et de durée modérée (30 minutes). Elle vous permettront de vous juger et juger l’endurance de vos compagnons. Si elles sont faites aisément, vous pourrez augmenter progressivement la durée et la complexité.

 

Autour de chez vous, avant de sortir, il suffit tout simplement de :

  • Choisir un moment où la météo est acceptable.
  • S’ équipant “utile” c’est-à-dire chaussure et de vêtements confortables.
  • Et ne pas hésiter  à emporter un manteau coupe vent/coupe pluie (un orage est vite arrivé.. Et l’on perds souvent au pari “nan, mais il ne va pas pleuvoir” << vécu).

C’est bon vous êtes paré(e) s 😉

Un bon spot à promenade nature en ville : les chemins bordés d'arbres

 

Si vous prévoyez une balade dans un coin que vous ne connaissez pas ou une balade longue, ou que vous avez des jeunes enfants, quelques précautions peuvent être utile avant de sortir pour rendre la promenade agréable à tous :

  • Repérez le chemin avant de vous y rendre : cartes locales & googlemap peuvent vous aider.
  • Évitez les moments difficiles de la journée : tôt le matin en hiver (froid), en pleine après-midi (chaleur) en été.
  • Faites une rapide vérification de la météo, histoire d’être équipé utile.
  • Rechargez votre téléphone portable afin de pouvoir appeler s’il y a le moindre problème (nb : même dans des coins connus, je ne pars jamais avec moins de 50% de batterie.. )
  • Ne sous-estimez pas la difficulté (durée, petits reliefs), surtout si vous découvrez le terrain ou si vous/un de vos compagnons est déjà fatigué. Sinon, le risque de “ronchonage” est grand ; ) )
  • N’hésitez pas à emporter un sac avec une gourde et des en-cas .. surtout  si vous partez avec des enfants,

 

~~

Réaliser une promenade sympathique

Ça y est, tout le monde est parti.. il maintenant assurer que la balade soit agréable à tous et qu’il n’y ai pas de pépins. Quelques petites astuces pour assurer  pendant vos sorties :

  • Ajustez la durée de la promenade en fonction de vos possibilités/les possibilités de vos compagnons sur le moment. Il est souvent préférable de rebrousser chemin plutôt que de tirer sur la corde.
  • Si vous découvrez la promenade, n’hésitez pas à vous “pister” sur googlemap avec votre position GPS, pour être sûr de ne pas vous engager dans de mauvais chemins. Dès qu’il y a un peu de relief (collines, début de montagne), tout détour peut aisément vous rallonger d’une demi-heure à plus d’une heure (vécu).
  • Faites attention à l’évolution de la météo : une balade en plein vent en hiver, en plein soleil en été, ou sous un ciel menaçant peut vite devenir risquée pour vous où vos compagnons.
  • Et le plus important : n’oubliez pas de regarder la nature, admirer les fleurs, les arbres, les paysages 😉

 

~~~~

Comment trouver des “coins à balades nature” ?

Peut-être souhaitez-vous réaliser ces balades nature, mais vous ne savez pas où… voici les coins que je repère habituellement quand je souhaite me promener 🙂

En ville 

Repérez les parcs aménagés, les allées bordées d’arbres, les bords de fleuves/rivière, bref, les coins apaisants où les gens aiment se promener entre midi et 2h, le soir, le week end. On peut parfois s’aménager de jolies promenades en passant d’un parc à l’autre.

un chemin dans un parc

A la campagne

Les petites routes de campagne, les chemins champêtres, les lacs, les rivières ou les forêts sont d’excellents spots à promenade. A l’aide d’un googlemap + GPS on peut aisément déterminer un tour sympathique. Personnellement, j’ai trouvé la plus part des balades autour de chez moi en analysant les traces sur googlemap avec l’option “vélo”. La durée de la balade est parfois plus longue que prévue, mais on trouve ainsi des coins très sympathiques.

 

En vacances 

Promenade dans les forêts de montagne

La première chose à faire est de chopper une carte détaillée de votre lieu de vacances .. Et la deuxième est de vous renseigner auprès des offices de tourisme locaux, que ce soit sur le site physique ou sur internet. Ces offices vous proposeront un livret “tourisme” papier ou à télécharger (certains proposent même des applis) dans lequel vous pourrez piocher des idées. Ils pourront aussi vous renseigner et vous indiquer les promenades faciles et  incontournable.  ( Personnellement, ma première soirée de vacances est toujours dédiée à la découverte des randos du coin.. Au grand dam des petits gourmands souvent excité par le parc aquatique local ^^ )

 

Bref, pour des balades faciles, vous pouvez regarder très facilement :

  • les “sentiers de découverte” : Il y en a souvent un par ville. Ce sont des balades sur sentiers aménagés et faciles à réaliser, idéal pour les sortie en famille.

 

  • Les “sentiers d’interprétation” : parfois court, parfois long, ce sont des sentiers assez faciles, entretenus. Ils arborent souvent de panneaux vous invitant à découvrir la nature, les habitations, etc.

 

  • Les randonnées “facile” proposées : Notez bien que les temps de randonnée sont souvent données pour des personnes entraînées et sans pause. En famille, à rythme tranquille et en comptant les pauses goûter/photo/paysage/”maman’j’y’suis fatigué” ..  il faut généralement doubler le temps.

 

 

 

~~~~

Quelques astuces pour des promenades agréables en vacances

Par l’attrait de la découverte, du dépassement de soi, ou de la nature, en vacances, nous sommes souvent tentés de réaliser de “belles promenades“.  Voici quelques petits conseils pratiques pour réaliser ces promenade nature sans petit bobo et en les rendant agréables.

En général

  • Débusquez les “sentiers interprétations” autour des villages : ce sont des promenades faciles, idéales à réaliser en famille et pour débuter.
  • Commencez par vous promener autour de votre point de chute pour repérer de petites promenades que vous pourriez réaliser plusieurs fois lors de votre séjour.
  • En été, n’oubliez pas le couvre-chef et la crème solaire bio, surtout pour les enfants. Cela évitera les plaques rouges en rentrant 😉
  • En hiver, vous retrouverez de nombreuses astuces dans ce billet.

 

A la campagne

  • Si vous vous baladez dans les champs, souvent sont-ils à découvert c’est-à-dire bien exposés au soleil. En été prévoyez un couvre-chef et de quoi s’hydrater.
  • Privilégiez le pantalon au short quand vous risquez de vous promener à proximité ou à travers des champs. En effet, il y a de nombreuses petites bêtes qui seront ravie de faire un festin de vos gambettes (vécu). N’hésitez pas à investir dans un pantalon de randonnée très léger en magasin de sport : cela ne coûte pas trop cher et c’est le seul moyen d’éviter les piqures.

astuces randonnée nature facile - trouver les chemins de randonnée faciles

A la mer
– Il y a souvent du vent, donc prévoyez de quoi vous isoler
– De même la météo peut rapidement changer : prévoyez donc de quoi vous couvrir / couper la pluie
– Entre le bord de mer et les terres, il y a parfois de fortes variations de températures. En été notamment, vous pouvez passer en quelques dizaines de mètres du frais du bord de l’eau à la canicule des terres. Faites attention à ces chocs thermiques.

 

astuces randonnée nature facile - Promenade en bord de mer

A la montagne

  • La montagne est un terrain de promenade souvent difficile en raison du relief. On s’y fatigue plus vite, les températures peuvent vite changer au fur et à mesure que l’on prend de l’altitude ou que l’on change de pan de montagne.
    ○ Soyez donc très raisonnable dans la difficulté et la durées de vos balades : La difficulté se mesure souvent au dénivelé (= hauteur parcourue) au delà de 200m il faut avoir un peu d’entraînement.
    ○ N’hésitez pas à prendre des vêtements supplémentaires “au cas où” et du ravitaillement.
  • Évitez de sortir en cas de risque d’orages : on peut aisément se faire surprendre. (Mon mari s’est longtemps souvenu d’une rando facile où l’on s’est tapé 1H d’orage sur la fin..)
  • N’hésitez pas à consulter les webcam des station (il suffit de chercher sur le net 😉 ) pour avoir une idée des conditions météorologiques au lieu où vous souhaitez vous rendre.

Aparté : Suivre les balisages

Les chemins de vacances sont souvent des chemins balisés : traits verts, jaune, selon les stations.. Ou les “mythiques” traits blancs et rouges des GR (en photo ci dessous). La qualité des balisages (ie : facilité à les lire) est variable d’une région à l’autre.. Mais en général de même qualité dans toute une région. Deux petites astuces pour les suivre aisément

  • Vous pouvez trouver les balisages un peu partout sur votre chemin : rochers, pierre, maisons, …. restez un peu attentif.. et n’hésitez pas à impliquer les petits dans la “chasse aux balises”.
  • Quand il y a un croisement, vos trouverez généralement une croix sur les chemins à ne pas prendre (cf photo à droite).

 

~~~~

Voilà, quelques astuces “maison”, issues de ma propre expérience sur les promenades nature.

 

N’hésitez pas à partager les vôtres !

 

Bonne journée à tous et toutes

Print Friendly, PDF & Email

5 Replies to “Astuces pour débuter les balades nature”

  1. Merci pour cet article, comme d’habitude, très intéressant.
    Peut être pourriez vous m’expliquer vos précautions pour votre chien en promenade ? Coup de chaleur, coussinets…
    Belle journée

    1. Bonjour,
      Notre chien (un golden retriever) étant très habitué aux randonnées, on ne prends pas de précautions supplémentaires. En expérience terrain :
      – En hiver, il est très heureux quand il fait froid et plus encore quand il y a de la neige. Donc rien de spécial. Surtout pas de “manteau” qui entraverait ses mouvements et l’empêcherait de se rouler dans la neige.
      – En été, il a plus de mal avec la chaleur et il est nécessaire de le sortir à la fraîche. J’évite surtout de le sortir entre 10H et 18H en été (quitte à sortir à 6H du mat le week end lors des canicules) et j’essaye de trouver des trajets au frais (bords de ruisseaux, collines à l’ombre, forêt). On évite ainsi tous problèmes de coup de chaud.
      – Il tiens sans problème 3-4h de promenade d’affilée , du moment qu’il a pu reboire en cours de route dans les ruisseaux au passage. En été, je limite 1H30 “à l’ombre”.
      – En général, je ne le tiens en laisse qu’en ville et le laisse courir librement dans la nature. Cela lui permet entre autre de se jeter dans toutes les ruisseaux (voir flaque de boue) que l’on croise pour se rafraichir et boire.
      – Il n’a jamais eu de problèmes de coussinet (même dans les pierres, les ronces, etc)… et pourtant il cavale dans des endroits qui me sont inaccessibles. ^^
      – dernier détail : traiter le chien avec un traitement anti-tique ( surtout s’il aime partir dans les fourrés) : il peut assez aisément chopper ces bestioles, qui peuvent devenir dangereuses pour lui ou pour l’homme.

      J’ai l’impression qu’en fait tout est une question d’habitude : habitués tôt aux grandes balades dans la nature, ils deviennent très robustes (le nôtre n’a d’ailleurs jamais été malade).

      Est ce que cela réponds à vos questions ?
      Cordialement

  2. De chouettes conseils… J’ajouterais : toujours emporter à boire, que ce soit en hiver ou en été et quelle que soit la durée prévue de la sortie ! (enfin sauf peut-être sur une sortie nature en ville où il sera plus aisé le cas échéant de trouver à boire qu’en pleine montagne ! )
    Pour motiver les enfants, les intéresser aux détails : fleurs, essences d’arbres, chant des oiseaux.. jouer à les reconnaître ! Mais aussi leur apprendre à lire une carte peut être sympa !
    Et au cas où la sortie nous aurait amené à traverser des fougères (ou même sur un sentier peu large bordé de fougères), faire un check au retour pour vérifier que l’un ou l’autre des promeneurs n’a pas ramené une tique (et ces bestioles sont capables de se loger n’importe où ! )

    1. Déjà, merci pour ton commentaire : )
      Pour emporter à boire, c’est vrai si on commence à attaquer des longues durées (>45 min) où on n’est jamais assez prudent.
      Effectivement pour les enfants, il faut à tout pris les intéresser .. c’est un sujet à part entière d’ailleurs ! Avez les miens, on “joue” à se constituer un herbier “photo” des fleurs & des arbres, c’est amusant, on apprends plein de chose 🙂
      Merci pour la précision sur les fougères : c’est vrai que les tiques peuvent devenir assez gênantes. Notre chien notamment en choppe assez régulièrement malgré un traitement anti tique …

  3. Et bien voilà un article qui me parle beaucoup beaucoup 😉 L’hiver, on en avait parlé, c’est davantage difficile de trouver du temps pour de grandes balades nature … Le froid, les jours raccourcis, plus de travail et d’occupation à la maison … Mais dès qu’arrive le printemps, tous les week-end, tout le monde en balade !! Je nous fais une liste de châteaux et parcs où se promener et hop c’est parti 🙂 Et tu as bien raison de préciser : de l’eau, de bonnes chaussures, même si on ne fait pas de montagne, pour marcher 2h il faut quand même être bien chaussé ! Et puis évidemment : l’appareil photo 😉 Te dire que les filles raffolent de l’idée, ce serait mentir, et pourtant, une fois qu’on y est, plus personne ne râle (sauf au bout d’1h30 de marche), tout le monde est émerveillé et on rentre la tête remplie de souvenirs, de critiques aussi, ce qui nous a plu ou moins plu … Tu verras, j’ai quelques articles en préparation. Cela m’a fait sourire ton introduction, le côté peu impressionnant d’une balade nature en famille 😉 Et bien moi j’adore et je la conseille, c’est se créer des souvenirs et cela n’a pas de prix !
    Bonne journée au grand air 🙂
    PS : je veux bien en MP les différentes dimensions pour le panier/cache-pot, merci !

Laisser un commentaire