8 Astuces pour bien arroser (jardin & plantes en pot)

8 Astuces pour bien arroser (jardin & plantes en pot)

Bonjour à tous et toutes,

Cette semaine est arrivée avec les premières grosses chaleurs de l’été. Si ce n’est pas simple pour nous, c’est encore plus difficile pour les plantes de nos jardins et balcons. On serait tentés de les arroser à fond pour assurer leur survie, mais ce n’est pas cohérent de la nécessité de limiter nos consommations en eau..

De mon côté, habitant dans le Sud et étant particulièrement sensible à cette question de dépense d’eau, je cherche tous les ans des nouvelles petites astuces pour arroser moins et moins fréquemment.   J’ai trouvé des trucs, en ai testé d’autres, et au final, j’ai ma petite liste de “trucs et astuces bien arroser “.

Alors que diriez vous que nous échangions autour de nos bonnes pratiques d’arrosage au jardin ? Nous avons tous des petites astuces qui permettent de préserver l’eau, alors autant les partager, qu’en pensez vous ? Voici ma petite liste,  à vous de la compléter en commentaires 🙂

 

*****

1 – Arroser quand le soleil ne touche plus la plante

Quand le soleil tape sur la plante, l’évaporation est beaucoup plus élevée donc l’eau que vous fournissez pars plus vite dans l’air. Pour limiter cela, il faut autant que possible arroser  :
– soit le matin tant que le soleil direct n’est pas arrivé
– soit le soir, à la nuit tombée.

De mon côté c’est plutôt le soir, c’est le moment de détente après la journée.  J’attends que le soleil commence à tomber, commence par les coins du jardin déjà à l’ombre pour finir avec ceux qui restent au soleil jusque tard.

 

*****

2 – Ne pas arroser les feuilles et viser le pied

On aurait envie d’arroser les feuilles et se dire que l’eau va retomber toute seule sur le pied/la terre ce qui va permettre l’absorption par les racines. Dans la vraie vie, ce n’est pas tout à fait cela… De un, sur les feuilles, l’eau s’évapore plus vite que sur la terre car l’air y est plus chaud que la terre (selon les lois de la physique, “la chaleur monte et le froid descend”) . De deux, si le soleil touche les feuilles avec de l’eau, celles-ci ont une chance de brûler plus facilement par effet loupe.

Il est indispensable pour maximiser l’absorption de l’eau d’arroser au plus près du pied. Si on a du mal à viser, mon beau père avait trouvé une astuce : installer un “entonnoir” à base de bouteille au pied de la plante, et on vise l’entonnoir^^

 

*****

3 – Arroser peu fréquemment, mais beaucoup

Dans la nature, il ne peut pas forcément tous les jours, alors pourquoi arroserions nous tous les jours ? Il est préférable de s’adapter à ce cycle et arroser peu souvent, mais beaucoup à chaque fois.

De mon côté, je ne tourne pas tous les jours mais au pire une fois tous les deux jours. Je n’hésite pas à passer 5 minutes sur chaque “grande plante” et être sûre qu’elle ai assez.

 

*****

4 – S’adapter à chaque plante en attendant qu’elles aient soif

Il n’est pas utile d’arroser une plante si celle ci n’a pas soif. En effet, si effet s elle n’a pas soif, elle ne puisera pas l’eau dans le sol et la laissera s’évaporer. De plus, les plantes ont besoin d’apprendre à s’adapter au manque d’eau et leur en donner à foison ne peut conduire qu’à une plus grande fragilité en cas de sécheresse (ou de départ en vacances :p ).

Dans les astuces bien arroser,  est préférable d’attendre que chaque plante ai soif avant de l’arroser. Cela veut aussi dire adapter les arrosages à chaque plante, faisant attention que certaines ont des besoins importants (hortensias..) alors que d’autres sont plutôt frugales (sauges…), celles bien exposées au soleil auront plus de besoins que celles à l’ombre, etc.  Pour vous donner un exemple, j’ai deux érables du japon au jardin, ils n’ont pas les mêmes besoins en eau tous les deux . ><

 

Comment détecter qu’une plante à soif ? C’est assez facile. En fait, les plantes nous envoient différents signaux  indiquer qu’elles ont besoin d’eau ; et ce bien avant que leur survie soit en jeu. Oubliez les feuilles jaunes, ce n’est pas toujours fiable et chez certaines plantes indique plutôt un trop d’eau. Les signes précurseurs sont plus variés. Cela peut être :
– les feuilles qui prennent des teintes plus foncées
– les feuilles qui baissent la tête à la nuit tombée (ne regardez pas en plein soleil, cela peut aussi dire que la plante a chaud)
– les feuilles qui se replient sur elle même

Si vous passez tous les soirs dans votre jardin, vous repérerez vite les signes.  😉

Quelques exemples dans le jardin : à gauche le mimosa referme ses plumeaux quand il a soif ;  à droite ,   le lagerstroemia adopte des teintes marronnâtres.

 

*****

5 – Pailler, une fois, deux fois, trois fois

Le paillage c’est LA clé pour des astuces bien arroser… et ce n’est pas utile qu’au potager ! Le principe du paillage idée est juste d’empêcher que la terre soit à nu et donc de limiter l’évaporation de l’eau de la terre. Il s’applique donc partout : au potager, dans les plates bandes, autour des arbustes, des arbres, dans les plantes en pots..

Pour le paillage, pas besoin d’investir dans d’onéreux sacs en jardinerie : prenez simplement des feuilles, des résidus de tonte, des branches broyées, des mauvaises herbes retirées.. Cette année, j’ai défriché du chiendent un peu partout dans le terrain, et cela a fait un joli paillage au potager, sur les pots, au pied des rares arbres qu’on a pu planter. Mon mari a complété avec les résidus de tonte.

A noter aussi que le paillage se décompose au fur et à mesure des mois, se transformant en compost. Donc n’hésitez pas à le compléter de temps en temps. (Je l’ai déjà refait depuis avril)

 

 

astuces bien arroser : pailler généreusement

 

*****

6 – Mettre à l’ombre toutes les plantes en pots

Si vous avez des plantes en pots, lors des grosses chaleurs ou des temps secs, n’hésitez pas à les déplacer à l’ombre, en visant notamment à ce qu’elles soient à l’ombre l’après midi. En effet, à l’ombre, l’eau s’évaporera moins vite et restera plus dans le pot. De plus, si vous déplacez la plante juste quelques semaines, même si elle adore le soleil, elle ne s’en portera pas forcément mal. Et vous aurez beaucoup moins a arroser.

 

*****

7 – Ne pas arroser la pelouse

La pelouse gazonnante est clairement une peine perdue côté arrosage. En effet, comme l’herbe est (très) courte, le soleil tape très vite sur la terre, ce qui fait que la terre s’assèche très vite, et le gazon grille très vite. C’est pour cela qu’elle devient si vite “morte”.

Si on veut la maintenir ‘verte’ en arrosant, on compte en moyenne 3-6 L d’eau / m² de pelouse en été par jour, soit la consommation en eau journalière de 2 personnes /jour (cf. ce billet). Si on fait le calcul pour 50m² de pelouse (petit jardin), il faut consommer par jour l’équivalent de l’eau nécessaire pour 100 personnes !

Dans nos astuces bien arroser, il faut se rendre à l’évidence : il est plus responsable de  laisser sa pelouse griller, et se remplacer naturellement par les plantes “locales” qui seront plus résistantes.. (trèfle, luzerne..)

 

 

*****

8 – Densifier les plantations pour augmenter l’ombre

On l’a tous constaté dans nos jardins :

  •  les plantes ont moins soif quand elles sont à l’ombre des autres
  • les plantes ont aussi moins soif quand elles sont en massif.

Cela s’explique par l’ombre provoquée par la densification des plantations, cette dernière empêche le soleil de taper sur le sol et évaporer l’eau plus vite. Nous pouvons, tout à fait nous inspirer ce de principe pour densifier nos plantations et limiter leurs besoins en eau.

Densifier les plantations ne veut pas forcément dire avoir un jardin type “forêt vierge”, c’est juste associer les plantes en spots touffus, avec de différentes hauteurs et et éviter les trous entre plante. Exemple  :

  • Réaliser un massif au pied des arbres (plantes, petits arbustes) (exemple en dessous dans mon ancien jardin)
  • planter une grimpante résistante au dessus des plantes basses
  •  Ajouter dans plates bandes des petits arbustes ou des graminées qui vont protéger les plantes basses
  • au potager, semer des betteraves, carottes en dessous des haricots grimpants, les haricots verts en dessous des “feuilles” des courges.

Les possibilités sont vastes. 🙂

 

astuces bien arroser : densifier les plantations

 

****

Voilà, mes petites astuces bien arroser 🙂

Et vous ? Quelles sont vos astuces ?

 

Bonne journée !

Print Friendly, PDF & Email


S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

6
0
Si vous avez envie de commenter, cliquez ici ;)x
()
x